Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques du Grand jeu

Daech lessivé

29 Août 2017 , Rédigé par Observatus geopoliticus Publié dans #Moyen-Orient

Diantre chers amis, quelques semaines coupé du monde et voilà que Daech ne lave plus blanc. Lessivée, rincée, essorée, la coproduction saoudo-obamesque...

La poche de Qalamoun (2) à la frontière syro-libanaise n'est plus qu'un mauvais souvenir. Offensive à la fois contre Al Nosra et l'EI, victoire, accord d'évacuation pour les restes djihadistes afin de ne pas s'éterniser dans la région. La frontière est sécurisée et le Hezbollah peut désormais redéployer toutes ses forces ailleurs. Pas étonnant que Bibi la Terreur soit de plus en plus fébrile... Et l'information (notez la formulation délicieusement ambiguë laissant ouvertes toutes les portes) selon laquelle Moscou et Damas ont établi un système de défense anti-aérien commun n'est pas fait pour le rassurer.

Mais c'est en Syrie centrale (1) que les grands mouvements ont eu lieu. Annihilé, le saillant daéchique qui, le mois dernier encore, enfonçait un coin territorial dans le ventre mou des loyalistes, obligés d'étirer leurs forces afin de surveiller des centaines de kilomètres par où pouvaient surgir les petits hommes en noir. Que de chemin parcouru depuis juillet...

Désormais, sous réserve que la dernière poche d'Uqayribat soit réduite, la ligne de front est divisée par deux (300 km au lieu de 600 km), permettant à l'armée syrienne de masser ses troupes pour se ruer vers Deir ez-Zoor. L'attaque se fera sans doute sur trois axes :

Comme si cela ne suffisait pas, le calife, dont personne ne veut la place, est également en train de perdre la poche de Tal Afar en Irak (3). La ville, berceau de plusieurs cadres daéchiques, devrait bientôt être libérée par l'armée irakienne et les milices chiites, leur permettant elles aussi de réaffecter leurs forces vers la frontière pour la grande bataille finale que nous annonçons depuis longtemps :

Al Bukamal, bientôt le dernier bastion urbain de Daech et bataille ultime de la longue guerre syrakienne ? C'est bien possible... A moins que tout n'ait déjà été réglé par de discrets envoyés dans les couloirs du pouvoir à Moscou, Washington, Damas et Téhéran, l'on pourrait assister à une détonante convergence de l'armée syrienne, des YPG kurdo-américaines, des UMP iranisées et de l'armée irakienne. Deux contre un si l'on considère, dans le meilleur des cas pour les Américains, que l'armée irakienne restera neutre : le rapport de force n'est de toute façon pas en faveur de l'empire. Le tout face à une résistance désespérée de l'EI dont ce sera le chant du cygne. Chaud devant...

La carte ci-dessus datait de juin. On voit maintenant que le 4+1 a pris une option conséquente tandis que les derniers proxies de l'empire, les Kurdes, n'ont à peu près pas bougé, embringués qu'ils sont dans la bataille de Raqqa et les menaces turques.

Notons quand même que dans le maelstrom des SDF, dont les Kurdes sont le fer de lance, certains bataillons arabes ont fait sécession et menacent de lancer une offensive sur Deir ez-Zoor (mais que valent ces unités ?) tandis que d'autres ont fait défection et se sont ralliés à l'armée loyaliste. Dans ces conditions, et sauf retournement de situation, la frontière syro-irakienne sera reconquise par le 4+1 et l'arc chiite reconstitué.

***

Chers amis, je ne peux pas ne pas vous faire profiter de ces quelques photos prises dans le métro de Téhéran où l'on voit que, même si ce n'est pas spécifié comme tel, le Grand jeu n'est jamais très loin...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

jef 02/09/2017 20:47

Poche d'Uqayribat réduite ce jour, Tal Afar pris en trois semaines et non trois mois, les loyalistes à 25 Km de Deir ez-Zoor.
Opération Homo en cours... Le 4+1 est un vrai glouton. Mais on ne se rassasie pas de telles nouvelles!

Bien joué, cher OG. Pile-poil de retour pour commenter la phase finale ...

PS Les ricains montrent qu'ils n'ont de diplomates que de nom. Des gangsters.

daniel 02/09/2017 19:32

Je raccroche les wagons avec retard, j'en suis désolé. Je suis de prêt l'épopée des Kurdes de Syrie et voici ce que j'ai trouvé concernant les forces US: pendant plus de 6 ans en Syrie, ils ont commis tant d’erreurs, de bourdes, de gaspillages et de crimes que la valeur de leur intelligence collective est douteuse. Le Sénateur Graham a établi, à la honte de la « strass » et du Ministre du pentagone tous présents au cours d’auditions publiques du Comité sénatorial ad ’hoc, que « l’Armée US avait livré la Syrie de Bashar, notre ennemi, à la Russie, à l’Iran et au Hezbolah et ce faisant avait gravement nui à la sécurité des USA ». Ce point patiemment établi n’a pas été contesté par MacCain, président du Comité. On peut récuser en doute, de même, la multitude de « fondations » de Washington dont les rôles explicatif ou prospectif auront été nul.
Il est beaucoup plus simple et conforme aux faits d’admettre que les Kurdes ont enrôlé et se sont servi des forces des USA, ce qu'une témoin,Kimmie Taylor, confirme. Et ce seul fait donne le niveau atteint : 1 ou 2 porte-avions nucléaires, plus la flotte d’accompagnement, plus Incirlik et autres bases pour aider à Raqqa 8000 combattants YPG/YPJ au contact de 3000 à 6000 despérados suicidaires. C’est une déroute professionnelle honteuse.Ils ont atteint collectivement, politiques et militaires, un nadir consternant.
Le témoignage de Kimmie Taylor:
https://www.opendemocracy.net/5050/rahila-gupta/women-on-front-at-raqqa
La performance du Sénateur Graham se trouve facilement à « Le bourbier l'impossible coalition contre Daech 2016 » en français. Excellent reportage. Remarque : la Turquie joue et perd.

Euclide 02/09/2017 07:15

Cher Observatus,
Je crains fort que vous allez nous proposer un nouveau feuilleton durable
Car nous allons assiste avec regret à un conflit armé pour la Corée , d'après moi. Le missile qui est passé au dessus de la tête des japonais est une humiliation gratuite de la part du psychotique de service.
Je ne pense pas que le Japon restera éternellement impuissante face aux menaces de la Chine etde la Corée. Ne pas oublier qu'elle n'a jamais cicatrisé la perte des iles Kourilies par la Russie depuis 72 ans.

Madudu 02/09/2017 22:11

Je viens de tomber sur une très bonne intervention à propos de la zone Est-asiatique :

https://www.youtube.com/watch?v=mV1gK1PWAq0

J'en profite pour signaler que ce média d'état iranien, PressTV en Français, ne paye pas de mine au premier abord mais propose des intervenants francophones d'une qualité littéralement extraordinaire.

Vraiment !

Jim 02/09/2017 17:57

Le Saker a publié pas mal de trucs intéressants sur ce tir de la Corée cet été

Madudu 02/09/2017 10:30

Je crois que ni les japonais ni les coréen du Sud ne s'y trompent, ce sont les menaces états-uniennes dirigées contre la Corée du Nord qui motivent celle-ci à montrer de quoi elle est capable.

La Corée du Nord est sur la défensive, elle n'est pas dans une posture d'agression. Détachez-vous de la propagande états-unienne.

Alaric 02/09/2017 03:59

Bonsoir OG , très content de vous lire à nouveau !

Une rapide réaction quant à la situation stratégique en Syrak : il semblerait (brouillard de guerre et désinformation obligent ) que la prochaine cible de l'armée irakienne et des milices chiites soit la poche califale d'Hawija au sud est de Kirkuk et non pas la frontière syrienne et la ville frontière stratégique d'Al Quaim , pendant irakien d'Abu Kamal .

A priori cette décision (américaine ? ) du choix de la cible est défavorable au momentum de l'armée syrienne qui devra attaquer seule sur l’Euphrate .

La poche d'Hawija résistera sans doute plus longtemps que celle de Tal Afar .

Par ailleurs que pensez vous d'une éventuelle poussée kurde vers le sud pour s'emparer d'un maximum de territoire avant que les loyalistes n'en finissent avec le califat ?

la grive 03/09/2017 19:09

Bonjour Alaric. Je trouve aussi que le désintérêt irakien pour l'Anbar, quelque soit son origine, va à l'encontre d'un objectif commun avec les syriens. Au vu du silence complet sur le sujet, je ne serais pas surpris que la continuité salafiste n'ait finalement jamais été interrompue et qu'une poignée de barbus blonds gardent un pied dans la porte dans le coin.

Concernant l'est Euphrate, je verrais bien les alliés traverser la rivière en amont de DeZ, déjà pour isoler la ville, mais aussi pour bloquer toute poussée SDF vers le sud.

Fabien 01/09/2017 16:19

Bonjour OG,

Merci pour vos analyses toujours aussi éclairantes sur le fond, et plaisantes sur la forme!
Deux questions pour vous:
Pensez-vous que la petite brèche ouverte par l'EI à l'ouest de Maadan puisse sérieusement retarder la progression de l'armée syrienne?
Comment interprétez vous les propos de Bachar El Assad répétant une nouvelle fois qu'il n'y a absolument rien à négocier concernant l'unité nationale, ce qui ne serait pas conciliable avec le désir d'autonomie des kurdes, déjà maitre d'une importante partie du territoire? Est-ce un simple coup de bluff? Envisage-t-il sérieusement de prolonger la guerre en se retournant contre les kurdes une fois barbedure et barbemolle terrassés? Se passerait-il si nécessaire du soutien des russes dans cette entreprise?

Madudu 01/09/2017 23:29

Honnêtement je ne sais pas, mais l'enjeu est tel que les enchères pourraient bien monter.

Les kurdes de Syrie ont aujourd'hui contre eux tous leurs voisins, je vois mal comment ils pourraient tenir économiquement et diplomatiquement dans ces conditions ... avoir contre soi l'Iran, la Syrie, l'Irak, la Turquie et la Russie ça fait vraiment beaucoup ! Sans compter le droit international ^^

Ça commencera sans doute par le voie diplomatique : les kurdes ne sont pas légitimes sur telle et telle partie du territoire qu'ils occupent, qui est arabe ; s'ils ne partent pas il y aura des sanctions, une coopération régionale contre les terroristes du PKK, l'établissement d'une continuité territoriale de l'État syrien, jugée vitale, avec les enclaves sous contrôle gouvernemental ...

Les options possibles sont nombreuses.

la grive 01/09/2017 19:46

Madudu, ce n'est pas évident de se débarrasser des américains une fois que le nid est fait. Comment suggérez-vous que les alliés s'y prennent pour les déloger des zones kurdes alors qu'ils n'ont toujours pas évacué al Tanf ?

Madudu 01/09/2017 18:54

À votre avis la Syrie, l'Iran et la Russie laisseront-ils les états-unis installer des bases militaires en plein milieu de la zone ?

Les futurs décisions des uns et des autres sont encore de grandes inconnues, mais ce qui est clair c'est que cette histoire risque de traîner en longueur.

Charles Michael 01/09/2017 08:29

Bonjour,

un petit quelque chose à discuter:

Syrie : Que cache le raid de la coalition US sur le convoi de Daech évacué du Liban ?
Par Sayed Hassan Nasrallah et Nasser Kandil jeudi 31 août 2017, par Comité Valmy

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article8951

la grive 01/09/2017 19:33

Bonjour à tous.

Je ne sais pas si sur le niveau public les américains veulent mettre à défaut le camp adverse en s'indignant bruyamment sur l'idée même d'une négociation avec l'état islamique. C'est bien sur compter sur la mémoire poisson rouge de l'audience ciblée qui sera bien incapable de repenser aux précédents de ce type qui ont déjà eu lieu entre la coalition occidentale et l'EI à Raqqa et Tabqa.

Sur un deuxième niveau, les américains souhaitent peut-être établir la notion que justement, aucune négociation avec l'état islamique ne se fera sans eux. Accessoirement, ils démontrent qu'ils sont encore présents sur l'ensemble de l'espace aérien syrien.

Nour 31/08/2017 10:14

Bon retour et excellent choix de destination cher OG ! Le monde se perd en conjectures en ce qui concerne les cartes du Donald : Meyssan affirme que sous la surface le Donald lutte contre le jihadisme et tente de trouver un modus vivendi avec les Russes et les Chinois... le Saker et Moon of Alabama affirment plutôt que le deep state n'a fait qu'une bouchée de Trump... comment ménager la chèvre et le chou semble être le dilemme trumpien... Bibi la terreur et Ben Dalmon vont-ils devoir ravaler les trumpettes de guerre?... on parle de Ben salmon qui voudrait mettre toutes ses erreurs (Syrie, Yémen) sur le dos de papounet gros Salmon sénile et rouvrir des relations avec les chiites notamment en Irak sur le thème Arabes vs Perses... Abadi osant aller dans le sens de la bouffonnerie américaine sur l'accord au Qalamoun semble aller dans ce sens... Le moment de l'histoire semble tellement être pour l'axe 4+1 que je ne vois aucun coup gagnant pour l'axe Washington Riyad Tel-Aviv à part les manigances de ceux-ci au Kurdistan irakien... salutations amicales respectueuses et pleines d'admiration

Grognard 30/08/2017 20:14

Bonjour OG,

J'espère que vous en avez bien profité.
Le gong de la rentrée a retenti.
Le pub des noctambules, va de nouveau pouvoir ausculter les turpitudes de notre bonne vieille terre.
Et même se risquer à quelque diagnostic.

A propos de diagnostic, j'ai dans l'idée que Bibi ne décrochera rien ou presque sur la scène internationale. Etant dans le collimateur de la justice ; il est affaibli.
Alors pourquoi accorder quelque chose à un personnage susceptible de passer à la trappe?
m
Mieux vaut garder les miettes pour son successeur.

Observatus geopoliticus 30/08/2017 22:54

@ Kevin
Ha ha ha. Pourtant, il n'était pas difficile à comprendre, celui-là...

Kevin 30/08/2017 22:29

PS: les jeux de mots dans les titres repartent forts dès la rentrée... Je suis rouillé, il m'a fallu plusieurs secondes pour comprendre celui-là^^

Kevin 30/08/2017 22:27

Bonjour,
Je sais pas ce que ca vaut, mais dans cet article, l'auteur parle justement de trouver des boucs émissaires exterieurs, voire se lancer dans une guerre pour faire diversion:
http://ronpaulinstitute.org/archives/featured-articles/2017/august/29/iran-againwill-israel-start-a-new-war/

Il me semble qu'OG avait fait une analyse semblable avec Erdogan il y a quelques mois...

Observatus geopoliticus 30/08/2017 20:39

@ Grognard
Le pub des noctambules a rouvert hé hé, même s'il se peut qu'il se soit pas encore tout à fait bondé et dynamique les premiers jours de septembre (pas mal de tâches à accomplir par ailleurs, mais j'essaierai).
Je ne suis pas loin de partager votre hypothèse sur le déflamboyant Bibi la frimousse...
Bien à vous

Canut 30/08/2017 18:33

Bon retour à vous OG.
Un petit mot sur le Venezuela dans votre prochain billet ?
(Même si l'on voit bien que l'on essaye de nous resservir le même plat avec la même sauce, normal c'est le même restaurateur me direz vous..)

Observatus geopoliticus 30/08/2017 20:36

@ Canut
Excellente formule sur le restaurateur !
Ay, la "mafia latine" me met la pression dès mon retour...

Charles Michael 30/08/2017 18:26

Retour à un peu de sérieux, si j'y parvient :

Il paraitrait que la France voudrait faire partie du Grand Jeu, en vrai.
http://galacteros.over-blog.com/2017/08/video/france-24-politique-etrangere-francaise-emmanuel-macron-fixe-le-cap.html

le regard de Galacteros en dit plus long que le faible temps de parole qui lui fut accordé.

Cher Observatus j'espère être bien resté dans les clous du Grand Jeu.

Grognard 30/08/2017 20:43

Bonjour Charles Michael,

J'ai écouté ce que vous proposez.

Les journalistes sont toujours incapables de ne pas couper la parole a leurs interlocuteurs - trices -.
Il serait bon que quelqu'un se dévoue pour expliquer à madame Guigou que nous sommes au XXI ème siècle.
N'étant pas journaliste je m'interdis de demander l'âge de cette dame, ce qui serait discourtois.
Néanmoins pour paraphraser Ernest Hemingway: Pour qui sonne le glas?

J'ai tellement entendu prononcer le mot vision dans ce reportage que je viens, grâce à vous, si si, se comprendre une chose: ce n'est pas un président que nous avons ; c'est un chaman

serge 30/08/2017 17:59

Bon retour, d'autant que les US sont un peu occupés par des ouragans et la perte de pilotage de quelques navires de guerre...
- Les militaires américains et les groupes armés soutenus par la Turquie se sont accrochés près de Manbij.
- La Russie note la réapparition d'une nouvelle émanation de Al Nosra, sous le nom de Hayyat Tahir al-Sham, qui attaque vers Idlib.
- La jordanie apporte son soutien à la Syrie. Que vont faire les forces de la coalition basées dans ce royaume?
Tout cela ne sent pas la fin...
Les photos prises dans le métro de Téhéran impliquent à priori que vous y étiez. Pas trop craignant pour un français pour lequel l'Etat iranien n'a pas (plus) vraiment d'atome crochu?

Observatus geopoliticus 30/08/2017 22:57

@ Kevin
D'accord avec votre dernière phrase mais pas du tout avec la première. Les Iraniens sont et ont toujours été naturellement, culturellement, extrêmement accueillants. Y compris les mollahs les plus religieux qui n'ont pourtant que faire du regard extérieur. Ce n'est d'ailleurs pas sans rappeler la chaleur de leurs cousins kurdes.
Rien à voir avec la "mauvaise réputation" internationale...

Kevin 30/08/2017 22:43

Bonjour Serge,
Les francais sont au contraire très bien vus en Iran. Les iraniens savent que leur pays a une mauvaise réputation et ont à coeur de casser les stéréotypes en se montrant particulièrement chaleureux et courtois. Le seul vrai danger en Iran est la facon dont les iraniens conduisent ;-)

Observatus geopoliticus 30/08/2017 20:34

@ Serge
1- Oui, et les Américains se sont officiellement plaint à Ankara. LOL
2- Hayat existe depuis plus d'un an ! Mon cher Serge, vous ne lisez pas avec attention les articles, je parle de Hayat presque chaque jour...
3- Amman change doucement mais sûrement de fusil d'épaule, et depuis un certain temps déjà (j'avais fait un billet là-dessus l'année dernière si mes souvenirs sont bons)
4- Absolument aucun souci pour les Français en Iran. D'ailleurs, même si le tourisme n'est heureusement (égoïsme du voyageur hé hé) pas encore très développé, vous verrez un certain nombre de touristes français là-bas (groupes organisés ou indépendants).
Bien à vous

iznogoud 30/08/2017 16:02

Bon retour OG, vous nous avez vraiment manque !!!

Fedor 01/09/2017 18:31

Ayant passé un mois à Téhéran en mars, je plussoie sur tout le positif qui a été dis plus haut, et la remarque de Kevin m'a bien fait sourire "Le seul vrai danger en Iran est la façon dont les iraniens conduisent ;-)"... c'est tellement vrai !
Même en connaisseur du traffic fou de l'Inde, j'ai bien mis 4 ou 5 jours à commencé à me sentir un peu à l'aise pour traverser les routes ! Il faut prendre le coup, un certain lâcher prise...
Mon meilleur souvenir de voyage des 4 derniers années... maintenant j'aime l'Iran !
Et j'espère sincèrement que l'Empire va les laisser en paix !
Ils ont un "corps national" très solide, qui me rappel un peu celui de la Russie par sa très forte cohésion. C'est quelque chose qu'on a pratiquement perdu en France.
Pour résumer, tu touches un Iraniens... ils le sentent tous, ils réagissent tous.
J'ai pu voir ça en particulier lors d'un séisme qui a touché le nord de Mechhed, exactement la même impression que lors du crash de l'avion Russe au dessus du Sinai.
Au travers des conversations, tu sens qu'ils sont tous "touchés"... pas intellectuellement, intimement, ils sont UN. Ils sont intrinsèquement solidaire, parce qu'ils partagent le même corps national, mais en profondeur, en vérité ; c'est à des années lumières d'une identité nationale factice "à la maidan". En voyant ça, tu comprends un peu mieux pourquoi un Saddham Hussein s'est cassé les dents. Si il sont attaqués, ils font blocs.
Ne pas écouter les "on dit". La mauvaise presse sur l'Iran, c'est la encore comparable au "baching" sur la Russie. Il faut allé sur place pour se rendre compte que c'est du flan ! Je me suis senti bien moins en danger à Téhéran en pleine nuit, n'importe où, que je peux l'être à Paris... même si c'était la première fois que j'y mettait les pieds.

Et puis mince, il faut aller en Iran, ne serait-ce que pour parcourir un pays où il n'y a pas un seul Mac Do ! M...! quand même ! A côté de ça ils ont une cuisine très riche et variée, vraiment excellente avec un nombre impressionnant de plats que je n'avais jamais goûté, quoi que voyageant pas mal.
Bon, je ne vais pas m'étendre trop. Mais j'aime l'Iran, et je lui souhaite vraiment la paix !
Je termine en musique : https://www.youtube.com/watch?v=fax87FStUUg

Observatus geopoliticus 30/08/2017 20:42

@ Iznogoud
Merci à vous.
Dites, vous pourriez pas trouver un remplaçant au calife, il a l'air mal en point... ^^

Charles Michael 30/08/2017 08:12

C'est la fin des vacances
On a rangé le pédalo

Belle insouciance, car le Pedalo continua à nous promener d'Afghanistan en Korée, d'Irak en Syrie, d'Israel en Iran, avec escale au Vénézuela et triste tango à Charlotteville, de Merkel à Erdogan et de Jupiter à la Lune dans son dernier quartier.

Bison futé ou Houston c'est tout navigation à vue (courte) et le tourisme, donc les vacances aussi, sont accusés de détruire la planète.

J'arréte là mes palinodies rancunnières, car En Même Temps il semble que ne rien faire soit une très bonne méthode de résolution de crise, comme l'accord Indo-Chinois nous le montre.

Welcome Cher Observatus pour ce qui sera surement une croisière tranquille vers des lendemain qui enchantent.

Observatus geopoliticus 30/08/2017 20:27

@ Madudu
Certes, et il y a aussi eu le renforcement des relations Iran-Qatar et bien d'autres choses intéressantes. Mais disons que le monde n'a pas explosé...

Madudu 30/08/2017 17:38

Il y a quand même eu la visite du chef d'état major iranien au président turc, je trouve ça très significatif.

Certes ce n'est pas une révélation qu'Iran et Turquie se rapprochent sur le plan diplomatique, mais ça confirme une tendance qui aura probablement une incidence énorme sur le cours des choses dans la région.

Observatus geopoliticus 30/08/2017 11:33

@ Charles
Pas sûr que la croisière soit si tranquille, mon cher...
Par contre, lorsque je suis rentré et me suis reconnecté au monde, des amis m'ont dit : "oh mais tu as vu, tu as raté plein de choses..." En y regardant de plus près, au-delà du buzz médiatique, la situation est à peu près identique à celle d'il y a un mois ou deux (mise à part l'avance syrienne).
Bien à vous

Madudu 29/08/2017 22:35

Aussi, j'aime bien les caricatures iraniennes. Particulièrement "Human Right Watch" ! ^^

Observatus geopoliticus 30/08/2017 11:43

@ Madudu
Et c'est dans l'une des principales stations de métro de Téhéran, un peu comme Montparnasse-Bienvenue à Paris pour ceux qui connaissent...
Ca me rappelle un peu le "Musée des crimes de guerre américains" à Ho Chi Minh ville. Il y a des pays comme ça (Iran, Vietnam) qui n'ont pas peur de répondre crânement à l'empire. Par contraste, les vassaux euronouilles paraissent encore plus mesquins.

Ady85 29/08/2017 21:49

Merci cher ami, c'est le grand retour :)

Après toutes ces bonnes nouvelles, je vais poser la question qui tue : combien de temps cette guerre peut-elle encore durée selon vous , cher Observatus ? :)

Observatus geopoliticus 30/08/2017 11:28

@ Ady
Ah, difficile de répondre, cher Ady. Tout dépendra si la guerre reprend contre les coupeurs de tête "modérés" d'Idlib. Si oui, ça peut encore prendre quelques années. Par contre, face à Daech seule, je dirais une bonne année encore...
Bien à vous

Marsik 29/08/2017 21:38

Bon retour OG. Vous nous avez vraiment manqué, même si vos vacances étaient bien méritées!

Daech lessivé et bientôt essoré mais certains commentaires parlent d'une possible mise israélo-saoudienne des bâtons dans les roues de la machine Russie-AAS-Hezbollah-Iran dans le nettoyage en cours.. Est ce crédible?

Observatus geopoliticus 30/08/2017 11:26

@ Marsik
Les Israoudiens ont laissé passer leur chance il y a deux mois (j'en avais fait un article). Ils ont reçu un "niet" assez ferme des Russes et des Américains. Je crois que c'est fini pour eux maintenant, d'où l'hystérie de Bibi...
Bien à vous, cher Marsik

Vincent 29/08/2017 22:22

Marsik,

Bibi semble être allé à Moscou pour obtenir une garantie Russe dans leur vaine tentative d'empêcher la construction d'une usine d'armement Iranienne en Syrie. La réponse est tombée aujourd'hui - l'usine sera protégée par des S400. Quelle claque monumentale - c'est peut-être pas encore la fin des haricots, mais sûrement celle de leur floraison (voilà comment, en jardinant, on finit par paraphraser Churchill).

https://syria.liveuamap.com/en/2017/29-august-russia-has-deployed-s400-missiles-next-to-the-iranian

Jimoni 29/08/2017 21:01

Heureux de relire vos articles OG ! Et merci pour ce sublime partage de photos qui font tout de même assez réfléchir :).

Observatus geopoliticus 30/08/2017 20:26

@ Marsik
Ca me paraît avant tout un signe de désespoir communicatif "bibiesque" devant l'évolution de la situation et ne concerne de toute façon pas le Seoud qui semble avoir lâché l'affaire.
Cette sortie est peut-être à l'origine de l'annonce par Moscou et Damas de l'établissement d'un système anti-aérien commun, énième mauvaise nouvelle pour Israël...

Marsik 30/08/2017 15:58

@Observatus geopoliticus

Je reviens sur ma préoccupation au sujet de la moutarde qui semble monter au nez des israoudiens: maintenant il est question de bombarder le palais présidentiel qui abrite Assad. Info ou intox? Je penche sans hésiter pour la seconde mais avec ces mecs façonnés a l’extrémisme pur et dur, et qui n'acceptent jamais la défaite, tout peut arriver. Cet intox cache peut-être un coup bas spectaculaire en préparation, non? Je veux bien croire que cela pourra être une sorte d'harakiri des sionistes qui entraineront ainsi dans leur chute finale les wahhabites. Et tant mieux pour le monde et le futur de nos enfants. Bien a vous

Observatus geopoliticus 30/08/2017 11:19

@ Jimoni
Ce n'est certes pas dans le métro parisien qu'on verrait ça... ^^
Bien à vous

Marsik 29/08/2017 23:11

Vincent
Merci pour le lien. J' ai lu l' article, c' est rassurant en effet mais avec les Israeliens on ne sait jamais. Wait and see.

Nesho 29/08/2017 20:54

Bonsoir OG ,

Je trouve les derniers progrès de l'armée syrienne assez décevants .
En deux mois l'avancée vers Deir ez Zoor est quasiment nulle mais c'est peut être comme vous le dites la préparation avant l'assaut final . Quand les températures seront plus supportables ?

Un avis sur la débacle de Bannon ?

Merci pour cet excellent blog .

Observatus geopoliticus 30/08/2017 11:18

@ Nesho
Comme le dit Madudu, il était impossible d'avancer sur Deir ez-Zoor sans éliminer la présence de Daech sur ses arrières. Cela aurait encore rallongé les lignes, déjà trop étirées. Maintenant que les gains (énormes) en Syrie centrale ont été réalisés, les efforts vont logiquement se porter sur Deir ez-Zoor.
Bien à vous deux

Madudu 29/08/2017 21:21

Si j'ai bien compris, dans un premier temps, le préalable à l'offensive vers Der Ezzor était de réduire la grande poche située au dessus de Palmyre et en dessous de Hama.

Et pour ce faire il fallait d'abord prendre As Sukhnah près de Palmyre, sans quoi le chaudron ne pouvait être refermé. Si j'ai bien compris c'est la résistance de Daesh dans ce bled qui a fait durer les choses.

Pour autant les gains sont importants et l'avancée continue méthodiquement, il n'y a pas à être déçu. La prochaine étape semble être Ma'adan, qui ne tombera pas plus facilement que As Sukhna, mais qui tombera.

Daesh combat âprement, il faut bien leur reconnaître ça.

tibidi 29/08/2017 20:08

merci pour ces infos OG .

Madudu 29/08/2017 20:01

Bon retour à la civilisation cher Observatus !

Nous vous pardonnons vos festins secrets et les flots rutilants des rivières de vin dans lesquelles vous vous prélassiez sans doute ...

Car les nouvelles sont bonnes partout : la Corée du Nord n'en fini pas de se montrer polissonne, Daesh recule rapidement, le Venezuela n'est pas tombé (ils auraient reçu des S400 !), les Kurdes n'en finissent pas de réduire Raqqa en poussière, la Turquie n'en fini pas de se rapprocher de l'Iran, etc.

Maintenant que nous approchons à grands pas de la conclusion de la guerre contre Daesh, comment les différents partis en présence vont-il agir ?

-Les kurdes de Syrie pourraient revendiquer leur autonomie et accueillir sur leur sol des bases états-uniennes.

-Les turques pourraient déclarer une guerre plus franche contre les kurdes de Syrie, peut-être avec la bienveillance de la Russie, de l'Iran et de la Syrie.

-Après Daesh, la coalition loyaliste pourrait entendre marcher sur Idlib.

-Israel pourrait faire une bêtise.

-Les états-unis aussi.

-Etc ! ^^

Observatus geopoliticus 30/08/2017 11:15

@ Madudu
Hélas, pas de flots vinicoles où j'étais, mon cher Madudu... C'est un plaisir de vous relire.