Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques du Grand jeu

Sinours

5 Juillet 2017 , Rédigé par Observatus geopoliticus Publié dans #Chine, #Russie, #Economie, #Gaz

 

Le maître du Kremlin n'avait pas tort lorsqu'il évoquait fin avril le "niveau sans précédent des relations sino-russes", que de son côté Xi Jinping considère à "un plus haut historique et un modèle entre grandes puissances". De fait, si les rapports entre les deux pays ont parfois connu des moments difficiles pendant la Guerre froide, le rapprochement depuis le début du XXIème siècle, et particulièrement depuis 2013, est colossal.

La visite du président chinois à Moscou - la 22ème rencontre (!) entre Poutine et Xi depuis cinq ans - a été l'occasion de pousser encore plus avant la symbiose entre les deux poids lourds de l'Eurasie, ce dans à peu près tous les domaines. D'où ils sont, McKinder et Spykman doivent en pleurer de rage...

Des contrats ont été signés et un fond d'investissement de 10 milliards d'équivalents dollars a été mis en place pour accroître les échanges en yuans et en roubles (tss tss dédollarisation...) Le tout dans un contexte de floraison économique bilatérale, dans des domaines aussi divers que l'aéronautique (joint-venture pour la fabrication commune d'un avion de ligne) ou le tourisme (les Chinois sont le premier contingent de touristes en Russie tandis que la Chine est devenue la deuxième destination des touristes russes, chacun ayant augmenté de 30% en 2016).

En 2019 devrait sortir de terre un ébouriffant train de marchandises à grande vitesse, transportant les produits à 400 km/h. Il doublera les projets pour passagers, dont le TGV Moscou-Pékin en 30 heures. De quoi donner un coup de vieux au vénérable transsibérien, adoré des grand voyageurs mais difficilement compatible avec le grand mouvement d'intégration eurasiatique. Car en filigrane se dessinent évidemment les nouvelles routes de la Soie. A Moscou, c'est d'ailleurs presque déjà une réalité (merci au fidèle lecteur expatrié qui m'a envoyé ce lien).

Quant au titanesque gazoduc Force de Sibérie (Sila Sibiri en russe), il avance dans la taïga et les premières livraisons de gaz devraient débuter en décembre 2019.

En juin, lors du sommet de l'Organisation de Coopération de Shanghai, une feuille de route a été signée sur une coopération militaire poussée, ce qui a fait dire à l'ambassadeur chinois à Moscou qu'il s'agissait du "plus important épisode des relations bilatérales cette année", qui n'en manque pourtant pas...

Sur le plan diplomatique, l'harmonie est totale. Moscou commence à condamner par des officiels, de second rang pour l'instant, la diabolisation de la Chine par l'empire tandis que les deux pays se retrouvent totalement d'accord sur la Corée et la Syrie. A noter en passant que la rédactrice en chef de RT appelle à une alliance des médias russes et chinois pour lutter contre la propagande de la MSN occidentale.

La crise balistique nord-coréenne et les gesticulations américaines ont entraîné une réponse commune de l'ours et du dragon qui présentent à l'ONU un projet de désescalade graduelle des tensions dans la péninsule, basé sur le scénario chinois : fin des essais de Pyongyang mais également arrêt des manoeuvres militaire américano-sud-coréennes. L'usage de la force (par Washington) est jugé "inacceptable".

Dans le dossier syrien, c'est Pékin qui rejoint la position russe en demandant l'ouverture d'une "enquête officielle et indépendante sur les false flag attaques chimiques". Bien sûr, le principe de la souveraineté syrienne y est réaffirmé avec force. Tout cela vaut bien un toast...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

michel 07/07/2017 20:20

Bonsoir,
Merci cher Observatus. Je restais béatement sur les relations tendues des deux frères ennemis dans l'ère soviétique.. Pourquoi ce sentiment s'estompait depuis que l'atelier du monde se lança dans la construction d'îlots vers les Spratleys, entre autre? Mystère..
Les relations conflictuelles avec l'oncle Sam; pensez-donc, la marque à la pomme n'en croquait plus..
Plus prosaïquement, la subite (?) crise économique mondiale affectait les liens étroits entre le dollar et la main d'oeuvre peuchère *^.
Coïncidence toujours aussi fortuite, nos amis barbus (entendons-nous bien, Pierre le grand n'est pour rien sur le galbe teuton..), entraient sur scène au chant des valkyries.
Et là, badaboum trump, quel vilain petit canard celui-là, quand même!
Le vol du cygne ou la valse à pleine dent de la chancelière et du marquis finit de m'éblouir.
L'enfant gâté de l'hydre coréenne ne sait sans doute pas que ses têtes sont fausses..
La Pologne, malgré ses errements, est bien plus intègre que la politique géographique hypocrite de Me Merkel

Olga 07/07/2017 14:28

Mutti a retrouvé le sourire !

Aujourd'hui : https://www.youtube.com/watch?v=thK-Ck2FX98

Il y a deux ans : https://www.youtube.com/watch?v=NqJoyUx_r9Q

Même avec les juments bréhaignes, le Vlad sait y faire....

Olga 07/07/2017 13:57

@Observatus Geopoliticus

Une petite info concernant les prêts étudiants aux Etats Unis :

https://insolentiae.com/une-loi-proposant-la-possibilite-deffacer-les-credits-etudiants-introduite-pour-ratification-aux-etats-unis/

Quant à la prostitution des étudiantes américaines, je me permets de rappeler que la France n'a rien à envier aux USA.

https://www.youtube.com/watch?v=08BD3ZtTYCU

https://www.youtube.com/watch?v=lmtIU_bBiNI

https://www.youtube.com/watch?v=mfveUgQdk7I

http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/amiens-prostitution-etudiante-phenomene-plein-essor-1118129.html

http://www.meltycampus.fr/prostitution-etudiante-les-chiffres-qui-choquent-a292565.html

Mais il est vrai que notre pays n'est pas la première puissance mondiale mais par contre se targue bien d'être la patrie des "droits de l'homme". C'est bien connu que la France est souvent représentée comme un coq qui chante les deux pieds dans la merde....

JBY 07/07/2017 12:01

(Mes plus plates excuses, j'ai publié mon commentaire sur un article antérieur)
Très intéressant article comme très souvent. Ce site démontre que les US sont vraisemblablement à bout de souffle comme hégémon et souligne les incohérences de sa direction. Il me semble néanmoins qu’un certain manichéisme (que l’on reproche jà juste titre aux US ) parfois transparait. L’occident est toujours obtus, dominateur, inconsistant et empêtré dans ses contradictions (capitalisme vs démocratie, droit de l’homme vs droit des sociétés,…) . Les autres puissances (Russie, Chine, Iran,..) sont clairvoyantes, sages et mesurées et connectées à une version traditionnelle de l’homme et des rapports de force. J’adore entendre ce discours ! Mais je pense que toute puissance possède sa face sombre et il serait à mon humble avis utile de rappeler parfois les faiblesses et ambiguïtés de tous les acteurs (par exemples une chine très ethno-centrée, une Russie qui tarde à décoller économiquement, une Théocratie Iranienne pas très épanouissante,..).
Que je sois clair, ce bémol ne remet pas en question la qualité et la pertinence de ce site, dont je remercie l’auteur.

Observatus geopoliticus 07/07/2017 13:28

@ JBY
Attention, il n'y a aucun moralisme "intérieur" sur ce blog dont le seul objet d'étude sont les relations internationales. De ce point de vue, face à une puissance unilatéraliste agressive (USA), les politiques russe, chinoise et iranienne paraissent effectivement clairvoyantes et sages. Le contraire eut été étonnant, d'ailleurs... Mais cela ne concerne en rien la situation interne de ces trois pays.
Il convient de bien séparer le national de l'international, ce que ne veut absolument pas la MSN, particulièrement depuis quelques années. Todd avait bien vu la chose en 2014 :
"Au beau milieu d'une crise que nous devons d'abord analyser en termes de rapports de force géopolitiques, j'ai pu voir passer une foultitude d'articles, français comme anglo-saxons, s'acharnant sur l'"homophobie" du régime Poutine. Il est inquiétant pour l’anthropologue que je suis de voir les relations internationales sortir d’une logique rationnelle et réaliste pour rentrer dans des confrontations de mœurs dignes de sociétés primitives."
http://www.atlantico.fr/decryptage/emmanuel-todd-seul-pays-meme-casser-zone-euro-et-logique-destructrice-c-est-france-1617240.html
Bien à vous

Eric83 07/07/2017 11:42

@ Grognard et Olga
"Je pense que ni Vladimir Poutine, ni Xi Jinping ne veulent l'effondrement des USA".
Je ne sais pas si ils ne veulent pas de l'effondrement des US mais ils s'y préparent - accumulation de réserves d'Or et entrée du Yuan dans le panier de devises du FMI ( DTS ) -...et y participent tout de même très sérieusement avec notamment la "dédollarisation" des échanges.
Dans le documentaire de Stone, Poutine dit que ses décisions sont prises dans une prospective à 25 ans...quand en caricaturant les US ont une prospective au quarter, c'est à dire à la prochaine publication des résultats des entreprises cotées au S&P500.
La Chine et la Russie - qui ont des intérêts communs face aux US mais dont les situations économiques et financières sont très différentes - savent que les jours du dollar comme monnaie d'échange mondiale sont comptés et que sans cet avantage extraordinaire, les US seront en faillite totale.
La Chine et la Russie se préparent à l'effondrement inéluctable de l'économie US et à mon avis, leur objectif mutuel consiste à laisser pourrir le fruit sans tomber dans les pièges des provocations diplomatiques, économiques et militaires incessantes des US.

Respublica 09/07/2017 19:59

Si je suis d'accord avec vous sur l'effondrement de l'économie US, il ne se fera pas sans secousses et à ce sujet, il convient bien de distinguer la Chine de la Russie.
L'économie russe me paraît bien plus solide pour faire face à un choc US-UE (car nous serions entraînés dans l'effondrement) que la Chine.
Endettement, équilibre budgétaire, structure de l'économie, dépendances énergétiques des autres pays, un marché intérieur en plein boom, des progrès sociaux considérables depuis le début du siècle...la Russie a de vrais arguments pour faire face à cet effondrement, la Chine paraît plus exposée, rien que sa dette est un gros problème, elle est déjà énorme et progresse à une vitesse jamais observée.

Grognard 07/07/2017 03:47

@ Eric83

Bonsoir Eric,

Un petit mot avant de fermer le pub des noctambules.

Dans des billets précédents OG et des intervenants s'accordaient sur le fait que les seules victoires de l'occident se gagnaient sur le terrain des relations publiques.

En fait ce qui se passe depuis quelque temps est assez simple.
Le monopole de l'information détenu par les grands majors de la presse US est battu en brèche.
Bien que les médias d'information dans son acception la plus large, ce qui inclue donc ce blog ne sont pas à parité en terme "d'audience" un certain nombre d'entre eux c'est a dire les plus sérieux allument des contre feux.
Ces contre feux inquiètent suffisamment pour que naissent des tentatives comme celle décidée par l'UE.
Un site comme American Pravda semble avoir le vent en poupe et sa dénonciation des fakes de CNN a des répercussions que nous mesurons sans doute encore mal de ce côté de l'Atlantique.
Abraham Lincoln dans un de ses discours sur l'état de l'Union déclarait qu'aux USA le mal ne pourrait venir de l'intérieur. Autrement dit de citoyens US eux même.
N'excluons pas que certains sites US contribuent à cette prise de conscience.

Je pense que ni Vladimir Poutine, ni Xi Jinping ne veulent l'effondrement des USA.
A mon sens ce qu'ils souhaitent c'est que les USA soient un partenaire comme l'exprime si souvent Vladimir Poutine dans le respect de la souveraineté des états et des intérêts régionaux de chacun.
Ceci dit le comportement des néocons contraint à ne pas baisser sa garde.

Juste une remarque sur les prêts étudiants au-delà de la bulle effectivement très préoccupante cela induit aussi une tendance sur la quantité de brevets déposés par les USA qui sont sans ce domaine dépassés par la Chine.

Sur ce je vous laisse.
J'ai déjà raté Michka (clin d'oeil à Olga).
Je ferme le club et je fonce mettre "la viande dans le torchon".

Madudu 07/07/2017 15:54

"Rien qu’au niveau de l’agriculture, je pense que dans les années et les décennies à venir, elle va créer une sacrée surprise et supplanter rapidement le monde occidental. Il n’y a qu’à voir déjà où en est l’agriculture française qui était pourtant, il n’y a pas si longtemps, une des meilleures du monde."

Tatata ! Nous sommes toujours parmi les meilleurs au monde, sinon les meilleurs, en ce qui concerne la grande culture notamment. En fait nous sommes même au bout du paradigme, les marges de progrès sont maintenant fort ténues, nous sommes désormais essentiellement limités par nos surfaces et par nos climats.

En Russie par contre l'agriculture a non seulement encore une marge de progression considérable, mais en plus les surfaces ne sont pas encore limitantes. Notamment dans les régions nordiques de la Russie européenne, encore très forestières, et en Sibérie Occidentale où le recul des surfaces exploitées à la chute de l'URSS n'a toujours pas été rattrapé.

Et il faut dire que la quasi-totalité des surfaces agricoles sur Terre est loin d'être mise en valeur aussi loin qu'elles le pourraient, ce n'est pas seulement le cas de la Russie.

La plupart des surfaces exploitées le sont de manière relativement extensives, comparé à la culture française, même dans des pays développés sous des climats propices. Les US par exemple, contrairement à leur réputation, ne valorisent pas particulièrement bien leurs surfaces comparé à ce qu'un français moyen en ferait ^^

Observatus geopoliticus 07/07/2017 13:12

Juste pour rebondir sur les prêts étudiants, la nouvelle maladie américaine est la prostitution à grande échelle des étudiantes pour pouvoir payer leur cursus universitaire. Quand un pays qui se prétend la première puissance mondiale en arrive à ce stade de délabrement, la fin n'est plus très loin...
Bien à vous deux
NB : "Pub noctambule", excellente expression pour désigner les Chroniques...

Olga 07/07/2017 08:21

Cher Grognard, merci pour le clin d'oeil et c'est toujours sympa de dialoguer sur ce site car il y règne une ambiance vraiment sympa. C'est d'ailleurs aussi pour cela que j'aime bien y venir.

Pour faire suite au début de votre commentaire et en ce qui concerne la diarrhée médiatique occidentale, pas sûr que les choses restent en l'état car le 4 juillet dernier on apprenait ceci sur Russia Today :

https://francais.rt.com/international/40559-redactrice-chef-rt-appelle-pekin-et-moscou-lutter-conjointement-contre-fake-news

Quant au reste concernant la vision de Poutine sur ses rapports avec les Etats Unis, je suis tout à fait d'accord car cela correspond bien à son désir de faire avant tout de la Russie une grande puissance économique et elle en a tout à fait les moyens. Rien qu’au niveau de l’agriculture, je pense que dans les années et les décennies à venir, elle va créer une sacrée surprise et supplanter rapidement le monde occidental. Il n’y a qu’à voir déjà où en est l’agriculture française qui était pourtant, il n’y a pas si longtemps, une des meilleures du monde. Quant à la puissance militaire russe, elle va de pair car essentielle pour se faire respecter mais aussi encore une fois pour faire du business. Il n'y a qu'à voir le carnet de ventes d'armes actuel de la Russie, d'autant que ce secteur est extrêmement novateur profitant à bien d'autres domaines. En effet, la Russie n'a pas seulement du pétrole mais aussi des idées !

L'homme du Kremlin est un pragmatique, le Donald aussi, sauf que le premier est seul décideur et a su très bien s'entourer alors que l'agent immobilier n'est malheureusement qu'une pièce rapportée cernée de beaucoup de vautours. Alors peut être qu'il serait souhaitable que l'empire américain s'effondre comme ce fut le cas de l'URSS pour ensuite rebâtir sur de bonnes bases. Poutine l'a fait pour la Russie en très peu de temps mais les Etats Unis en seront ils encore capables ? En tous cas, j'ai bien peur que cet aigle bien déplumé soit rattrapé par son exécrable politique extérieure car s'il n'y a pas de changement de cap rapide, la situation va vite devenir intenable.

https://insolentiae.com/la-bombe-a-retardement-des-retraites-americaines-lillinois-nest-que-le-debut/
https://insolentiae.com/pour-noam-chomsky-les-etats-unis-courent-vers-un-precipice/
https://insolentiae.com/la-vitesse-de-circulation-de-la-monnaie-seffondre-aux-etats-unis-et-cest-tres-grave-ledito-de-charles-sannat/
https://insolentiae.com/une-recession-attend-les-etats-unis-dans-les-2-ans-posen-ancien-de-la-fed-de-ny/

Tôt ou tard, nous sommes toujours comptable de nos erreurs. C'est une loi immuable de la nature. Et en ce moment, la roue est en train de tourner....

Stef 06/07/2017 21:04

Bonsoir à tous :-)
Je pense en effet qu'il faut garder à l'esprit que les jours "financiers" des USA sont comptés. La Chine veut sans doute éviter un Krach immédiat, du moins pas avant qu'elle se soit débarrassée de tous ses dollars en réserve (d'où la multitude d'investissements et d'achats qu'elle effectue depuis quelques années). L'attente du krach pourrait expliquer partiellement le relatif attentisme de V. POUTINE (avec le fait qu'il prépare la guerre en améliorant considérablement son armée et ses armes; or, ces dernières ne sont pas encore toutes produites en grand nombre): dans une logique remarquable et donc poutinienne (empruntée sans doute à Sun Tzu), il attendrait simplement que les USA s'effondrent en répondant subtilement aux provocations sans aller jusqu'au risque de guerre intense. Evidemment, ce n'est qu'une impression, mais cette impression me semble bien correspondre avec l'idée que Poutine voit à moyen terme et même à long terme. Peut-être enfin qu'il ne serait pas mécontent de voir les USA se retrouver dans la position de la Russie au début des années 90. J'espère qu'en parlant ainsi je n'enfonce pas des portes trop largement ouvertes ici. Si c'est le cas je vous prie de m'excuser.
Bien à vous

Observatus geopoliticus 07/07/2017 13:06

@ Stef
"Peut-être enfin qu'il ne serait pas mécontent de voir les USA se retrouver dans la position de la Russie au début des années 90."
Avouez que ça ne manquerait pas de sel...
Dans "Après l'empire" publié il y a une quinzaine d'années, Todd voyait déjà des signes démographiques (notamment sur la mortalité infantile) allant dans ce sens.

serge 06/07/2017 16:00

Les US savent que la prochaine crise liée à "l'argent" sera majeure, bien plus que 2008. Chez eux, ils ont dans les tuyaux les dommages collatéraux des prêts étudiants, des prêts à la consommation, des prêts pour l'achat de voitures, la baisse rapide de rendement du fracking, le délabrement accéléré des infrastructures et la quasi faillite des villes. S'y ajoute un élément qui touche encore plus de monde, les retraites, cf:
https://insolentiae.com/la-bombe-a-retardement-des-retraites-americaines-lillinois-nest-que-le-debut/
Ils ont donc impérativement besoin d'un reset global dans lequel pouvoir s'approprier les reliquats économiques et repartir, tous seuls, de l'avant. Seulement, cet empire maritime pour lequel ils entretiennent très chèrement des flottes, se heurte à un empire terrestre, la russie, qui s'allie de plus en plus étroitement à plusieurs autres empires terrestres, la Chine, puis l'Inde, bref l'Eurasie au sens large. Et ils sentent qu'au travers de routes sud de cette zone terrestre, ils peuvent se rapprocher d'un empire très fragmenté mais très riche, l'Afrique. Donc la nécessité, avant que leurs flottes ne leur servent plus à rien, de taper à la frontière de l'Eurasie et de l'Afrique, afin qu'il ne reste plus aux terrestres qu'à utiliser le maritime pour élargir leur champ d'investigation, là où peuvent les attendre l'empire maritime US.

Euclide 06/07/2017 16:21

Merci à Serge ainsi qu'à ZZZ car leurs analyses ce complètent, selon moi;
Je pense que le scénario à craindre est bien un nouveau krach boursier ou bancaire.
Scénario qui risque de ce transformer en 3 ème guerre mondiale; Ne pas oublier qu' Hitler n'a fait que devancer la 2 ème guerre mondiale avec sa paronia contre le juifs et pour la promotion d'une race d'élite ( les Germains blonds).De toute façon elle aurait eu lieu quand même.

ZZZ 06/07/2017 12:53

Je me permets quelques remarques en vrac (que le créateur de ce site me pardonne si certaines ne sont pas en relation directe avec cet article réjouissant) :
-voici un éclairage intéressant qui pourrait contribuer à expliquer la brutale hausse de pressions golfique et US envers le vilain petit Qatar http://www.presstv.com/DetailFr/2017/07/06/527582/QatarIranRussie--guerre-du-gaz
-Il semblerait qu'il y ait du gaz entre la grosse Bertha germanique et le POTUS tandis que la coordination entre Russes et Chinois est de plus en plus étroite comme OG le souligne depuis quelques temps.Ce qui est nouveau est que même la pressetituée est bien obligée de l'admettre.
http://www.lefigaro.fr/international/2017/07/05/01003-20170705ARTFIG00341-merkel-vante-l-amitie-germano-chinoise-a-la-veille-du-g20.php
http://www.lefigaro.fr/international/2017/07/05/01003-20170705ARTFIG00344-coree-du-nord-trump-cherche-la-riposte.php
-Avec la mise à l'écart progressive mais certaine de l'Empire US,ce qui m'inquiète comme Eric83 est la réaction de la bête blessée.Il n'est pas certain qu'elle veuille bien crever gentiment dans son coin...
-Enfin,une petite question à vous,cher OG,l'expression préférée des MSM,répétée ad nauseam de "maître du Kremlin" est-elle utilisée par dérision ? Car elle sous-entend que M.Poutine s'est emparé du Kremlin à coups de baïonnette.Par contre dans les démocraties "civilisées" comme la France,on ne parle jamais de "maître de l'Elysée".Bien à vous.

Observatus geopoliticus 07/07/2017 13:01

@ ZZZ
Non mon cher, pas de la dérision mais la nécessité de ne pas répéter toujours les mêmes mots. J'alterne "Poutine", "Vladimirovitch" et "maître du Kremlin". J'ai bien pensé à "Vlad l'empaleur" ou "Poutinou" mais ça ne ferait pas très sérieux... ^^
Du temps de Flamby, je parlais de "l'occupant de l'Elysée" - en contraste avec "maître du Kremlin" - pour bien montrer que le premier, vassal de son état, avait été placé là et qu'il ne dirigeait rien.

NB : Le premier article que vous citez est un peu confus. Le fantasmé gaz US, très cher et pas non plus formidablement abondant malgré le fracking, n'est pas à l'origine de la crise saoudo-qatarie. De plus, si le Donald a pris partie pour l'Arabie Saoudite, n'oubliez pas qu'une partie du Deep State américain (Pentagone) est plutôt du côté du Qatar !

Bien à vous

UnLorrain 06/07/2017 12:48

Même vision que Éric83.
Oups excusez je manque de saluer. Peut-être est ce dû a mon pessimisme qui pèse. Je pressens. Un tapis de bombe,c'est déjà fait,périmé. Un tapis de missiles peut-être.. « la guerre est une mère » soit de Napoléon soit de Ernst Junger.

ZZZ 10/07/2017 13:28

En complément de l'article de Press TV,et pour plus de clarté : https://journal-neo.org/2017/06/24/has-washington-lost-the-middle-east-after-qatar/
L'important développement à souligner est l'accord qui aurait été conclu entre l'Iran et le Qatar pour exploiter en commun le North-Field/South Pars (ce qui était déjà le cas) ET son exportation vers l'Europe en échange de l'arrêt du soutien qatari au terrorisme en Syrie.Ce qui bouleverse Etats-uniens,Séouds et sionistes du coin.

Nathan 06/07/2017 10:13

Cher Observatus,
Nouveau à votre site, j'y commente pour la première fois, car votre post fait écho à un article paru hier, mais qui détaille quelques ombres au tableau, notamment économique, avec une Russie apparemment plus demandeuse et une Chine qui reste parfois à convaincre:

https://www.ft.com/content/323f8254-60d2-11e7-8814-0ac7eb84e5f1

Des réflexions là-dessus? Vous êtes plus axé diplomatie et affaires militaires, moins économie, mais il me semble que ça reste dans le sujet.

fanfan 11/07/2017 17:24

Une analyse en profondeur de l’Alliance stratégique Chine-Russie (ASCR) rédigée par quelqu’un qui examine la question du point de vue chinois.

UN LIVRE BLANC de Vineyard of the Saker: "The China-Russia Double Helix" (qui fut traduit en français et publié en février 2015 par lesakerfrancophone): 2014 - "Le front Chine - Russie : Nouvel ADN pour l’humanité?"
Introduction par Larchmonter 445
Première Partie: Le contexte, la Chine et la nouvelle donne en Ukraine
Deuxième Partie: Les hélices – Ressources de base, énergie et technologies militaires
Troisième partie: Les hélices – Ressources Financières, autres technologies
Quatrième partie: Politique et alliances régionales
Cinquième partie: L’AVENIR de l’alliance et les états voisins, la quatrième dimension géopolitique

http://thesaker.is/vineyard-of-the-saker-white-paper-the-china-russia-double-helix/

Observatus geopoliticus 07/07/2017 12:51

@ Nathan
Bienvenue, Nathan. La MSN occidentale, reprenant les think tanks néo-cons, répète à l'envi depuis des années que la Russie a plus besoin de la Chine que l'inverse, que les Chinois sont même en train d'envahir la Sibérie et de phagocyter la Russie... Objectif de tout cela : enfoncer un coin entre les deux poids lourds eurasiens.
Certes, tout n'est pas absolument et totalement rose entre Pékin et Moscou, il y a parfois de légères divergences. Mais toutes les prédictions de la MSN depuis 15 ans se sont révélées fausses, bidon.
Pour un autre point de vue : http://blogs.rediff.com/mkbhadrakumar/2017/07/04/trump-offers-carrot-to-russia-brandishes-stick-at-china/
Le respecté Bhadrakumar voit à l'inverse une forte demande chinoise envers Moscou qui temporiserait. Il exagère d'ailleurs un peu (pas indien pour rien...) car, en réalité, la vision sino-russe sur la crise coréenne est très homogène.
Bien à vous

Charles Michael 06/07/2017 08:07

Cristallisation,
c'ést le mot que je cherchais, une des dernières phases dans le processus chimique du raffinage du sucre (ou cocaïne, ou autres...).
Notre distingué Hôte nous convie à observer cette lente métamorphose où les particules élémentaires mais éparses prennent leur sens, où la bagasse médiatique devient résidu, où les hypocrisies et faux semblants se détachent enfin.
Les Observati suivront, demain, dans ce G 20 un jeu de rôle masqué:
- de Merkel le prétexte COP 21 pour lancer l'UE contre Trump tout en multipliant par 2 le rôle du gaz Russe
- de Trump venu chercher sa livre de chair (pognon et GNL via méthaniers) mais aussi écouter quelques chuchotements avec Putin... comment réagira-t'il ? imprévisible mais il y aura une séquelle le 14 Juillet
- l'axe Pékin-Moscou, celui de la pensée non-contradictoire et principielle, ne devrait s'exprimer que très modestement; les faits et situations sur le terrain parlant d'eux-mêmes
- l'Iranien Rouhani sourira *
- l'Arabie aurait déclarée forfait... je les comprend
- dans quels bras se jettera Modi ? le type aime les effusions


* https://www.reuters.com/article/us-qatar-lng-idUSKBN19Q0YX Quatar, gaz, guerre des prix

** Toute évocation du Transsibérien m'évoque Blaise Cendrars et des bribes de son poême, il a aussi écrit: l'enfant à la baguette d'Ispahan.




- Erdogan tourne, tourne encore une fois ? pas sur.
-

Observatus geopoliticus 07/07/2017 12:42

@ Charles
Je crois que nous sommes au contraire encore en pleine décristallisation, ou fonte du sucre pour reprendre votre processus glucide. Les blocs se fissurent, les limites s'effacent... La (nouvelle) cristallisation viendra plus tard.
Ah Blaise Cendrars :
Le Kremlin était comme un immense gâteau tartare
Croustillé d’or,
Avec les grandes amandes des cathédrales toutes blanches
Et l’or mielleux des cloches…

sa rencontre avec Poutine 06/07/2017 00:19

Tout simplement, excellent. J'"imagine avec plaisir la (sale) tête des "tusk", "junker", "Merkel", " minus macron", le roitelet auto-proclamé de la diplomatie internationale , quant au trump, j'attends sa rencontre avec Poutine au G 20., mais quand on sait qu'il est l'image même du yo-yo !

Observatus geopoliticus 07/07/2017 12:36

@ Grognard
A noter d'ailleurs que Poutine a une piètre estime pour Gorby, qu'il accuse justement de s'être fait rouler dans la farine comme un débutant.
Je suis quelque peu en désaccord avec vous sur le comportement des Américains. Ce n'était pas une faute tactique, c'était au contraire l'objectif non avoué de toute la politique impériale américaine : démembrer la Russie et diviser pour toujours l'Eurasie. Evidemment, Washington ne s'attendait pas à ce que Poutine surgisse...

Grognard 06/07/2017 19:28

Bonjour,

@ sa rencontre avec Poutine

Oui on ne peut que recommander de visionner à tête reposée ces quatre courts métrages.
Il y a parfois des non dit ou des litotes où le dirigeant laisse entrevoir l'homme plus qu'il ne l'exprime.
-------------------------
@ Eric83
06/07/2017 11:41

Je ne sais plus si un nouveau mode de relations étatiques, de nouveaux "leadership" se sont construits sans que le précédent trépasse.
Il me semble bien que non.
Les seules incertitudes qui subsistent sont le quand et le comment.

Ce sera la revanche de M Gorbatchev.
Les US comme a leur habitude ont joué le court terme et n'ont pas hésité à rouler dans la farine un homme qui s'était retrouvé dans une situation que l'on peut qualifier d'exceptionnelle.

Une fois encore se vérifie un de mes axiomes favoris ; à savoir que plus la facture présentée suite à une faute tactique est éloignée dans le temps de la dite faute et plus l'addition est salée.

BichFriz 05/07/2017 22:50

Merci cher OG encore une fois, un rythme de croisière d'un article éclairé tous les deux à trois jours, cela nous donne de bien mauvaises habitudes, on s'habitue a ce luxe, et je dois dire que je trépigne plus souvent qu'a mon tour quand vos lumières se font désirer plus de... Bah plus de quelques heures, je crois que je pourrais enquiller de la géopolitique by OG a longueur de temps.

Assez passé de pommade, le nœud coulant se resserre autour du col empesé de l'oncle Sam, le haut de forme et les bottes frétillent encore. Reste a savoir ce que nous autres européens aurons autour du cou quand la mandragore commencera a pousser.

Votre domaine de compétence est tellement éloigné du mien, et je me retrouve tellement démuni lorsque je dois argumenter mes positions (la plupart du temps celles de ce blog) que je me demandais, cher hôte, si un jour dans votre grande bonté vous daigneriez faire un petit manuel de l'apprenti observateur ? Pour des gens comme moi qui sont totalement incapables en l'état de trouver les informations que vous êtes capable de fournir cela serait précieux. Evidemment, parcourir les nombreux liens que vous nous indiquez est déjà un précieux atout, mais seul, je doute de pouvoir tomber dessus et cela me rend chafouin. En dehors de Caroline Galactéros et de MOA ...
Néanmoins je comprends également que les magiciens ne révèlent jamais leurs secrets, ou qu'ils n'ont pas que ça a foutre !
Par ailleurs si les lecteurs se sentent de filer un coup de main a un observateur en herbe, en refilant quelques-uns de leurs tuyaux, je reste preneur !

Salutations

BichFriz 07/07/2017 14:47

Merci a tous pour vos réponses, je vois que je ne suis pas le seul a me limiter à ce que j'ai le temps de lire et de comprendre :)

J'imagine assez qu'un peu d'histoire ne doit pas faire de mal oui, ma formation de scientifique m'aide à reconnaître une source fiable d'une qui ne l'est pas, mais pour la big picture de la géopolitique on repassera, ce qui m'oblige a fourrer mon nez dans des bouquins d'histoire, mais bien loin de ce qui serait suffisant pour avoir un début d'avis sur les points que vous soulevez régulièrement. De ce fait effectivement, cela m’intéresse effectivement ! Je ne prétends pas non plus que j'aurais la capacité d'en faire le tour mais peut-être y trouverais-je quelques éléments de réponse et de quoi me refaire une culture dans ce domaine !

En tout cas pas de doute, c'est un métier ! Encore merci pour l'énorme travail que vous fournissez et que vous nous partagez !

Amicalement

Observatus geopoliticus 07/07/2017 12:30

@ BichFriz
Merci, cher ami.
Ha ha ha, aucune magie là dedans, aucun secret... Simplement un gros travail de lecture couplé à un logiciel de pensée rodé au Grand jeu. Ma formation d'historien est également fort utile pour soupeser, confronter, hiérarchiser et classer les informations et voir, au-delà, la "grande image".
Les sources de mes infos sont innombrables, il y en a pour 8 ou 9 pages en document word (si ça vous intéresse, ainsi que d'autres lecteurs, je peux vous envoyer cela par retour de mail). Je ne prétends évidemment pas consulter quotidiennement ces + 200 sites. J'en lis une vingtaine chaque jour ; d'autres sont consultés une fois par semaine ; d'autres une fois par mois...
Tout ce que je juge intéressant est archivé et regroupé par catégorie/thème et reste dans un coin, prêt à ressortir quand le thème du billet l'exige (j'ai des articles d'il y a un ou deux ans que je n'ai pas encore utilisés...)
Bien à vous

Bozi lamouche 06/07/2017 18:54

En plus de tout ça ajoutez une pincée de : " vers où va t- on ?"...

Kevin 06/07/2017 07:19

Bonjour,
Le monde diplomatique pond des articles fleuves que je n'ai souvent pas le temps de lire, mais quand il y en a un particulierement intéressant (parfois des analyses géopolitiques tirées des archives des 90's qui avaient tapé dans le mille), je me régale...

Madudu 05/07/2017 23:13

Personnellement j'ai fini par réduire beaucoup le nombre de mes sources car comme le dit Olga il faut ailleurs avoir la patience de lire des articles-fleuve desquels il faut souvent jeter la moitié. J'ai perdu la patience pour ces choses-là ^^

Les Chroniques, Galactéros, les-crises, le bulletin quotidien de Philippe Béchade, le Cercle Aristote, RT de temps en temps, Sapir sur Radio Sputnik, ça m'occupe déjà bien assez ! :)

Kevin 05/07/2017 22:46

Bonjour,
De vrais bonnes nouvelles pour la paix dans le monde: 2 superpuissances qui se comprennent et se respectent, sans coups fourrés, c'est apparement possible. On devrait en prendre de la graine! Des trains de frêt transsibérien à 400 km/h, ca aussi, ca va filer un coup de vieux au pourtant très bon réseau ferré francais (j'ai voyagé en train dans quelques pays, et très clairement, France > Allemagne > Angleterre > USA; Les japonais sont hors-catégorie, et coréens et chinois font au moins aussi bien que nous en la matière). Je pense qu'il est vraiment grand temps d'abandonner notre complexe d'inferiorité vis-à-vis des US et de cesser d'être condescendant envers les BRICS...

BichFriz 05/07/2017 22:54

La technique de l'ennemi commun, ça et l'alcool, on a rarement fait mieux pour rapprocher les peuples !

Olga 05/07/2017 21:58

Décidément, la Chronique du Grand Jeu reste mon site favori pour vraiment savoir mais surtout comprendre ce qui se passe. Notre Geo "Trouve tout" a le chic pour toujours dégotter les meilleures infos et surtout les décrypter. Pourtant j'en consulte des sites sur internet mais celui-ci garde définitivement ma préférence et est un gage de sérieux. Voilà en quelques paragraphes un résumé de toutes les nouvelles de la semaine et de ses rebondissements alors qu'ailleurs, il faut se farcir trois ou quatre articles à rallonge avec des termes rébarbatifs sauce novlangue qui finissent par vous donner une véritable indigestion. Donc retour dare dare chez Geo qui "voit tout". Et ceci sans blague, ni brosse à reluire car le bougre manie la syntaxe avec une belle dextérité. Très rare sur le net de nos jours.
Bref, ce soir, je suis d'humeur joyeuse car les choses vont bon train ! Bien sûr il y a encore beaucoup à faire mais j’ai bien l’impression que l’on commence petit à petit à voir la fin du tunnel. La Russie et la Chine se tapent un godet tandis que l'Empire en prend un bon coup sur le nez et m'a l'air bien calmé dans ses vélléités. La baudruche pour la énième fois s’est encore dégonflée mais n'a pas le choix et s'efforce de sauver la face. Mmm ! C'est donc le coeur léger que je vais aller me regarder la suite des interviews d’Oliver Stone sur un certain Vladimir Poutine. Un des rares spécimens d’ours mâtiné de renard. Une espèce fort intéressante mais en voie de disparition en ce début de siècle décadent...
Bonne nuit les petits !

Observatus geopoliticus 07/07/2017 12:10

Merci, chère Olga

@ Eric
Certes, mais il faudra de toute façon bien un jour ou l'autre que le point de bascule soit atteint, alors pourquoi pas maintenant ? Effectivement, cela risque de créer une situation dangereuse. La seule fois où un empire a dépassé pacifiquement un autre eut lieu au début du XXème siècle, quand les Etats-Unis ont supplanté le Royaume-Uni. Dans les autres cas, ça s'est souvent passé moins pacifiquement...

Canut 06/07/2017 12:57

Merci Madudu, et désolé si j'ai manqué un premier lien :)

Eric83 06/07/2017 11:41

J'aimerais partager votre optimisme, chère Olga. Le rapprochement sino-russe est une très bonne nouvelle pour contrer l'impérialisme US - impérialisme qui ne suarait exister sans la soumission de ses vassaux notamment occidentaux mais pas que.
Ceci étant, ce rapprochement nous rapproche aussi de la zone critique, du point de bascule ou l'empire est en train de perdre aux yeux de tous le "leadership" mondial.
A ce titre, je crois que nous entrons dans la période la plus dangereuse depuis me semble-t-il la crise de Cuba.
Les US perdent de leur influence diplomatique et militaire aux quatre coins de la planète et cette situation est inacceptable pour les néocons...sans parler de l'effondrement économique en cours aux US et de celui, financier, que de plus en plus d'observateurs chevronnés nous promettent dans un avenir de plus en plus proche.
La bête US est gravement blessée et elle risque très vraisemblablement de charger... ou, quand, comment ? Sans doute serons-nous éclairés après le G20.
Un petit mot pour finir sur notre roi soleil national qui va devoir, au G20, faire face à toutes ses contradictions d'annonces de politique étrangère face à Trump et Poutine parce que le "je suis pour mais en même temps - sa formule magique - je suis contre" risque d'avoir fait long feu.

Grognard 06/07/2017 00:53

Bonsoir Olga,

De mémoire c'est W Bush qui expliquait que les USA créaient la nouvelle réalité.
Il semble que cela soit de moins en moins vrai.
A mon humble avis ce n'est pas seulement sur le nez que l'empire prend des coups.

Madudu 05/07/2017 22:33

Ça valait bien le coup de mettre le lien dernièrement, il y en a qui ne suivent pas ! ^^

https://rutube.ru/video/1f255342207e428bb21cb7eaa4a0fc0f/?pl_type=user&pl_id=1479035

Canut 05/07/2017 22:20

Je plussois ce commentaire.
Olga auriez vous un site où l'on peut retrouver l'interview en totalité (4 émissions d'une heure chacune je crois) ?
Vous remerciant par avance du partage si vous avez un tel lien.

Merci OG pour cet article qui permet d'éclairer la pénombre une fois encore.

António Lico 05/07/2017 21:03

Cher Observatus,
C'est bien le vrai tremblement politique à l'échelle globa, cette "mariage", qui avec L'Iran put bien devenir une "menage à trois" geopolitique.
Ça devrait provoquer des sueurs froides à Washington DC.
Peut-être nous auros la chance de voir le naufrage de L'Empire.
Bien à vous.

Freddi 06/07/2017 07:54

Salut,
Vous les trouverez entre autres sur le blog du Yeti

António Lico 05/07/2017 22:52

Merci cher Observatus.
Ouis d'accord avec vous cher Ramos.
Bien à vous.

RAMOS 05/07/2017 22:29

@ Antonio Lico
''Peut-être nous auros la chance de voir le naufrage de L'Empire.''

Mais on en voit déjà les prémices :

https://youtu.be/lzrf__xUovc
https://www.youtube.com/watch?v=tlWZkRWZjHE

L'effondrement (d'abord très lent) des institutions précède toujours, l'effondrement économique et sociétal.

Observatus geopoliticus 05/07/2017 21:15

@ Antonio
Voici qui vous intéressera sur ce fameux mariage à trois, cher Antonio : http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2015/11/les-seigneurs-de-l-anneau.html