Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques du Grand jeu

Après la gloire, la débandade

22 Juin 2016 , Rédigé par Observatus geopoliticus Publié dans #Moyen-Orient

Certes, la guerre nous réserve souvent des surprises, mais ce qui vient de se passer en Syrie laisse sans voix. Pas plus tard qu'il y a trois jours, l'armée syrienne avançait inexorablement vers Taqbah, première étape de la reconquête de Raqqah, capitale de Daech.

Et puis plouf... la débandade. Les forces loyalistes viennent de perdre en deux jours ce qu'elles avaient mis des semaines à conquérir : des dizaines de kilomètres, et aussi des dizaines de soldats. Et le fait que l'Etat Islamique ait utilisé du gaz moutarde est loin de tout expliquer.

Cette retraite désordonnée pose des questions : que faisait l'aviation russe ? Y a-t-il des dissensions entre les bataillons paramilitaires et l'armée régulière ? Y a-t-il eu un problème de commandement ? Les prochains jours nous donneront peut-être quelques éléments d'explication.

Partager cet article

Commenter cet article

prins 23/06/2016 22:51

La situation en Syrie racontée ici :
https://www.youtube.com/watch?v=QD17g9fFq8M

Jean 23/06/2016 20:11

Pendant ce temps :
Les combattants d'une alliance arabo-kurde syrienne sont entrés aujourd'hui à Minbej, bastion du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans le nord de la Syrie, qu'ils cherchent à conquérir depuis le 31 mai, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les membres des Forces démocratiques syriennes (FDS) ont réussi à pénétrer dans la ville sous la couverture des raids de l'aviation de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, après avoir assiégé pendant des jours ce fief de l'EI, a ajouté l'ONG.

Depuis le début du mois, les FDS ont réussi à libérer une dizaine de villages sous l'emprise du groupe terroriste"

theuric 23/06/2016 18:36

Pêché sur le site Sutnik cette information qui, peut-être, serait en lien avec les informations partagées ici: ( https://fr.sputniknews.com/international/201606231026080124-usa-syrie-bombarder-gouvernement-assad/ ) au sujet d'une lettre envoyée par des employés d'états U.S. où y serait conseillé de bombarder les troupes d'Assad.
Autre possibilité, une action de type Gillaume le conquérant à la bataille d'Hastings, qui demanda à son armée de faire semblant de fuir pour pouvoir battre celle d'Harold II.
enfin, il me semble que nous devrions attendre de nouvelles informations avant d'émettre de quelconques suppositions, non?

Observatus geopoliticus 23/06/2016 14:23

Attention, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain car je vois des commentaires qui remettent tout en cause... On parle ici d'un recul :
1. de quelques dizaines de km
2. contre et seulement contre Daech
3. sur un seul front (à Deir ez-Zor et Palmyre, les loyalistes mettent régulièrement la fessée à Daech)

La Turquie, les Etats-Unis, Israël etc. ne sont pas concernés ici. Actuellement, Daech n'a plus aucun soutien de pays étranger ; même le sultan a changé son fusil d'épaule et supporte maintenant Al Qaeda. Donc pas besoin de tirer des plans sur la comète et refaire l'histoire du Moyen-Orient, on parle juste d'une bataille perdue qui n'implique rien de plus grand. Ceci dit, cette débandade est étonnante et c'est pour cela que j'en ai parlé...
Bien à vous tous

Henrietta 23/06/2016 12:32

Moi qui justement hier, me demandait si les forces loyalistes n'allaient pas finir par s'épuiser moralement et physiquement après toutes ces années de guerre et ces milliers de morts, il semble donc que ça intervienne aujourd'hui... Il y a une autre question que je me pose, et dont je ne crois pas avoir vu de réponse sur ce blog : c'est celle des origines des soldats loyalistes. D'où viennent-ils ? Combien sont-ils ? Et reste t-il encore des forces en réserve ?

Daesh a encore et toujours des troupes potentielles dans le monde entier, mais Assad ?

François Carmignola 23/06/2016 08:04

héhé La Turquie, mon cher, la Turquie...

Observatus geopoliticus 23/06/2016 14:14

Quel rapport ? Même votre chère Turquie s'est retournée contre Daech, donc elle n'est absolument pas concernée ici.

Ramos 23/06/2016 07:49

Al Assad a le choix :

S'enliser dans une guerre de positions à l'issue très incertaine (il a tous les gouvernements du M O contre lui, sauf l'Iran)
Soit commencer à négocier une partition de facto

Ama, j'interprète les différentes visites de Bibi au Kremlin comme des avertissements :
Nous avons l'armée US derrière nous et nous n'hésiterons pas à intervenir plus largement si besoin. Netanyahu ne se déplace pas pour prendre ses ordres, même à Washington donc encore moins au Kremlin.

Et l'Iran s'est engagé dans l'achat d'une centaine de boeing...

Chris 22/06/2016 23:50

Doit-on mettre cette débandade sur le compte du réarmement massif de la rébellion, mais aussi des nombreuses sections spéciales occidentales notoirement sur le terrain ? Ou bien Poutine s'est-il laissé piéger par les larmoiements US pour qu'ils ne touchent pas à Al Qaïda & affiliés ?

Chris 23/06/2016 01:01

Serait-ce en lien avec le changement du premier ministre? http://www.lematin.ch/monde/alassad-nomme-nouveau-premier-ministre/story/26425267

Observatus geopoliticus 23/06/2016 00:31

A priori non, car c'est face à Daech, non Al Qaeda & co. Or, cela fait quand même un certain temps que les saoudo-américains ne supportent plus les petits hommes en noir. C'est d'autant plus étonnant...
Bon, après, rien de dramatique, on parle d'une quarantaine de km et l'EI est de toute façon condamnée.

stanislas 22/06/2016 23:29

Effectivement les informations qui nous parviennent sont loin d'être réjouissantes.
Que se passe -t-il au juste ?
Où est passée l'aviation Syro-Russe ?
A ne rien comprendre !