Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques du Grand jeu

Rififi entre le Seoud et le sultan

14 Juillet 2016 , Rédigé par Observatus geopoliticus Publié dans #Moyen-Orient

Rififi entre le Seoud et le sultan

Ô l'implacable ironie... Les ouvertures du Premier ministre Yildirim envers la Syrie ont surpris tout le monde. Les explications données - condition posée par Moscou au dégel des relations, prise de conscience du danger djihadiste, effrayant isolement de la Turquie qui s'est mise tout le monde à dos ces dernières années - ont toutes une part de vrai.

Ce virage à 180° de la position turque a littéralement terrifié les grassouillets cheikhs saoudiens et l'ambassadeur turc à Riyad a même été convoqué pour donner des explications ! Et dire qu'il y a encore quelques semaines, le sultan et le Seoud dansaient bras dessus bras dessous...

Conséquence de la fureur saoudienne ? Le Premier ministre turc vient à nouveau de manger son chapeau et de virer à 180° (du moins dans les mots) en déclarant sans rire qu'en fait non, aucune solution ne sera trouvée en Syrie avant le départ d'Assad. A force de vouloir plaire à son ancien-allié-devenu-ennemi-puis-peut-être-à-nouveau-allié (Russie) et de son allié-duquel-il-s'est-écarté-avant-de-peut-être-s'en-rapprocher-à-nouveau (Arabie saoudite), le derviche tourneur d'Ankara va finir par avoir le tournis. Et nous avec...

Partager cet article

Commenter cet article

Jean 15/07/2016 22:30

"Le premier ministre turc a dénoncé ce vendredi soir une "tentative illégale" par un groupe au sein de l'armée, peu après la fermeture partielle dans le sens Asie-Europe de ponts sur le Bosphore à Istanbul, selon une chaîne de télévision.
Dans le même temps, des avions survolaient à basse altitude Ankara, la capitale du pays.
Le premier ministre turc avertit ceux impliqués dans cette action qu'ils paieront "le prix le plus élevé"."
AFP
C'est ce que vous avez supposé dans l'un de vos billets. Dommage que l'on peut pas vous lire dans notre presse

Observatus geopoliticus 16/07/2016 00:39

Bonsoir,
oui, il a un réel soutien mais aussi l'autre moitié de la population qui le hait. Tout cela peut prendre le chemin de la guerre civile...

UltimaRR 16/07/2016 00:25

Bonsoir;

On peut lire ça et là (avec beaucoup, beaucoup de précaution) qu'Erdogan aurait demandé l'asile politique à l'Allemagne.. après avoir appelé le peuple à descendre dans la rue... via FaceTime et Twitter... Quelle ironie si telle est la fin du sultan, surtout en ce jour où Lavrov et Kerry se sont rencontrés à Moscou, bien que les conséquences puissent être désastreuses.

Erdogan jouit-il d'un réel soutien populaire capable d'entraver ce coup d'Etat ?

Observatus geopoliticus 15/07/2016 23:49

Pour l'instant, il est très difficile de savoir qui est derrière le coup mais, d'après un diplomate européen, il ne s'agit pas seulement de quelques colonels...
Des échanges de tirs ont eu lieu entre police et armée dans plusieurs villes.
A Damas, les gens tirent en l'air de joie !

Lithan 15/07/2016 23:35

L'inconstance d'Erdogan est en train de lui coûter cher... Il commence à se raconter que les militaires qui seraient derrière le coup d'Etat seraient proche de la confrérie de l'imam Gülen.. Si c'est vrai et que ce coup réussi, je crains que à Erdogan succède un mal encore pire que lui (même si je ne suis pas expert dans la doctrine du groupuscule autour de l'imam Gulen).

Observatus geopoliticus 15/07/2016 23:08

Merci Jean. Oui, je suis ça de près. Coup réussi ou raté ? Les infos sont assez contradictoires pour l'instant.

Charles Michael 15/07/2016 14:10

on manège à moi.... tu me fais tourner la têêête....ils s'y mettent tous: Hollandreou et AlNostra qui ne fait plus du bon boulot et qu'il faut maintenant bombarder, Kerry qui allonge la liste des rebelles et en fait des terroristes.
au moins Erdo reste dans la tradition locale.

bon, je sais pas s'il reconnaitra tout de suite la province kurde syrienne que les US et leurs Forces Speciales ont un peu de mal à accoucher.