Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques du Grand jeu

Grosse claque pour l'Ukraine

7 Mars 2016 , Rédigé par Observatus geopoliticus Publié dans #Ukraine, #Europe

Grosse claque pour l'Ukraine

Pour une douche froide, c'est une douche froide... Le président de la Commission européenne, le sémillant Juncker, a déclaré à l'agence de presse allemande DPA que Kiev sera incapable d'intégrer l'Union européenne ou l'OTAN avant vingt ou vingt-cinq ans ! Comment dit-on "on s'est fait avoir" en ukrainien, déjà ? Evidemment, la mafia médiatique n'en souffle mot, c'est par trop gênant.

Rappelons les conséquences de la merveilleuse révolution du Maïdan :

  • perte de la Crimée
  • quasi-perte de deux autres provinces (Donetsk et Lugansk)
  • cataclysme économique, hyperinflation, explosion de la dette, évanouissement de l'or, disparition de la classe moyenne... Le pays est maintenant au niveau du Zimbabwe.
  • rue occupée par les groupes néo-nazis
  • corruption toujours galopante
  • situation politique clownesque

Tout ça pour quoi ? Pour rien. Merci d'avoir participé, les gars. Quoi la récompense ? Ah oui, repassez vers 2040, on verra ce qu'on peut faire... Comme nous l'écrivions l'année dernière dans une analyse extensive du conflit ukrainien : "Le sacrifice des "alliés" est un mal nécessaire pour les Etats-Unis dans le Grand jeu mondial". L'Ukraine a été utilisée (très mal d'ailleurs) ; elle est maintenant jetée à la poubelle comme un vieux kleenex. Next...

Grosse claque pour l'Ukraine

Partager cet article

Commenter cet article

ANDRADE Samuel 15/03/2016 12:28

En 2016/2017; les provinces de Donestk et Lugansk vont trés probablement demander d'etre incorporés dans la federation de la russie.
Les ukrainiens devrait savoir que les états que osent confronter la Russie passent mal. Voyons la georgie. Voyons la Turquie (ce que le début). Et voyons l’Ukraine.
à la fin de 2016, l’Ukraine sera un état en total faillite et la, Vladimitr va entrer en scène et résoudre le problème.

Observatus geopoliticus 15/03/2016 14:56

Cela m'étonnerait beaucoup que Donetsk et Lugansk soient incorporées dans la fédération de Russie. L'intérêt stratégique de Moscou est au contraire de laisser ces provinces à l'intérieur des frontières ukrainiennes, comme je l'ai expliqué à plusieurs reprises.

Bien à vous

Pierre Bourdon 07/03/2016 22:42

Quel gâchis ! De mémoire d'homme, nous n'aurons pas vu de tableau aussi burlesque que celui-là. Dire qu'il y a 25 ans, l'Ukraine se trouvait dans une situation plus confortable économiquement que sa Grande sœur. On dirait que chaque décision politique, économique ou même culturel sont pour effacer le passé, rompre avec la Russie, et à chacune de ces politiques, ils se tirent dans les pieds.

J'ai lu il y a 2 jours les propos de Nicolai Petro (professeur de politique comparative et internationale à l’université de Rhodes)

extrait:
"– Il n’y a tout simplement aucune donnée économique qui soit bonne. Le PIB, après avoir chuté en 2014, a encore continué avec une chute de 10% en 2015. L’inflation dépasse 40%. L’année dernière, l’accord de libre échange avec l’Europe s’est mis en place de manière unilatérale. Les marchandises ukrainiennes ne sont plus taxées à l’entrée dans l’Union européenne alors que les marchandises européennes sont encore soumises aux quotas ukrainiens. Eh bien, malgré ce traitement préférentiel, les exportations ukrainiennes vers l’UE ont chuté de 30%."

Pauvre ukrainiens ! Ils se sont vraiment fait avoir et par les USA-UE et maintenant par leurs dirigeants qui ne veulent pas mettent en place les accords de Minsk II.

Observatus geopoliticus 11/03/2016 00:15

Oui, c'est un désastre et, pire, un désastre inutile.

Clara 08/03/2016 00:21

"Les marchandises ukrainiennes ne sont plus taxées à l’entrée dans l’Union européenne alors que les marchandises européennes sont encore soumises aux quotas ukrainiens."
Magnifique ! C'est beau la "solidarité", nos agriculteurs doivent en être ravis...

Bruno 07/03/2016 22:26

Ce qui est parfait dans le plan américain est que ceux qui ont le plus souffert des sanctions sont les européens eux-même. Demandez aux agriculteurs français ce qu'ils pensent de cette affaire. C'est bien beau les principes mais ça ne permet pas de vendre nos fruits et légumes. Ils ont pourri sans résultat.

Observatus geopoliticus 11/03/2016 00:15

C'est la dure condition du vassal, cher Bruno. Ce qui est bien avec l'Europe, c'est qu'on n'a pas besoin de revenir au Moyen Age ; nous avons tout sous les yeux...

Kevin 07/03/2016 22:05

"quand les baleines se battent, les crevettes souffrent" (proverbe coréen, qui s'applique tout à fait à l'Ukraine)...

Observatus geopoliticus 11/03/2016 00:17

Monsanton et fiston Biden doivent être les deux seuls bénéficiaires du chaos ukrainien. J'étais tenté d'y ajouter chocolashenko mais on me dit dans l'oreillette qu'il est devenu insomniaque et désabusé malgré les millions qu'il a mis dans sa poche depuis qu'il est président.

Observatus geopoliticus 11/03/2016 00:14

Excellent proverbe que je ne connaissais pas.

Balogh 08/03/2016 14:35

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/02/11/20002-20160211ARTFIG00327-les-ambitions-mondiales-du-grenier-a-ble-ukrainien.php

Si, cela a servit à quelques-uns.

http://www.voltairenet.org/article183780.html

En Ukraine, le fils de Joe Biden joint l’utile à l’agréable

;o)