Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques du Grand jeu

Chroniques du Grand jeu

La géopolitique autrement, pour mieux la comprendre...

Prix Nobel du pet

Les trois prochaines semaines risquent d'être rock&roll, tant Obamaboul semble décidé à laisser le déluge derrière lui. Humilié d'être totalement marginalisé dans le dossier syrien par la prise en main des trois boss (Russie, Iran, Turquie), régulièrement giflé par Poutine sur la scène internationale, mortifié par l'hilarante débandade de la présidentielle, il nous sort un pet du cerveau dont il a le secret.

La "confidence" d'un "responsable anonyme" de la CIA s'est, par la magie de l'effet boule de neige médiatique, transformée en "piratage de la démocratie" par Poutine. Ah d'accord... Comme pour le Boeing de la Malaysian Airlines au-dessus de l'Ukraine, on attend encore le moindre début de soupçon de preuve, mais le camp du Bien n'en a cure : ce qu'il dit est d'or et ne doit pas être discuté. Des preuves ? Mais voyons, que chantez-vous là, croyez-nous sur parole, le reste n'est que propagande russe...

La journaloperie a embrayé au quart de tour, du moins ce matin, car le barrage de critiques des lecteurs a obligé les rédactions à mettre de l'eau dans leur vin. Un ahurissant article du Fig à rot hurlant à la "menace russe sur la démocratie américaine et européenne" (pourquoi pas jupitérienne tant qu'on y est) a disparu corps et bien pour faire place à des analyses plus honnêtes. Est également réapparu le mot "présumé" piratage.

Qu'il soit vrai ou faux - nous nous étions posé la question en juillet -, ce "hackage" est bénin en comparaison des multiples coups d'Etat, changements de régime et autres révolutions de couleur perpétrés par Washington. Comment dit-on l'hôpital se fout de la charité en anglais ?

La mise à disposition du public d'informations véridiques auparavant cachées devrait également être applaudie par les parangons de la liberté de la presse. Ce qui, à une époque, aurait été appelé avancée démocratique est aujourd'hui qualifié de "menace russe" et de fake news. Orwell, nous voilà ! La guerre, c'est la paix... et la vérité, c'est le mensonge.

N'ayant plus que 20 jours à tirer, Barack à frites ne s'arrête pas à ces détails. Pour torpiller encore un peu plus les relations russo-américaines et savonner la planche à son successeur, il expulse 35 diplomates russes et leur famille, et confisque deux "retraites" russes sur le territoire US. C'est sans doute ici que les perfides agents du KGB préparaient la fin du monde :

Ironisant sur la "paranoïa" d'Obama et "l'agonie anti-russe" (dixit Medvedev), Moscou l'a ensuite joué tout en finesse. Réponse de Poutine : il n'expulse personne, souhaite au président états-unien une bonne année et invite les enfants des diplomates américains à Moscou à venir fêter le Noël orthodoxe au Kremlin ! La Maison Blanche doit verdir de rage...

En ne "s'abaissant pas à faire de la diplomatie de cuisine" et en prenant une posture gandhienne, Vladimirovitch a gagné la bataille médiatique face à l'agité du bocal de Washington.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

theuric 03/01/2017 14:57

Simplet,
Une monnaie surproduite perd mécaniquement sa valeur au prorata de cette surproduction, ce qui génère de l'inflation.
Si il n'y a pas d'hyperinflation dans nos magasins c'est que celle-ci s'est répandue là où cette monnaie est utilisée, soit en bourse et dans les affaires spéculatives.
Hormis ceux ayant transformé leur monnaie en biens tangibles, tous les autres oligarques fortunés seront totalement ruinés.
Quand aux premiers, eux, devront faire face au renouveau de la politique, ce que notre hôte représente.
Pour résumer, nous vivons une période de basculement majeur et rapide, il est aventureux de comprendre le futur en partant du principe d'une droite ligne entre aujourd'hui et demain.
Au mieux, les 5 à 7 ans sont abordables, au-delà l'imprédictivité est quasiment totale, hormis un potentiel fort de déstabilisation entre la chine et l'Inde.

simplet 03/01/2017 18:26

@Cher Theuric,

Je vous suis partiellement.
1- ceux que vous qualifiez d'oligarques, moi d'escrocs sont en réalité des gens à peine visibles comme toujours avec cette espèce, hormis quelques petits poissons du genre Madoff. Ils sont toujours blindés en tangibles: or, immobiliers, terrains, forêts et entreprises irremplaçables ou difficilement, elle-mêmes burnées avec des valeurs à long terme.
2- C'est vrai que l'hyper-inflation dévalorise nos revenus. Cependant une grosse partie a déjà été faite avec l'euro. Quand celui-ci explosera, nous serons à poil comme Lucie. Du moins pour le citoyen moyen et urbain. Comme disait Voltaire celui qui a son jardin potager est un homme riche, très riche.
3- Il est exacte que nous vivons dans l'aléatoire arbitré par l'escroquerie. Surtout celle qui consiste à s'entendre dire par les zélites en place que nous sommes pourris de dettes et que qu'il faudra encore se saigner pour rembourser. Ce ne sont pas nos dettes et nous n'avons pas à les rembourser. Point barre. Ce sera le combat des années à venir.
4- J'ai déjà eu une discussion où je faisais montre de la plus mauvaise foi du monde avec notre taulier qui lui par contre était d'un optimisme naïf. Je dis et maintiens que la Chine n'est pas l'avenir, pas plus que l'Inde. Le sauvetage viendra de chez nous, par nous. Sous quelle forme et avec quel hommes? Incapable de vous le dire. La Chine ne sera qu'une péripétie de plus dans l'histoire économique de l'Asie. Peut-être marquée vu la démographie importante, mais pas plus.
Ne tombons pas dans le piège également de dénigrer systématiquement les oligarques que nous traitons de tous les noms, mais dont il faut se rappeler que c'est nous les récipiendaires "in fundamentum" poliment dit.

Euclide 03/01/2017 01:47

@ jean,
espérons moins de tumulte en 2017 mais j'ai bien peur que l'Occident vive une " tragédie grecque ".

Petit rappel de la tragédie : Ce qui caractérise une tragédie est une situation conflictuelle dans laquelle un personnage ( ou un pays, une civilisation etc..) est prisonnier dans un piège dont il ne peut s'échapper.
Pour ma part, je pense que la France continuera à s'enfoncer lentement en 2017 ainsi que l'Europe occidental pour cause de chômage endémique , d'excès de dettes, d' invasion migratoire non contrôlée mais là, je suis hors sujet par rapport au blog.

Jean 03/01/2017 13:26

@ Euclide et Simplet
Il faut savoir que les banques ne tiennent pas à ce que les dettes soient remboursées mais elles souhaitent continuer à percevoir les intérêts de la dette. C'est d'ailleurs pour cette raison que Bruxelles et la grande finance voudraient créer des obligations européennes qui assureraient à cette dernière ce fabuleux pactole

simplet 03/01/2017 12:04

@ Cher Euclide,

Quelle dettes?

Dans le meilleurs des cas, que ceux à qui on nous a forcé de prêter, remboursent.
Je parle de la socialisation des pertes bancaires, dans ce cas bancales, si j'osais.
Leurs profits, eux sont soigneusement gardés et partagés entre gens du même monde.
Sécu: même idée.
Dans la solution probablement la plus certaine, les dettes ne seront jamais payées, car impayables.
Ils prendront ce qu'il y a encore à prendre chez les petits possédants: assurance vie, comptes positifs, plus de remboursement sécu, etc. Jusqu'à la chute.
Et puis... on recommencera. Le système aussi.

Jean 02/01/2017 23:26

Heureuse et plus calme année 2017? Espérons-le

Observatus geopoliticus 04/01/2017 00:23

@ Jean
Bonne année à vous ! Plus calme mmm... pas sûr.

Madudu 02/01/2017 21:45

Bonne année à tous, et tout ça !

Je nous souhaite d'avoir de nouvelles fêtes et de nouvelles joies géopolitiques pour cette année 2017.

Que ce petit air de victoire qui flotte comme une rumeur, derrière le brouhaha des chiens d'un grand troupeau affolés, devienne le cris des combattants de notre cause à tous, partout, celle de nos frères en Orient -se battant pour eux, vaincront pour nous.

Bonne année à eux !
dans le brouhaha des cris de joie rassurés

Observatus geopoliticus 04/01/2017 00:24

Très bonne année à vous, cher Madudu !

Pendule de Newton 02/01/2017 19:51

Avec 2 jours de tard, je viens vous souhaitez à toutes et tous une très bonne année 2017. Qu'elle soit un bien pour vous, vos familles et vos amis. Que vos coeurs soient plus heureux que les petitts bobos qui surgiront.
Petit PS pour OG
A vous mes sincères remerciements pour cette initiative qui apportent plus dans nos vies que vous ne le croyez. Recevez en toutes ma gratitude.Prenez soin de vous et quand les moments deviennent un peu compliqué dites vous que vos écrits touchent notre perspective du monde.
Au plaisir de se retrouver au sein de ce blog

Observatus geopoliticus 03/01/2017 22:55

Merci, cher Pendule ! Ce que vous dites me touche sincèrement.
Bien à vous et bonne année !

fb67 02/01/2017 18:21

Avec un peu de retard, à moi de présenter mes meilleurs vœux, à vous O.G., à votre blog et à tous ses commentateurs-participants.
J'ai d'abord découvert votre article de la revue Conflits, puis ce blog dont j'ai dévoré tous les articles, voyant au fil du temps s'agrandir la troupe des participants.(zéro commentaires pour des articles si percutants, drôles, fondateurs, quelle tristesse!)
La maison est superbement tenue et c'est un plaisir quotidiennement renouvelé de la fréquenter.

Puisse 2017 vous (nous) apporter tout ce que vous souhaitez ...

Longue et riche vie aux "Chroniques du Grand Jeu"

Observatus geopoliticus 03/01/2017 22:58

Merci, mon cher fb. Eh oui, les débuts étaient poussifs, comme tout début. Mais je dois avouer que la mayonnaise avait pris assez rapidement : le millier de lecteurs quotidiens avait été atteint en 3 mois à peine.
Très bonne année à vous

Grognard 02/01/2017 18:02

Meilleurs voeux à toutes et à tous,

Cette nouvelle année sera elle aussi riche en mouvements de fond à n'en pas douter.
Je crois que vous vous joindrez à moi pour souhaiter que cette nouvelle année ne soit pas en terme de carnages égale à celle que l'on vient de quitter.

Première étape le 20 janvier et la prestation de serment de Donald.
Pour ma part j'attends avec impatience le florilège que nous prépare OG.
Une fois n'est pas coutume je fais mienne la devise des ducs de Bourgogne; J'ai hate.

Si la géopolitique nous en laisse le temps, alors nous pourrons échanger pour savoir qui des deux personnalités les plus connues de Chicago Al Capone et Obama fût le plus grand criminel.

Observatus geopoliticus 03/01/2017 22:58

Je tiendrai ma parole, cher Grognard.
Très bonne année à vous !

Eric83 02/01/2017 13:32

De l'imposture du mythe Obama à la réalité de son "règne" de huit années, catastrophiques à bien des égards pour le monde entier.
Il est à noter que l'auteur de l'article ci-dessous est...démocrate de longue date.
http://www.strategic-culture.org/news/2016/12/31/obama-failed-presidency.html

bluetonga 01/01/2017 20:29

Je propose un nouveau terme dans le jargon géopolitique moderne : les barakistouilles, vague anagramme et succédané des carabistouilles, au contenu ciblé, mâtinant russophobie rabique, exceptionnalisme flétri et rancune acnéique.

simplet 01/01/2017 17:04

Lol! Quel handicap de fin d'année! Le crépu de Washington s'est bouffé une balle perdue du Golf après s'être mis dans un "bunker" moyen-oriental. Trop facile pour Vladimirovitch.

D'après la photo proposée par le taulier, Hussein est prêt pour tous les records du monde.

Encore vingt jours dangereux sous les caprices du frisé.

Une longue et vigoureuse à tous!

Observatus geopoliticus 03/01/2017 23:00

Très bonne année à vous, cher Simplet qui ne l'est pas.

videsupra 01/01/2017 16:24

bonjour et bonne année à tous.
HS. juste une confirmation; êtes vous l'auteur de cet article, signé de votre nom;
https://resistanceauthentique.net/2016/12/26/turquie-arrestation-des-2-pilotes-de-la-cia-qui-ont-voulu-abattre-lavion-derdogan/

Observatus geopoliticus 03/01/2017 22:59

Bonne année à vous, videsupra !

videsupra 01/01/2017 22:11

bonsoir,
c'est la rançon de la gloire de se faire pomper..ses articles.
et une façon pour certains d'essayer d'agrémenter leurs articles et infos d'un soupçon de crédibilité.
mais c’est quand même une usurpation d'identité !!!

bonne année à vous

Observatus geopoliticus 01/01/2017 19:51

@ videsupra
Absolument pas. Déjà que certains me pompent mes articles, voilà qu'on me pompe mon nom de plume maintenant...
O tempora ô mores

jef 01/01/2017 04:08

Bonne année à tous. Sans jouer au cuistre, la lecture de cet article m'a rappelé un des cours de mon vieux maître en philosophie: un principe sert à déterminer quels moyens doivent être retenus (ou écartés) pour parvenir à une fin (but). Fort de sa grande complicité avec ce remarquable diplomate qu'est Lavrov, Vladimir Vladimirovitch a fait preuve de finesse ...et de profondeur. Le MAE a déterminé les sanctions conformes au principe de réciprocité sans cesse rappelé par la diplomatie russe comme fondamental, la Porte-Parole est montée une fois de plus au front pour dire en mots simples mais sentis la position russe et le Président a fait valoir, que tout en se réservant le droit d'appliquer les mesures arrêtées par le MAE, c'était la fin (l'intérêt supérieur de la Russie) et non pas le principe qui décidait en dernier de la politique russe! Quelle claque pour les guignols Obama et Hollande qui en ont plein la bouche des (mauvais) principes qu'ils ressassent mais se soucient comme colin-tampon de l'intérêt de leur peuple!

Observatus geopoliticus 03/01/2017 23:00

Bonne année à vous, cher Jef !

Yann 31/12/2016 20:54

C'est du grand art, subtilement préparé et rehaussé par la proposition de la diplomatie russe, Wladimir tutoie la perfection. Quel finish pour l'année 2016 ! Chapeau, les artistes !
"En réponse à la proposition de la diplomatie russe de répondre de façon «symétrique» aux sanctions antirusses adoptées par les Etats-Unis, le président russe a déclaré que Moscou n’allait pas s’abaisser à faire «de la diplomatie de cuisine». "
https://francais.rt.com/international/31532-poutine-russie-n-expulsera-personne-riposte-sanctions-americains

Je vous souhaite une bonne année à tous, une bonne année à Observatus et au blog.

Observatus geopoliticus 03/01/2017 23:01

Merci, cher Yann.
Bonne année à vous !

nortkin 01/01/2017 03:36

Très bon article de arretsurinfo qui révèle un sentiment de plus en plus partagé, celui de la finesse et de l'intelligence stratégique russe. Si nous pouvions avoir les même à la maison...

Yann 31/12/2016 21:45

Trouvé ça pour fermer 2016 :
http://arretsurinfo.ch/et-si-les-russes-etaient-plus-intelligents-par-bruno-guigue/

Grognard 31/12/2016 18:16

@ Wilmotte Karim
Bonsoir,
votre message:31/12/2016 13:46

Vous avez entièrement raison.
Ce que vous décrivez est sans doute aussi vieux que le monde.
Les sociologues eux parlent d'effet de filtre et de halo.

Dans les années 70/80 des journalistes avaient écrit un livre accompagné de fiches pratiques.
L'objectif était quelque ai été le journal que vous choisissiez de lire de vous permettre d'épurer l'info en fonction de la ligne éditoriale pour vous rapprocher de l'info brute.

Aujourd'hui nous n'en sommes plus là.
Si internet est passé par là, cela ne justifie en rien la disparition de l'éthique.

Byblos 31/12/2016 18:10

@ Hamilcar Barca,

Entre le XXème siècle, grosso modo jusqu'à la chute du mur de Berlin et aujourd'hui, il y a eu la mort de l'espérance communiste (on peut l'appeler aussi illusion communiste, cela ne change rien à son caractère mobilisateur pour les populations, et sa fonction terrorisante pour les «élites» surtout financières. Ces dernières n'ont plus su limiter leur avidité.

Il y a eu aussi le remplacement de la profession -je dirais même la vocation- de journaliste par le métier de communicateur.

Observatus geopoliticus 04/01/2017 00:28

Oui, ça faisait contre-poids. Or tout contrepoids est utile, d'où qu'il vienne et même du pire...

Hamilcar Barca 01/01/2017 13:12

@Byblos
Merci Byblos de votre commentaire.

AMHA, vous êtes dans le vrai.

Bien cordialerment

Eric83 31/12/2016 17:08

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire".Georges Orwell

En cette fin 2016, avec la censure/chasse aux soi-disant "fake news" orchestrées par le Système et sa narrative propagandiste diffusée en permanence par les MSM, nul doute que la diffusion de la réalité des faits va devenir de plus en plus un acte révolutionnaire...et donc possiblement réprimé.
Souhaitons que notre hôte OG - que je remercie pour ces brillants billets tant sur le fond que sur la forme - puisse continuer longtemps à nous éclairer de ses informations et de ses analyses.
Bien à vous tous et toutes.

Observatus geopoliticus 04/01/2017 00:30

Merci, cher Eric. La récente croisade contre les soit-disant "fake news" est préoccupante, mais elle vient trop tard je pense. Les gens ont goûté à la vérité et peuvent de moins en moins s'en passer.
Bonne année à vous

Olivier 31/12/2016 15:43

Fidèle lecteur de ce blog depuis une bonne année, je remercie OG et les nombreux commentateurs pour leurs innombrables contributions d'une qualité géopolitique, linguistique et humoristique incomparable. Les Chroniques sont le site dont je recommande le plus la lecture autour de moi. Internaute trop souvent spectateur, une bonne résolution pour moi serai d'essayer de participer aux discussions à l'avenir. Excellente année à vous tous.

Observatus geopoliticus 04/01/2017 00:32

Bonne année à vous, cher Olivier, et au plaisir de vous lire, n'hésitez pas !

E. 31/12/2016 13:28

Quelle rigolade, mon Dieu....Merci OG pour l'ensemble de ce blog, que j'ai découvert 2016, ce qui a quelque peu égayé cette triste année. A vous, au Carthaginois, au Géomètre et à tous les autres intervenants ici: bonne année !

Observatus geopoliticus 04/01/2017 00:36

Merci à vous, cher E, et bonne année !

Observatus geopoliticus 31/12/2016 12:01

Chers lecteurs, chers amis,
je vous souhaite à tous de très heureuses fêtes !
Nous nous retrouvons l'année prochaine... c'est-à-dire demain ou après-demain ^^
Bien à vous tous !

Observatus geopoliticus 04/01/2017 00:37

Cher Hamilcar, je vous souhaite une très heureuse année et longue vie à nous tous !

Observatus geopoliticus 04/01/2017 00:31

Joyeuse année à vous, cher Glaartal ! Et vous avez raison de souligner la haute qualité des intervenants, je plussoie entièrement.

Observatus geopoliticus 04/01/2017 00:25

Merci à vous, cher Sebas, et bonne année !

Observatus geopoliticus 04/01/2017 00:24

N'en doutez pas, elle sera féconde.
Bonne année, cher Yom !

Yom 02/01/2017 20:38

Meilleurs vœux à tous.

Nul doute cependant que cette nouvelle année sera encore féconde en sujets d’actualités pour alimenter ce blog et nos débats.

Sebas 31/12/2016 20:52

Meilleurs voeux. Mille merci pour votre blog éclairant.

Glaartal33 31/12/2016 16:29

Chères tous,

Mea maxima culpa pour la ponte en triple la fois dernière - aussi bien la première

Tant d'atrocités et d'imMondices, et pourtant looking forward to getting season 2017, parce qu'auprès de vous
Se susurre que - qui sait - un éléphant pourrait débarouler dans le jeu de quilles... à moins qu' : "Il faudrait analyser, à titre de preuve a contrario, l'histoire des rapports entre un peintre dit "naïf" (c'est-à-dire entré dans le champ un peu par mégarde, sans acquitter le droit d'entrée, sans payer l'octroi...) comme le douanier Rousseau et les artistes contemporains, les Jarry, Apollinaire ou Picasso, qui jouent (au sens propre, par toutes sortes de supercheries plus ou moins charitables) de celui qui ne sait pas jouer le jeu, qui rêve de faire du Bouguereau ou du Bonnat à l'époque du futurisme et du cubisme et qui casse le jeu, mais malgré lui, et en tout cas sans le savoir, comme le chien dans le jeu de quilles, en toute inconscience, à l'inverse de gens comme Duchamp, ou même Satie, qui connaissent assez la logique du champ pour la défier et l'exploiter en même temps" (Bourdieu, Questions de sociologie, blabla, p. 117)

1001 mercis Observatus geopoliticus, Hamilcar Barca, theuric, Alaric, Grognard, Yom & tout l'orchestre ;) !

"Quand on mettra les [margoulins] sur orbite, [il a] pas fini de tourner"

Très joyeuse bonnannée à tou/te/s <:o)

Hamilcar Barca 31/12/2016 13:23

Cher Observatus Geopoliticus

Très sincèrement, le meilleur de 2017 pour vous et ceux qui vous sont chers.
La découverte de votre blog a été une bouffée d'oxygène. Surface!

Longue vie aux "Chroniques du Grand jeu", et mes meilleurs voeux à tous les contributeurs.

Eric83 31/12/2016 10:24

Comme disait Audiard, "Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait". Au vu, notamment, de ses dernières prises de positions pathétiques à l'égard de Poutine et de la Russie, Obama en est un archétype. Malheureusement, cet olibrius est encore POTUS en exercice pour trois très longues semaines et sa "politique" qui semble être celle de la terre brûlée pose questions...
http://www.dedefensa.org/article/obama-larrogant-coiffe-dun-entonnoir
...d'autant qu'Obama, des "démocrates", des néocons et les globalistes dont l'incontournable Soros continuent à entraver l'investiture de Trump en tant que 45ème Président US.
http://www.breitbart.com/big-government/2016/12/30/7-ways-obama-is-trying-to-sabotage-the-trump-administration/
https://www.project-syndicate.org/onpoint/open-society-needs-defending-by-george-soros-2016-12
http://www.zerohedge.com/news/2016-12-29/michael-moore-urges-civil-disobedience-trumps-inauguration-warns-its-going-be-lot-wo

la grive 31/12/2016 10:12

>OG:"... car le barrage de critiques des lecteurs a obligé les rédactions à mettre de l'eau dans leur vin..."
J'imagine le casse tête pour les rédactions : comment limiter le déluge de commentaires contraires à la ligne éditoriale ? Verrouiller les forums serait le plus raisonable mais le risque serait de perdre une grosse tranche de lectorat.

Observatus geopoliticus 04/01/2017 00:36

@ Wilmotte
Oui bon, ne chipotons pas, impartiaux, intellectuellement honnêtes, objectifs si vous préférez.

Francois 02/01/2017 14:51

@Hamilcar : le vietnam a été un tournant : des documents ont vraiment retourné l'opinion américaine qui a commencé à s'intéresser au sujet et à demander une sortie de la guerre. Du coup en Irak c'était exclusivement des vues d'avion puis ensuite ils ont intégré des journalistes aux unités combattantes pour les museler (si je critique ceux avec qui j'ai copiné je le trahis...) et maintenant ils ont leurs studios en Egypte... mais on a internet, en tout cas pour le moment ;-)

Hamilcar Barca 31/12/2016 15:24

@Willemotte Karim

Bonjour Karim,
J'adhère totalement à votre post. Mais disons que OG aurait du se contenter du mot "objectif" et laisser tomber "neutre".

L'époque de ma jeunesse a été celle de la guerre du Viêtnam. Coincé entre la quasi-absence d'information diffusée par les media officiels (à part qq rares reportages écrits et des flashes aux infos TV quand ça "castagnait" vraiment de trop, type Khê-sanh ou l'offensive du Têt) et les prises de position marquées du PCF, pour ne citer que lui, le pékin moyen était quasi-non informé.

Quinze ans ans plus tard, j'ai commencé à m'intéresser à la géopolitique et bien sûr à cet évènement majeur de l'après WWII. Livres, articles de fond et, Internet étant arrivé, reportages videos. Je suis même allé au Viêt-nam en 1994, du Nord jusqu'au Sud, pour me faire une idée du pays et de ce qui s'y était passé.

J'ai découvert que les MSM avaient fait un sacré travail, à des lieues de ce que Hollywood avait bien voulu nous délivrer :-). Dépeignant sans complaisance, mais aussi sans partis pris manichéens, ce qui avait été une guerre terrible, pour les deux camps.
J'ai encore le Paris-Match de la bataille de la côte 881 durant le siège de Khê-sanh
Pour la video, je ne citerai que deux exemples parmi la foultitude de documents:
- sur le vif, réalisé au coeur de la guerre, ce film de Pierre Schoendorffer: "La section Anderson", Oscar du meilleur film documentaire (1967) tourné en 1965.
- la série TV: "The ten thousand day war" (1980) qui part de l'Indochine française pour se terminer à Saïgon 1975. L'auteur a été le 1er journaliste TV US à revenir au Viêtnam après la chute du Sud-Viêtnam.

Ultérieurement, un bon condensé de ce qu'ont vu les journalistes TV US à l'époque de la guerre a été le DVD de D. Costelle ("La guerre du Viêtnam. Images inconnues"). Commentaires excellents.
Bref, on s'aperçoit à l'issue de ce parcours que la couverture médiatique, durant ces années, a peu ou prou répondu à vos critères.

Malheureusement, l'évolution des MSM qui ne sont plus que des propagandistes de bas niveau, même pas crédibles dès lors que l'on a un QI> à celui de la moule, est indigne, sordide et malhonnête. Surtout lorsque l'on se présente comme un journal ("L'Immonde") ou un media (la BBC, quelle déchéance), comme "objectifs". Propagandistes qui se contentent de recopier religieusement les dépêches émanant d'officines "made in CIA", telle la célèbre OSDH.

Les reporters de l'ère Viêtnam qui allaient en 1ère ligne, armés seulement de leur Nikon ou de leur Arriflex 16mm, et dont pas mal y sont restés, doivent avoir des poussées d'urticaire ou se retourner dans leur tombe.

Bien cordialement

la grive 31/12/2016 15:10

Quelques adaptations déjà en place chez la presse en ligne :
- Compliquer l'accès aux forums par des inscriptions lourdes.
- Multiplier les articles aux sujets similaires. Essentiellement pour occuper le terrain et imposer un cadre à ces sujets mais accessoirement pour réduire la durée de visibilité des commentaires.
Des évolutions possibles :
- Limiter les forums à une sélection de sujets. On pourra se disputer sur le port du voile et le mariage pour tous, mais pas question de relever les mensonges par omission et la mauvaise foi manifeste du traitement des sujets internationaux.

Wilmotte Karim 31/12/2016 13:46

Ça n'a pas de sens d'écrire des "articles neutres".
Personne n'est "neutre" (vos articles ne le sont pas, et je doute que vous prétendiez à l'être).

Par contre, il y a quelques principes de base:
- l'honnêteté intellectuelle (on ne cache pas volontairement les faits/ très difficile à faire en permanence)
- dire d'où l'on parle (le problème n'est pas d'être "atlantiste", le problème est de se dire neutre quand on est un "atlantiste" forcené.
- il doit exister un réelle possibilité d'expression pour (la plupart) des courants d'opinion, facilement accessible au grand public.

Pour bien faire, il doit y avoir un débat entre les différents journaux permettant de mettre en perspective les points de vue et les arguments.

Observatus geopoliticus 31/12/2016 11:33

Hé oui, ce casse-tête existe depuis un certain temps maintenant. Les lecteurs de la presse mainstream n'y viennent pas pour lire les articles mais pour discuter et donner des infos/liens ; les commentaires sont devenus plus intéressants que les articles eux-mêmes.
"Censurez et vous perdez une grosse partie du lectorat - ne censurez pas et vous perdez une gosse partie de votre crédibilité". Le dilemme est terrible pour les plumitifs... Evidemment, la solution serait d'écrire enfin des articles neutres, objectifs et pertinents, mais là, ce sont les patrons qui ne seront pas contents (CIA, pétromonarchies etc.)

Euclide 31/12/2016 08:11

Je profite de l'intervention d'Olga pour remercier l'animateur de ce blog ainsi que les nombreux participants dont certains sont de haute(s) volée(s) .
Et comme a dit un sociologue québécois, l'année 2016 a commencé avec les événements de la nouvelle année à Cologne et c'est terminé à Berlin.
Bonne année à tous et à toutes malgré les incertitudes ( politiques et économiques) selon notre cher Savamieux 1er.

Observatus geopoliticus 31/12/2016 11:35

Je plussoie et me joins à vos souhaits, cher Euclide

Olga 31/12/2016 06:21

Prix Nobel du pet foireux, oui ! Tout cela ne grandit encore pas les Etats Unis et montre encore une fois de plus que la grande classe et la finesse sont décidément bien dans le camp russe. Et oui, patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. Vladimirovitch a toutes les raisons de sabler le champagne en cette fin d'année car il l'a bien mérité. La Barack à frites a voulu son combat des chefs mais n'en a pas la carrure. Poutine vient de lui régler son compte en le dégageant tel un pet sur une toile cirée avec en bonus un aller simple vers les poubelles de l'Histoire. Et je ne serais pas étonnée que nous apprenions après son départ de la Maison Blanche des choses très intéressantes sur cet assassin et ce pervers en col blanc. Dans une vingtaine de jours, le foireux ne sera plus rien alors que l'homme fort du Kremlin vient d'être élu pour la 4ème année consécutive comme le plus puissant du monde. Mieux que quiconque, Vladimir Poutine sait que la vengeance est toujours un plat qui se mange froid et la petite barack à merde ferait bien de ne pas trop pousser le bouchon trop loin.

BONNE ANNEE A TOUS ET MERCI BEAUCOUP A OBSERVATUS POUR TOUT LE TRAVAIL FOURNI AFIN DE NOUS DONNER LA BONNE INFORMATION !

ET VIVE LA RUSSIE !

Observatus geopoliticus 04/01/2017 00:34

Bonne année à vous, cher Bozi !

Bozi Lamouche 31/12/2016 15:30

Bonjour Olga
Je vous trouve dur avec Obama...Son immobilisme n'a-t-il pas été bénéfique pour le monde ?
Bonne année Observatus bonne année à vous toutes et à vous tous qui faîtes vivre cet espace.

Observatus geopoliticus 31/12/2016 11:34

Allons allons Olga, pas de grossièretés... ^^
Et bonne année !

Grognard 31/12/2016 03:48

@ Observatus geopoliticus
Bonjour,

Sympa l'image je fais un copié collé pour mon bestiaire.
L'article est un bon résumé sur un ton léger qui sied à la trêve des confiseurs.

Entre nous qui aurait pensé à la réaction du kremlin en réponse à l'expulsion.
C'est du grand art!

Peut-être qu'Obama est payé au pet comme vous l'écrivez et qu'en ce moment son objectif est d'alimenter la trésorerie de sa fondation, en faisant plaisir à qui l'on sait.
----------------------------
@ PIERRE BOURDON
"Tout ce qu'il lui reste, c'est le Prix Nobel qu'il ne méritait pas d'ailleurs. Un looser !"
Il faut croire que ceux qui lui ont attribué avaient le pressentiment qu'ils ne pourraient plus le faire à la fin de ses mandats.

Observatus geopoliticus 03/01/2017 23:00

Ha ha, vos bonnes résolutions Olga...

Olga 01/01/2017 13:20

@Observatus Geopoliticus

Arrrgh ! Je sais que ce n'est pas bien de dire (écrire) des grossièretés mais je n'ai pas pu m'en empêcher tant ma colère est grande. Juste un petit écart que je me suis permise en cette fin d'année. Promis, je ne recommencerai plus !

Observatus geopoliticus 31/12/2016 11:37

@ Grognard
Pour le jour de départ de Barack à frites, je prévois un petit florilège de caricatures. Votre bestiaire sera ravi hé hé.

Alaric 31/12/2016 02:02

Un petit commentaire sur le non véto US de la résolution de l'ONU ? bien que cela n'ait pas beaucoup d’intérêt géopolitique, il est quand même surprenant de voir les neos cons "lâcher" (symboliquement car au final il ne se passe rien de concret) un allié aussi proche ?

Observatus geopoliticus 31/12/2016 11:40

@ Alaric
Pas sûr que ce soient les néo-cons mais plutôt une initiative personnelle de l'administration Obama qui se lâche et exprime ce qu'elle avait sur le coeur depuis fort longtemps. Pour une fois, on ne va pas l'en blâmer...
Il se peut d'ailleurs que l'actuel délire de l'expulsion des diplomates russes soit un gage rassurant donné aux néo-cons après "l'écart" onusien sur la Palestine.

Saurer 31/12/2016 00:52

Obamaboul perd son sang froid, signe révélateur du désarroi du camp des perdants, les Rockfeller/Bush/Clinton/Soros, Ils perdent sur tous les tableaux, et s'en vont la q... entre les jambes !!

Furax 31/12/2016 18:44

Le Deep State des USA est divisé entre la majorité globaliste belliciste (rassemblant l'essentiel des néoconservateurs et les faucons libéraux) d'une part, et la minorité nationaliste raisonnable (rassemblant grosso modo des jacksoniens, des "eisenhoweriens", des nixoniens, et des populistes héritiers des isolationnistes, et je dis "populiste" dans un sens qui n'est pas péjoratif, et certains démocrates).

N'ayez pas de doute sur le fait que le général Flynn ancien patron de la DIA et désigné chef du conseil à la sécurité nationale, et Rex Tillerson ancien PDG d'ExconMobil et désigné secrétaire d'Etat, sans parler de Gary Cohn ancien président de Goldman Sachs, appartiennent au Deep State.

Observatus geopoliticus 31/12/2016 11:43

S'en vont-ils vraiment ? Telle est la question... Le "Deep State" est puissant et n'a pas dit son dernier mot.

PIERRE BOURDON 31/12/2016 00:23

Il aura perdu la bataille médiatique, la bataille de la Syrie, sa crédibilité et aura perdu la face.

Tout ce qu'il lui reste, c'est le Prix Nobel qu'il ne méritait pas d'ailleurs. Un looser !

theuric 30/12/2016 23:04

Ce qui est le plus ahurissant c'est le manque de discrétion.
Certes, Obamafoi-je-fais-ce-que-je-peux et les petits soldats qui l'entourent auraient pu, de planche savonnée, faire montre de plus de subtilité, d'être dans le coup tordu furtif, le subreptice, l'obscure, l'insinuant.
Plutôt que ce m'a-tu-vu aussi ridicule que c'en est affligeant.
Que c'est beau un impérium en fin d'existence en éructation jubilatoire et affolement criard.
L'empire meurt dans la vacuité bruyante, sans panache, il est vrai, mais mazette, quel vacarme.

Grognard 31/12/2016 10:00

Bonjour theuric,

Si vous avez raison qu'il s'agisse d'une opération de diversion, elle est très chère.
L'image donnée des USA est une catastrophe.
C'est le plus surprenant.
Quand même il doit bien y avoir quelques personnes lucides pour tirer la sonnette d'alarme.

theuric 30/12/2016 23:43

Blague à part, tout ce remue-ménage obamaïste ressemble à une opération de diversion.

fb67 30/12/2016 22:46

Ça se confirme: Obama est bien un agent russe, et très efficace:

http://lesakerfrancophone.fr/obama-est-il-un-agent-russe

Observatus geopoliticus 04/01/2017 00:27

@ Grognard
Il est clair qu'au-delà de Poutine, l'actuelle équipe dirigeante, c'est du haut niveau : Lavrov, Shoigu etc.

Grognard 31/12/2016 18:28

@ Observatus geopoliticus

C'est vrai que Vladimir Poutine sort du lot.
Lorsqu'il avait été élu je disais à qui voulait bien l'entendre que son passé d'officier de renseignement lui conférait un avantage certain: la capacité à analyser l'information brute.
Je crois en effet que c'est important pour un dirigeant de na pas être "pollué" par une info retraitée par des collaborateurs dont certains peuvent inconsciemment chercher à couvrir leurs arrières.

J'ai une certaine expérience de la négociation.
Je suis très loin du niveau de Sergueï Lavrov ; j'ai l'intime conviction qu'il n'est pas étranger à tous ces coups de maître.

Olga qu'en pensez-vous?

Observatus geopoliticus 31/12/2016 11:47

LOL. Certes, l'administration de Barack à frites fut l'incompétence même, certes Poutine est un génie stratégique. Mais plus généralement, quand on est du bon côté de la barrière comme le sont les Russes, les fruits tombent d'eux-mêmes...

Hamilcar Barca 30/12/2016 22:38

Bonsoir Observatus Geopoliticus

Le ratage voulu de sa sortie par ce gus qui se donnait des allures de grand seigneur élégant et narquois devant sa valetaille de thuriféraires politico-médiatiques internationaux est proprement ahurissant.

Lui reste plus qu'à chanter à sa pote Killary l'intro musicale d"Apocalypse, now!", il sera tout à fait dans le tempo:
"This is the end
Beautiful friend
This is the end
My only friend, the end

Of our elaborate plans, the end
Of everything that stands, the end
No safety or surprise, the end"
(The Doors)

Et boum !

Bien cordialement

Observatus geopoliticus 04/01/2017 00:34

En fait, cher Punique, ma culture musicale est aussi développée que l'honnêteté de Samantha Powers...

Hamilcar Barca 31/12/2016 15:33

@Observatus Geopoliicus
"Cher Punique,c'est amusant, j'avais évoqué cette chanson"

Ah que, mon OG, on a toi et moi la même culture rock n' roll! Touteûûûh la musique queûûh j'aîîîmeûûûhh ...!!!
(pcc la marionnette de Johnny dans les Guignols)

Observatus geopoliticus 31/12/2016 11:48

Cher Punique,
c'est amusant, j'avais évoqué cette chanson l'année dernière dans un billet sur la possible chute du pétrodollar.

Jean 30/12/2016 22:25

Trump commente la décision de Poutine de "n'expulser personne"
"Great move on delay (by V. Putin) - I always knew he was very smart!"

Ady85 30/12/2016 21:22

Je pense que quoi que fasse Obama, Poutine et Trump sont assez intelligents pour ne pas se faire avoir.

Poutine non, et nous en avons eu la preuve, et j'ai aussi confiance en Trump sur ce coup là.

TheGhoul 30/12/2016 20:48

"The pot calling the kettle black" : pas d'hôpital ni de charité en anglais, on reste dans la cuisine !

Observatus geopoliticus 03/01/2017 22:55

Merci, cher Ghoul.
Très heureuse année !

TheGhoul 02/01/2017 18:45

@Observatus Geopoliticus

Je ne sais si maître Cervantes a imaginé lui-même la formule, ou s’il n’a fait que noter un usage courant ; dans tous les cas, il a droit à notre gratitude pour avoir fixé l’expression, tout comme vous, cher OG, pour cet amusant analogue basque (peut-être antérieur, du reste, l’observation de la nature anticipant généralement celle des objets manufacturés) – sans parler, naturellement, de votre précieux blog : meilleurs vœux pour 2017 !

Observatus geopoliticus 31/12/2016 11:58

Le dijo la sartén al cazo... Il semble effectivement que l'ami Cervantes soit à l'origine de l'expression.
Apparemment, les Basques ont une autre formule, amusante : "Le merle traite le corbeau de cul noir".

The Ghoul 31/12/2016 11:09

@ Amsterdammer, @ Yhoud, @ Juber

Apparemment, l'expression serait d'origine espagnole (on la trouve dans Don Quixote, 1605), ce qui pourrait expliquer sa zone de diffusion…

Amsterdammer 30/12/2016 23:22

On a la même expression en Néerlandais : "de pot verwijt de ketel (dat ie zwart is)". Après, pour l'antériorité...

Yhoud 30/12/2016 23:10

@Juber

il y a surtout eu une forte implantation anglo saxonne dans certains villages de Mayenne à la fin de la guerre de 100 ans. Certains ayant manifestement décidé de rester sur place pour s'y implanter. On retrouve dans certains villages nombre de noms d'habitants typiquement anglo-saxons déjà au XVIe.

Juber 30/12/2016 22:14

Tiens,c'est marrant ça ! Ma mère (et avant ma grand mère...) disai(ent) souvent : "C'est le chaudron qui dit à la marmite "cul noir"! " Ces braves femmes auraient-elle parlées anglais/yankee (en français !) sans le savoir,elles qui ne comprenaient que la langue de Molière ? (Et le patois mayennais !)