Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques du Grand jeu

Macri en perd son panama

30 Juin 2016 , Rédigé par Observatus geopoliticus Publié dans #Amérique latine

Macri en perd son panama

Un juge fédéral vient d'ouvrir une enquête sur le président argentin, dont le nom est cité dans le scandale des Panama Papers :

"Le juge fédéral Sebastian Casanello a demandé des expertises comparatives des déclarations sous serment de M. Macri entre 2013 et 2015, pour vérifier s'il y a des contradictions ou des faits omis sur la valeur réelle de son patrimoine", a indiqué cette source.

Ces déclarations correspondent à l'époque où Mauricio Macri était maire de Buenos Aires, avant de se porter candidat à l'élection présidentielle, qu'il a remportée en novembre 2015 à la tête d'une alliance de droite et social-démocrates. Le juge Casanello enquête sur une possible "omission illicite de biens" dans sa déclaration de patrimoine, un délit passible de deux ans d'emprisonnement.

De quoi apporter de l'eau au moulin de la thèse que nous rapportions, en exclusivité à l'époque en France (et sans prendre parti, faut-il préciser) : et si les Russes étaient en réalité derrière les Panama Papers ?

Car Macri, dans la plus pure tradition des leaders latino-américains dévoyés, est l'homme de paille des Etats-Unis en Argentine, permettant l'installation de deux bases US dans son pays, plaçant sa fortune chez son maître, s'attirant les louanges de son suzerain. Que l'empire sacrifie son pion argentin à peine élu serait très étonnant ; que Moscou le tacle pour remettre en scelle Kirchner serait déjà beaucoup plus plausible...

Encore une fois, nous ne prétendons pas connaître le fin mot de l'histoire concernant les Panama Papers, le connaîtra-t-on jamais ? Mais il nous semble intéressant d'ouvrir des pistes de réflexion.

Macri en perd son panama

Partager cet article

Commenter cet article

Francois 04/07/2016 09:45

Bonjour,
Merci pour vos articles toujours très intéressants à lire. Jusqu’ou va l’influence US en Amérique du sud ? Ils avaient l’air en declin avec une poussée de la gauche (chavez, morales, lula…) mais la entre Macri et l’éviction de Roussef ils reprennent du poil de la bête. Quels sont les autres acteurs influents dans la zone ? La Chine ?
Merci et bonne journée

Observatus geopoliticus 04/07/2016 20:29

Merci, cher ami. Oui, l'empire reprend du poil de la bête en AmSud. Les autres acteurs, ça ne vous étonnera pas, sont la Chine et la Russie. Si l'influence de Moscou était surtout diplomatique, Pékin a beaucoup investi au Brésil et en Argentine, ce qui met les hommes de paille US de ces pays dans un certain embarras : ils ne peuvent jeter le bébé avec l'eau du bain.

Jacques Heurtault 01/07/2016 10:03

J'apprécie au plus haut point votre blog pour l'exceptionnelle qualité des informations que l'on y trouve.
En outre, les billets sont toujours très concis. En quelques minutes, on a accès à une synthèse de la situation et - ce qui ne gâche rien - vous n'êtes jamais pris en défaut de cohérence ... Quand vous ne savez pas, vous le dites! Bravo ...

Observatus geopoliticus 01/07/2016 17:00

Merci beaucoup, cher ami. Je le répète souvent mais c'est vrai : ce blog n'est que le reflet de la qualité de ses lecteurs.
Bien à vous

Jean 01/07/2016 08:12

Cette thèse semble toujours peu crédible

Francois 04/07/2016 09:47

Ben pas tant que ça : c'est tordu mais le fait de se salir tout seul en sachant qu'il ne risque pas grand chose oourrait être une jolie manœuvre de Poutine