Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques du Grand jeu

Le chant du cygne noir - MAJ

5 Octobre 2017 , Rédigé par Observatus geopoliticus Publié dans #Moyen-Orient

A la ramasse il y a deux semaines, bouffé tout cru par l'avancée loyaliste autour de Deir ez-Zoor, Daech souffle le chaud et l'effroi depuis quelques jours. Une contre-attaque éclair et massive en plusieurs points a partiellement coupé la M20 entre Palmyre et Zoor et mis l'armée syrienne en difficulté. Les combats sont féroces et les pertes sérieuses des deux côtés.

Les petits hommes en noir ont apparemment puisé dans leurs réserves et amené du côté irakien de la frontière troupes d'élite et équipement lourd pour ce qui semble être le chant du cygne du califat. La question que tout le monde se pose est évidemment : comment ont-ils pu tranquillement passer via la zone de surveillance aérienne américaine à l'est de l'Euphrate ? Nous y reviendrons...

Si la situation est maintenant stabilisée et l'armée syrienne a repris une partie du terrain perdu, l'EI ne lâche rien et la lutte est âpre, notamment autour de la petite ville de Choulah, emplacement stratégique sur la M20.

Tout cela n'empêche pas les loyalistes d'avancer à partir de Zoor le long de l'Euphrate vers Mayadin, sur le chemin d'Al Bukamal, but et raison ultimes de la guerre. Arc chiite, quand tu nous tiens... Ce faisant, Damas et Kurdes américanisés se tirent la bourre car, en parallèle, les proxies US avancent également de leur côté :

C'est dans ce contexte qu'il faut replacer la brutale contre-attaque daéchique. La logique impériale voudrait qu'elle ait été permise par le Centcom et vise à ralentir la progression de l'armée syrienne sur la frontière. Mais rien n'est tout à fait sûr et les doutes que nous avions mi-septembre sont toujours d'actualité :

Au printemps (avril-mai en l'occurrence), les Américains et leurs proxies avaient tout le temps du monde pour mettre la main sur la frontière syro-irakienne et couper définitivement l'arc chiite en deux alors que l'armée syrienne était encore à des années-lumière. Ils n'ont rien fait...

Pire, ils ont laissé sans bouger un orteil les loyalistes manger le territoire daéchique en Syrie centrale, couper l'herbe sous le pied des "modérés" d'Al Tanaf, progresser inexorablement le long de l'Euphrate au nord et libérer Deir ez-Zoor.

Et c'est seulement maintenant que l'empire, après des mois de sommeil, se réveillerait et déciderait que non finalement, il faut faire quelque chose ? Difficilement crédible.

A ces interrogations s'ajoutent d'autres questions : pourquoi par exemple l'armée syrienne n'a-t-elle à peu près rien fait entre la libération de Zoor et la contre-offensive de Daech (trois bonnes semaines) ? Pourquoi, alors qu'elle a débarqué sur l'autre rive de l'Euphrate grâce au pontage russe, n'a-t-elle pas avancé d'un pouce ? Pourquoi, de l'autre côté de la frontière, l'offensive armée irakienne/UMP vers Al Qaïm a-t-elle été stoppée ? Mystère, mystère...

Le flou est également entretenu par une flopée de vraies-fausses informations : bombardements russes sur les YPG kurdes, forces spéciales US se baladant aimablement dans le califat, bombardement du Hezbollah par un drone US près du T3... Info et intox se côtoient allègrement et il est bien difficile de démêler tout cela.

Il a aussi beaucoup été écrit que l'EI laisse tranquillement avancer les Kurdes sur Deir ez-Zoor tandis qu'il donne tout contre l'armée syrienne. Mais ce n'est pas tout à fait exact non plus. Si la réaction daéchique paraît effectivement parfois un peu soft face aux YPG, il y a quand même des combats (Suwar, Suwayyan). Quant aux décapitations (âmes sensibles s'abstenir) de combattants kurdes, elles n'ont rien de douces...

Les tempêtes de sable qui se lèvent régulièrement dans l'est syrien n'ont rien à envier au brouillard de ce qui se passe dans la zone.

A moins que, depuis le départ de Bannon, le Donald ait été totalement récupéré par le Deep State, l'empire semble avoir lâché l'affaire en Syrie (cf. plus haut) ; nous ne sommes plus sous l'ère Barack à frites, quand Washington soutenait presque ouvertement Daech, Al Qaida et consorts. De fait, les Cassandre pourtant de qualité (Moon of Alabama, Saker etc.) qui nous prédisaient presque une guerre ouverte entre Russie et Etats-Unis à propos de la Syrie il y a une semaine sont devenus soudain muets.

D'un autre côté, il serait naïf d'écarter totalement l'idée d'une coopération ponctuelle et partielle entre le Centcom et les petits hommes en noir actuellement. Il s'agit moins de couper - chimère morte et enterrée - l'arc chiite que de mettre Russes et Syriens un peu en difficulté et de peser sur les négociations d'après-guerre en donnant aux Kurdes un poids exponentiel.

***** MAJ, 5 Oct  *****

Les jours se suivent et se ressemblent. Le long de l'Euphrate, le petit jeu à toi, à moi entre l'armée syrienne et les Kurdes continue. Les derniers ont ralenti leur offensive depuis quelques jours tandis que la première avance à toute vapeur vers Mayadin (1), maintenant à 7 km seulement :

Ce mouvement pendulaire contre Daech semble conforter l'hypothèse d'une connivence entre loyalistes et Kurdo-américains que nous avons maintes fois développée ici.

Un nouveau bataillon d'élite vient de traverser l'Euphrate, officiellement pour mettre la main sur les champs de pétrole de l'est syrien. Mais derrière, pourrait se profiler un accord stratégique entre les deux parties - donc entre Moscou et Washington : laisser les loyalistes progresser des deux côtés du fleuve vers Al Bukamal et la frontière tandis que les YPG s'occuperaient et occuperaient la vallée du Khabur. L'avenir confirmera ou non la justesse de cette hypothèse...

Toujours est-il que les habituelles Cassandre qui nous parlaient presque de troisième Guerre mondiale il y a deux semaines en sont une nouvelle fois pour leurs frais. De l'importance de ne pas suivre aveuglément les médias alternatifs, même les meilleurs...

Dans le ventre mou (2) autour de Sukhna, témoin d'une puissante contre-attaque daéchique la semaine dernière, la situation est toujours confuse. Si les loyalistes ont repris la plupart du terrain, les petits hommes en noir résistent opiniâtrement et la M20 entre Palmyre et Deir ez-Zoor est toujours partiellement coupée.

Plus à l'ouest, la poche califale à l'est de Salamiya (3) a été, selon plusieurs sources, totalement réduite, ce qui libérera d'importants contingents pour aller porter le fer "là où ça se passe", à l'est, sur l'Euphrate. A condition que le nettoyage soit réalisé à fond pour éviter les mauvaises surprises type Quraytayn (4), où une cellule dormante de l'EI est sortie du bois et s'est taillé un petit fief en plein milieu de nulle part.

Les accusations russes - bataillons daéchiques venant de l'Euphrate guidés par le renseignement satellitaire US - paraissent pour une fois assez loufoques. Promenade de 150 km à travers le territoire loyaliste, dans une zone contrôlée en plus par les satellites et l'aviation russes... l'explication tient difficilement. Il s'agit plus sûrement de cellules dormantes laissées en arrière par les djihadistes. Si la poche devrait bientôt être résorbée, il s'agira de ne pas répéter ce genre d'erreur de débutant.

L'armée progresse continuellement sur la frontière syro-jordanienne (5), ce qui pourrait là aussi confirmer un possible accord américano-russe sur la zone et l'acceptation par Washington de l'évacuation d'Al Tanaf.

Dans l'Idlibistan (6) enfin, les Sukhois vaporisent les coupeurs de tête modérés qui n'acceptent pas le cessez-le-feu. Chose intéressante, tout cela se fait apparemment avec l'aide d'Ankara qui donne aux Russes les coordonnées des groupes en question, autrefois armés et biberonnés par ces mêmes Turcs. Enième retournement de veste du sultan...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anaximandre 18/10/2017 14:14

Cher OG
Je joins mon "ouf" de soulagement personnel a ceux qui precedent. Au vu de l'actu dans certaines zones du mashreq, il y avait comme une inquietude. Au plaisir devous relire bientot

la grive 18/10/2017 09:23

Les forces irakiennes auraient repris l'ensemble des zones frontalières sous contrôle kurde.

Les répercussions pourraient vite se ressentir chez les SDF de l'autre côté de la frontière car les deux territoires ne sont maintenant joints plus que par un tout petit bout du tigre pour lequel il n'existe apparemment pas de pont. Et encore, d'après la même source (sthfrnt), le gouvernement irakien reprend aussi le contrôle du pipeline qui abouti exactement sur ce point de triple frontière, ce qui couperait complètement la continuité kurde.

Anaximandre 18/10/2017 14:20

Bonjour,
Info pas encore confirmee, mais serait logique que les irakiens coupent les kurdes en deux tout en reprenant kirkuk....et que les syriens appuient tacitement. Les Kurdes vont encore se mordre les doigts de s'etre plante d'allie...

iznogoud 18/10/2017 05:12

Grognard ,
Merci beaucoup, bien avous !

Louis-Marie 18/10/2017 00:54

Très heureux d'avoir de vos nouvelles cher OG, d'entendre le son de votre voix, si je puis dire ! c'est un vrai soulagement ! Je fais partie de vos lecteurs assidus, - toujours impatient de lire le prochain article ! - votre éclairage est précieux et à vrai dire, unique.

Rassuré ! 17/10/2017 22:32

Cher OG,
Je suis votre blog depuis près d'un an (un lien dans un commentaire du Fig à Rots, comme quoi ce n'est pas le pire des canards) et j'avoue avoir eu très peur pour vous. Dans l'angoisse et l'incertitude, je me suis rabattu sur RT et Sputnik, puis j'ai lu une vingtaine de vos premiers billets. J'ai bien ri avec Victoria fuck-EU Nuland. Il faudrait que vous laissiez vos coordonnées à l'un de vos fidèles lecteurs (pas un barbouze si possible). Voilà, un grand ouf de soulagement !!! Je pense que nous attendons tous le prochain épisode avec impatience...
Merci de continuer à nous éclairer avec autant de générosité et bonne continuation.

diego 17/10/2017 22:31

Bonsoir à tous les passionnés et lecteurs de ce blog.
Je partage mon soulagement de savoir que notre OG est en forme et qu'on le lira très très vite, car ces articles sont une lumière qui nous éclaire au milieu de cette actualité sombre.
Cordialement,
Diego

bozi lamouche 17/10/2017 21:48

bonsoir OG hé hé..
la géopolitique sans vous ..C"EST FADE !

Grognard 17/10/2017 20:24

GEBE et Iznogoud,
Bonsoir,

J'ai un petit complément d'info à mettre sur la table concernant le système de défense anti aérien S 400.
Selon le site Russia Beyind - (qu'on peut lire en français), il semblerait pour ce qui concerne les négociations avec la Turquie qu'il est hors de question que la production se fasse ailleurs qu'en Russie et les Russes n'ont pas l'intention non plus de livrer un certains nombre de codes.
Je pense que cet aspect technique vaut aussi pour l'Arabie Saoudite.
Un article de ce site daté du 3/10/2017:
"Fin septembre, la Turquie a réalisé le premier paiement pour le complexe S-400, le contrat ad hoc ayant été signé auparavant. Comme l’ont appris les médias, l'armée turque ne pourra pas savoir comment fonctionne le légendaire système de missiles."
L'intégralité de l'article:
https://fr.rbth.com/tech/79240-s-400-secrets
Iznogoud vu que l'industrie de défense de l'Arabie Saoudite planche actuellement sur le chameau à 4 pattes motrices nul doute que pour eux la question ne se pose pas.

Sur le même site il y a sur ce sujet un article plus récent où il est écrit que:
"Ankara souhaite acquérir le système antiaérien russe S-400. Mais les experts militaires russes estiment que ces déclarations constituent un «marchandage turc» visant à faire baisser le prix de systèmes équivalents produits par ses alliés de l’Otan."
L'intégralité de l'article ici
https://fr.rbth.com/defense/2017/03/16/la-russie-vendra-t-elle-ses-missiles-s-400-a-la-turquie_720793

Tout cela est bel et bon en ce qui me concerne je n'ai aucune certitude sur la question.
Je sais seulement deux choses.
La première c'est qu'il vaut mieux conduire une négociation dans la tranquillité en évitant d'être sous les projecteurs et les effets d'annonce.
La seconde c'est que lorsque vous "dénoncez" la tactique d'un interlocuteur l'objectif visé c'est de le faire changer de méthode et ou de comportement.
Alors je me pose une seule question: Ca veut dire quoi?
La réponse n'est peut-être pas das la sphère militaire.

Enfin sur ce même site en déroulant les articles de cette rubrique vous pourrez lire qu'un système S 350 est actuellement en développement.
Affaire à suivre si ce système permettait le rétro fittage des plateformes S300 dans des pays comme la Grèce notamment.

Comme tous content du retour d'OG.
Sachons le laisser souffler.
Même pour une plume alerte et acérée il faut disposer du temps de l'écriture.

Fifounet 17/10/2017 20:12

Quel blog formidable,
Analyses géopolitiques d'une grande lucidité,
Et je dirai merci pour cette amour de la vérité et de la justice.
Mon inquiétude n'est plus cher OG, vous voila de retour !

UNE LECTRICE 17/10/2017 20:02

Ravie de vos nouvelles!!!

Altair 17/10/2017 18:02

Cher OG, Quel plaisir de vous savoir à nouveau en ligne ! Un grand ouf de soulagement !

olivier 17/10/2017 19:38

ouf en effet!

Observatus geopoliticus 17/10/2017 17:56

Chers amis,
merci à tous pour vos messages mais pas de souci. J'ai simplement été très occupé ces derniers temps.
Bien à vous tous et à très bientôt pour un nouveau billet (ce soir ou demain).

Tots 18/10/2017 10:30

Vivement !

Archange 18/10/2017 09:49

Cher OG, c'est avec un grand soulagement que j'apprends que tout va bien pour vous. Bien à vous

iznogoud 18/10/2017 05:08

Cher OG, Quel plaisir de savoir que vous etes bien :)

Posadagr 17/10/2017 21:57

Haaa OG ! :-)

C'est que l'on s'est presque inquiété ... ^^

Pendule de Newton 17/10/2017 20:02

Cher O.G,
Vous avez foutu les chocottes à mon fils ( à moi aussi mais il fallait qu'un des 02 rassurent l'autre).
Les billets sont nos rencontres quotidiennes, mais c'est devenu une famille...
Bien à vous

Lecteur 9287187 17/10/2017 15:22

Je rejoins les inquiets...

UNE LECTRICE 17/10/2017 15:13

je suis une fidèle lectrice de votre blog,
je vous remercie infiniment de m'avoir fait découvrir "le grand jeu" et que j'ai fait découvrir à d'autres qui vous lisent avec le plus grand intérêt.
Je suis une lectrice silencieuse n'osant intervenir pour partager mes propres analyses, mais m'enrichissant de celles des autres qui abondent votre propre réflexion.
Je vous souhaite en bonne santé et impatiente de vous lire encore et encore.
Bien à vous et à tous ceux ici qui font vivre la parole libre et intelligente

Dubitatif 17/10/2017 11:32

Bonjour tt le monde

Le kudistan irakien est sous embargo. Ceci expliquant peut être cela.

OG résident en pleine zone de guerre depuis la déclaration d'indépendance kurdes. Soit on leur a demandé de plier bagages, j'en doute finalement car depuis OG aurait eu l'occasion de donner de ses nouvelles ou autre hypothèse, les liaisons internet & Co sont coupées à l'instar des liaisons aériennes.

Tout autres supputations ne me satisfaientpas donc restons optimiste..

math06 17/10/2017 10:15

Comme beaucoup j'attends avec impatience le retour de notre cher OG.
J'espère de tout coeur que le titre de ce dernier article en date, "le chant du cygne noir", n'était pas prémonitoire pour OG...

Eric83 17/10/2017 07:44

Je partage l'inquiétude qui se propage.
Un petit message rassurerait votre communauté de lecteurs.
Bien à vous.

iznogoud 17/10/2017 07:03

Je me joins à votre appel, je suis inquiet pour O.G

Lecteur X 16/10/2017 22:46

J'avais déjà écris un commentaire pour savoir où était notre cher O.G, j'aimerais avoir des nouvelles de notre cher chroniqueur, en espérant qu'il ne lui soit rien arrivé. Normalement avant chaque absence il prend la peine de le notifier...

Pendule de Newton 16/10/2017 21:21

Bonjour à tous,
S.O.S à tous, pour essayer de retrouver notre cher hôte car cela n'est vraiment pas dans ses habitudes.
Cher O.G, laissez un petit mess pout nous rassurer.
Bien à vous

la grive 17/10/2017 09:33

Une panne informatique peut-être ?

Bozi Lamouche 16/10/2017 22:16

Oui c'est inquiétant..je me joins à votre appel.

Marco 16/10/2017 20:34

Bonjour a tous.
Je suis un peu inquiet du silence de OG et j'espere que rien de grave de son cote.

Ca bouge pas mal cote Syrie et Iraq comme d'autres commentateurs le soulignent.

Cote Russie/Asie aussi. Je suis les infos russes.
Apaisement dans la crise des Kouriles avec le Japon depuis quelques semaines (La Russie a propose un partenariat economique de developpement, relier Japon et Russie dans cet endoit du monde a l'image du viaduc de Crimee,...?).

Pas mal d'accords economiques et de rencontres avec Russie/republiques en Stan.

Choigu en Israel/Lieberman (Vu ce soir): Choigu: "Des progres immenses faits en Syrie, mais certains elements bloquent le denouement. Il faut vraiment en discuter...".
Lieberman: "Oui, nous savons comment nos anciens ont combattu au cote de l'armee rouge, ...".
Et "blablabla" cote Lieberman.

Bien cordialement

tibidi 16/10/2017 19:32

OG où êtes-vous ?
il se passse des choses à Raqqa, Kirkouk, Deir-Es-Zor ....
Nous avons besoin de vos éclaircissements ...

GEBE 16/10/2017 19:23

Kurdistan Irakien :
Kirkuk est maintenant sous le contrôle de L’État Irakien.
http://www.zerohedge.com/news/2017-10-16/after-lightning-offensive-kirkuk-now-fully-under-iraqi-military-control

la grive 17/10/2017 09:32

Sinjar repris aujourd'hui et sans combat non-plus. Si le Kurdistan irakien revient à sa limite administrative, il perdra le passage de Rabia sur la route Mossoul - Qamishli.

Quand on pense aux différents belligérants investis dans ce projet, il est surprenant que cette évolution suscite aussi peu d'émoi dans l'espace médiatique. Peut-être que les événements se sont précipités trop rapidement pour organiser une défense. Ou alors les négociations ont été très complètes.

Chris 16/10/2017 12:30

10 jours. Inquiétant le silence de OG. J'espère que rien de grave, de fâcheux ni d'irréversible ne lui est arrivé.

GEBE 15/10/2017 18:29

KURDISTAN Irakien
Les dirigeants kurdes ont rejeté à cette occasion les
"menaces militaires" et se sont engagés à défendre la région en
cas d'attaque des forces de Bagdad.
Vendredi, le GRK a annoncé l'envoi de plusieurs milliers
d'hommes en renfort dans la région de Kirkouk pour faire face à
l'armée irakienne et à ses alliés.
http://www.boursorama.com/actualites/irak-les-kurdes-refusent-de-se-retirer-du-sud-de-kirkouk-9d431d80a5b24c0896f6ce20668c9ad5

Pendule de Newton 15/10/2017 13:24

Bonjour,
Le petit hors réseau de O.G est très rare. J'espère qu'il n'a pas disparu dans le brouillard de langley and co
En espérant le retrouver au plus tôt, juste le voir sur les fréquences...
Bien à vous

GEBE 14/10/2017 16:26

Les autorités irakiennes ont donné aux combattants kurdes Peshmergas 48 heures pour quitter la région de Kirkouk et laisser la place à l'armée de Bagdad.
https://fr.sputniknews.com/international/201710141033449191-kirkouk-kurdistan-bagdad/

iznogoud 14/10/2017 07:51

Cher O.G ou etes vous passe ,, ???

Dubitatif 15/10/2017 13:31

À l'abri me parait être une bonne hypothèse.

Les bruits de bottes Irak vs Kurdistan se rapprochant peut être dangereusement, l'ambassade ou le consulat voire la direction de l'établissement ou officie notre cher OG, aurait peut être recommandé aux ressortissants français et européens de quitter les lieux

Hypothèse la plus réjouissante à mon goût. y a pire.

GEBE 13/10/2017 23:20

"Rosneft a révélé qu’elle était en négociations avec le gouvernement du Kurdistan irakien pour construire un pipeline dans la région d’ici 2019, pour commencer à exporter du gaz vers la Turquie et vers l’Union européenne une année plus tard".
http://www.france-irak-actualite.com/2017/10/le-pipeline-turco-kurde-de-la-russie-a-l-ue-fait-de-moscou-le-mediateur-du-moyen-orient.html

GEBE 12/10/2017 23:14

si Washington veut le pétrole de la Syrie, il devra se battre pour cela.
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article9106

GEBE 11/10/2017 12:52

Alliance Turquie - Russie :

"Pour couronner le tout, le ministre des Affaires étrangères turques, Mevlut Cavusoglu, a déclaré le 9 octobre qu’Ankara pourrait repenser le contrat d’achat du système de missiles antiaériens S-400 russe. Selon le ministre, le contrat ne se concrétisera que si les Russes partagent avec les Turcs la production de ces complexes en Turquie".
http://reseauinternational.net/rebondissements-dans-lalliance-entre-turquie-et-russie/

iznogoud 11/10/2017 05:30

Merci GEBE

iznogoud 11/10/2017 05:30

Maerci , GEBE

iznogoud 10/10/2017 23:15

Cher O.G c est quoi ce bazar que La Russie va vendre des S400 a ces criminels de guerre de l arabie saoudite ... Avez vous une idee ??

GEBE 11/10/2017 00:03

Un début de réponse.
http://reseauinternational.net/la-maison-des-saoud-sincline-devant-la-maison-de-poutine/

Lecteur X 09/10/2017 18:56

Où êtes vous passé notre cher OG, il se passe des choses formidables entre la Turquie et les Etats Unis, j'ai l'impression que votre magnifique blog perd en intensité et vos billets en profondeur!

Bref on a besoin de vous pour décortiquer tout ça,

À très visite je l'espère.

Un de vos fidèles lecteurs.

Kevin 10/10/2017 13:05

Je suis d'accord avec Pendule. Il faut éviter le sensationnalisme et les réactions à chaud. Mieux vaut 1 bon billet par semaine qu'un mauvais billet par jour ;-)

Pendule de Newton 09/10/2017 19:13

Cher lecteur,

Je crois plutôt que c'est vous qui êtes un peu trop pris par la spirale médiatique. Il faut prendre le temps de sonder les multiples ramifications des actions afin de les nettoyer des bruits blancs et de l'intox diplomatique à des fins géopolitiques (surtout dans cette région où tout ce passe comme dans un bazar antique).
Le druide ne hâte pas la potion sous peine de ressembler à un vulgaire....
Bien à Vous

la grive 08/10/2017 21:24

Quelqu'un aurait une copie de "l'intervention turque (annoncée) à Idlib pour les nuls" à me prêter ? J'ai du mal à suivre.

Pendule de Newton 09/10/2017 02:24

Cher Grive,

Vous avez illuminé ce dimanche... Je suis encore tout bouffi de rira.. Chapeau
Bien à vous

la grive 08/10/2017 22:55

Ayant eu le temps d'y réfléchir, voici quelques hypothèses :

1. Une manifestation du divorce qatari/saoudien et plus généralement d'un réarrangement des affinités est/ouest de la région. Il faudrait prendre le temps de voir qui sont les groupes alliés aux turcs car le générique FSA ne veut pas dire grand chose. Pas facile, ils ont tous le même nom ou presque.

2. Une astuce pour convaincre les kurdes d'Afrin que c'est bientôt le moment pour le gouvernement syrien de reprendre le contrôle des frontières avec la Turquie. Ce serait un moyen de recolorer la zone de jaune à rouge à moindre frais.

3. Plus vraisemblablement : venant de faire la découverte qu' Hayat Tahrir al-Sham n'est autre que la branche syrienne d'al qaïda le gouvernement turque se voit contraint d'intervenir immédiatement.

Transcription du dernier échange du président Erdogan avec le chef d'état major :
- "Mon président, nos services sont formels sur ce point. Il existe un lien incontestable entre Hayat tahir al-sham et al-qaïda."
- ... [le président bouche bée]
- "Oui, j'ai eu la même réaction. Al qaida - ceux du 11 septembre, les attentats d'Istanbul 2003, Madrid, Londres, charlie hebdo... C'est vraiment moche. En fait, c'est l'alias "al nusra" qui nous a enfumé.
- ... [le président n'en revient toujours pas]
- "Il y a autre chose... euh, comment dire. Il semblerait qu'ils passaient par chez nous.
- ... [le président vraiment sur le cul]
- "Nos services sont formels. Ils ont longuement étudié les cartes et ont écarté toute autre possibilité. C'est vraiment le seul passage pour eux. Les pick-ups, les cannons de 23, les roquettes, les missiles, les camions citerne, et tout un paquet de monde, eh bien ils arrivent de chez nous.
- ...
- " Mon président, tout n'est pas perdu. Nous devons agir sur le champ.

Anaximandre 07/10/2017 15:53

Pour rebondir sur la conclusion de Pendule ci-dessous...le cas kurde, justement. Les supplétifs de l'empire se sont enfoncés tellement loin au sud qu'on jurerait presque qu'ils veulent faire de l'Euphrate leur frontière méridionale. Impossible bien sûr, mais ça leur fera toujours de quoi négocier. Et en attendant les Barzani (qui auraient mieux fait de s'appeler Barzini...) continuent leur petit opéra népotiste coté Irakien en mettant tout le monde d'accord contre eux. Ca va leur faire bizarre quand les américains vont leur tirer le tapis sous le pied...

Anaxumandre 09/10/2017 12:52

"qui vous dit que barzani veut (un grand ) Kurdistan libre ? ": rien. Et c'est pour cela que je ne l'ai pas dit. Cordialement.

Bozi lamouche 07/10/2017 19:06

Bonjour
Barzani a déjà négocié avec rosneft ( soit le gvt russe ) la construction d'un pipeline qui traversera la Turquie...qui vous dit que barzani veut (un grand ) Kurdistan libre ? Sa province semble lui suffire...
Cdlmt

Pendule de Newton 07/10/2017 13:41

Cher O.G.,

Comme d'hab une synthèse et une analyse rarement prisent en défaut...Les possibilités sont présentées avec minutie et dans une retenue cartésienne vous arrivez à tirer des probabilités de conclusion qui in fine se réalisent.
A ce niveau de la guerre, il y aura de la part des 02 côtés des tentatives (plus du côté US) de tirer la couverture (même s'il ne reste au camp des amis de la Syrie que des haillons).
Il y aura des poussées de fièvre car c'est la guerre mais la vague est du côté syrien, alors il feront tout ce qu'il faut pour ne pas envenimer la situation (malgré tout les ressources de terrain sont limitées)
Le temps viendra pour s'occuper du cas kurdes ....
Bien à Vous

Anaximandre 07/10/2017 15:56

Cher Pendule,
Magnifique idée :) Je pense que je vais la reprendre avec "ma" jeune génération. Si vous voulez faire tomber les dernières traces capillaires du crâne , je vous conseille instamment de lancer des discussions sur la relecture de l'histoire de France par Guillemin, notamment entre 1871 et 1945. Hurlements garantis. Bien à vous,

Observatus geopoliticus 07/10/2017 15:26

Quelle magnifique idée, cher Pendule. Félicitez votre fiston !

Pendule de Newton 07/10/2017 14:31

Cher O.G,

C'est encore mieux, ses amis ont lancés avec lui un groupe de discussion sur vos billets (chacun le lit, fais ses recherches complémentaires et ils en font des débats). Et je peux vous dire ça dépote grave, J'y ai assisté à certains sans intervenir (bien sur)
Quel plaisir de voir ses jeunes, apprendre si vite - quand on leur fait confiance et on les responsabilise ils voient le monde mieux que nous.
Ils ne font pas semblant mais le plus important c'est leur apprendre les réalités de ce monde sans pour autant tourner la tête aux beautés de ce monde.
Bien à Vous

Observatus geopoliticus 07/10/2017 14:07

@ Pendule
Bien à vous, mon cher Newton, et amitiés à votre fiston qui, j'en suis sûr, fait toujours s'arracher les cheveux de ses profs issus du moule.

Anaximandre 06/10/2017 18:34

Sinon, cher OG, que pensez vous de la mort du Lt Général Asapov il y a quelques jours non loin de Deir Ezzor ? Il s'agissait du plus haut gradé russe en Syrie me semble t'il. Bien cordialement.

Anaximandre 07/10/2017 15:32

Merci à GEBE, Jef et naturellement OG pour vos réponses, ainsi que pour le lien sur l'avis de MoA. Le chaos à la tête des USA est évident, et voir qu'un sujet aussi important n'est absolument pas traité dans les MSM européens me sidère, même avec ma longue habitude de leur médiocrité.
D'accord avec vous, OG, sur la transition globale qui est en train de s'opérer dans l'orientation US, et cela ne peut pas être dû qu'à Trump, il a clairement des soutiens forts. On peut donc espérer que le nouveau cap ait une chance d'être durable. Mais en face ce sont des chiens aux derniers stades de la rage. Ils vont essayer de mordre.

Observatus geopoliticus 07/10/2017 14:31

Tout à fait d'accord avec GEBE et j'irais même plus loin. Plusieurs billets ont montré le véritable panier de crabes qu'est devenue la tête de l'empire. Divisions entre CentCom et Pentagone, entre Pentagone et Maison Blanche, au sein du CentCom même !
Il n'est pas impossible (et c'est un euphémisme) que des éléments renégats du CentCom aient fourni une aide ponctuelle à Daech lors de sa dernière offensive.
Mais tout cela ne change pas le schmilblick global : on ne peut plus dire que Washington soutient l'EI comme c'était le cas sous Barack à frites. Et c'est ce changement tectonique que ne veulent pas voir certains sites alternatifs...
Bien à vous deux

GEBE 07/10/2017 00:00

Peut être un début de réponse.
" Mais le dossier montre que le CentCom, le commandement militaire étatsunien au Moyen-Orient, est ouvertement agressif et ne suit pas toujours la ligne de Washington. Il est grand temps que la Maison-Blanche mette la situation sous contrôle".
http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2017/10/syrie-la-russie-emet-un-troisieme-avertissement-contre-la-cooperation-des-etats-unis-avec-les-terroristes-moon-of-alabama.html

Anaximandre 06/10/2017 18:31

@OG: à tout hasard, je vous préviens, cher hôte, que le "Z" en serie plus ou moins longue est fréquemment utilisée comme pseudo par les trolls de ce monde. Au ca

jef 07/10/2017 01:21

@ GEBE
Je me permets de revenir sur un avis préalablement posté ici, Tout semble se passer comme si un préalable entre les deux grandes puissances n'avait pas été respecté ( OG, et je crois qu'il a raison , rappelle régulièrement, et c'est encore le cas dans ce billet, que dans les coulisses les USA préparent leur désengagement et donc des rétrocessions de responsabilités géopolitiques). Bien entendu, l'intox n'est pas réservé à un camp. Mais les multiplications de protestations du côté russe à l'encontre de provocations américaines signifient quelque chose. Il y a un immense bras de fer qui se noue. Et la Syrie est un théâtre. Mais qui peut dire quel théâtre .sera décisif?

Anaximandre 06/10/2017 18:31

Au cas où*

ZZZ 06/10/2017 17:01

@OG,s'il s'agissait de l'accord nucléaire iranien,pourquoi Trump fait-il sa déclaration sur le calme avant la tempête en présence des "meilleurs militaires du monde" ? Ces têtes brûlées selon le mot d'un colonel russe à la retraite,comptent-elles attaquer l'Iran ? En tout cas,les Russes ne sont jamais trop prudents https://fr.sputniknews.com/russie/201710061033346864-russie-aviation-strategique-pied-guerre/
Le cygne noir est agonisant,c'est certain.Mais ses parrains états-unien et du Sionistan sont toujours là et leur capacité de nuisance,en cas d'intervention directe,est infiniment plus grande.Ceci est mon opinion personnelle et je ne cherche pas à l'imposer.Chacun ses certitudes.

Observatus geopoliticus 06/10/2017 17:58

@ ZZZ
Malgré encore quelques petits coups de main partiels et ponctuels, le cygne noir a perdu ses parrains, je l'ai expliqué en long, en large et en travers. Tenir la jambe n'est pas encore discipline olympique, pas la peine d'insister...

ZZZ 06/10/2017 12:52

Le clown dangereux Trump parlait hier de "calme avant la tempête" avant un conseil réunissant les "meilleurs militaires du monde" selon ses mots à propos des dirigeants du Pentagone.Aujourd'hui on apprend qu'une attaque aérienne aurait été commise par les Etats-uniens basés (illégalement) à Al-Tanf sur des troupes syriennes.Je veux bien partager l'optimisme béat des uns et des autres mais je prêcherais plutôt la prudence...

Observatus geopoliticus 06/10/2017 14:56

@ ZZZ
"une attaque aérienne..."
Source ? Ni Al Masdar, ni South Front, ni les sites rebelles n'en parlent. Il se dit juste que cinq véhicules loyalistes ont fait une incursion dans le périmètre de sécurité décrété par les US à Al Tanaf et qu'ils ont fait demi-tour.
Je veux bien que certains, pour surtout ne pas paraître "béat d'optimisme", prennent n'importe quelle rumeur pour une réalité, m'enfin...
Quant à la remarque de Trump, il s'agit de l'accord nucléaire iranien.

Eric83 06/10/2017 08:40

Il semble que Washington délaisse la Syrie, après avoir largement participé à sa destruction, et se focalise maintenant sur l'Iran au prétexte du non respect de "l'esprit" de l'accord sur le nucléaire. Mattis et Trump soufflent le chaud et le froid; qui est le "bon", qui est la brute et où se planque le truand ?

Au gui l'an neuf 05/10/2017 16:13

Après la Turquie, c'est au tour de l'Arabie Saoudite de signer un accord préliminaire avec la Russie en vue de l'achat de S-400. Ca balance pas mal dans la zone !

Observatus geopoliticus 07/10/2017 14:27

@ Jef
C'est effectivement ce que je me demande puis des mois... Mais alors, pourquoi fournir des modèles encore plus éventés (S300, S200) à ses alliés ?
Bien à vous

jef 07/10/2017 02:01

@ OG.

Posée de façon un peu académique, la question est; ceci aggrave-t-il ou relativise-r-il la vente des S-400 à la Turquie? A coup sûr, cela la banalise ( à qui la refuser désormais?) Ce qui étonne et fait rire est que que ces contrats stipulent que la production de ces armes devraient être délocalisée dans les pays clients....
A croire que les Russes ont eu vent que les plans de leur S-400 étaient côté US éventés....

Observatus geopoliticus 06/10/2017 15:03

Après le sultan, le Seoud. De mieux en mieux (mode ironique)...

Chris 05/10/2017 17:40

Oui en effet, on sent comme glissement. Le centre de gravité washingtonien s'affaiblit significativement.
Faut dire que la guerre ne rapporte pas grand chose... aux alliés !

tulipe 05/10/2017 11:57

je me pose une question : est-ce que la situation en Syrie serait lié à la fabrication du chaos qui est en train d'avoir lieu en Birmanie ? Erdogan semble à la pointe de la désinformation en ce qui concerne l'exil des Rohyngas, est-il en cela en mission commandée pour l'empire ? pour son propre compte ? est-ce qu'en sous-main son action se fait plus ou moins avec la promesse que les US ne favoriseront pas un Kurdistan ? je trouve étrange que la 3ème guerre mondiale qui semblait arriver s'évapore en Syrie au moment où un autre conflit potentiellement international semble être en train de se créer aux portes de la Chine, avec des acteurs (Iran, Arabie Saoudite, Turquie) impliqués les uns contre les autres en Syrie. mais ça n'a peut-être aucun rapport. simplement un nouveau point de chaos plus ou moins organisé.

Observatus geopoliticus 07/10/2017 14:33

@ Bozi
Ma question était sous forme de provocation, cher Bozi. Si l'empire soutient les Rohingyas, il faudra m'expliquer comment il est possible de retrouver dans ce bateau l'Iran et Kadyrov...
Bien à vous

bozi lamouche 06/10/2017 23:21

bonsoir
"Au fait, l'Iran ou Kadyrov soutenant aussi les Rohingyas, ont-ils été récupérés par l'empire US ?"
non évidemment ! justement ça peut permettre à Poutine d'avoir un oeil sur la situation...?
cdlmt

Observatus geopoliticus 06/10/2017 15:06

@ Chris
L'avantage de Meyssan, c'est qu'il nous fait bien rire. La Birmanie plus importante que le Moyen-Orient et l'Ukraine... LOL
Au fait, l'Iran ou Kadyrov soutenant aussi les Rohingyas, ont-ils été récupérés par l'empire US ?

Chris 05/10/2017 13:03

Meyssan en parle :
Selon l’état-major US, le Myanmar fait partie de la zone à détruire (ici, la carte publiée par Thomas P. M. Barnett en 2003).
Le 28 septembre au Conseil de sécurité, Jeffrey Feltman, le numéro 2 de l’Onu, assiste aux débats aux côtés du secrétaire général António Guterres. Après avoir personnellement supervisé l’agression contre la Syrie, il entend organiser celle contre la Birmanie. Ancien fonctionnaire états-unien, Feltman fut l’adjoint d’Hillary Clinton.
Par un hasard de la géographie, la Birmanie laisse passer sur son territoire le pipe-line reliant le Yunnan chinois au golfe du Bengale, et héberge des stations de surveillance électronique chinoises des voies navales qui passent au large de ses côtes. Faire la guerre en Birmanie est donc plus important pour le Pentagone que de stopper les deux « routes de la soie » au Moyen-Orient et en Ukraine.
Durant la Seconde Guerre mondiale, les Rohingyas collaborèrent avec l’Empire des Indes contre les nationalistes birmans.

Cédric 05/10/2017 11:44

Toujours aussi bon dans vos articles. De la pondération, cela fait un bien fou. Une petite question : combien reste-t-il de petits hommes noirs daéchiques ? J'ai beau chercher, j'ai du mal à trouver des estimations récentes et correctes.
Merci

Christian 74 05/10/2017 20:41

Cédric, les dernières estimations de cet été faisaient état de 7 000 en Irak et 12 000 en Syrie.

Jimoni 05/10/2017 13:26

De ce que j'ai lu comme informations à ce propos, il me semble que l'intuition de OG est à peu près la bonne.

Observatus geopoliticus 05/10/2017 11:49

@ Cédric
Effectivement, quand on analyse une situation, qui plus est une guerre, la pondération est de mise. Quant à votre question, il est à peu près impossible d'y répondre tellement les estimations peuvent varier. A vue d'oeil, je dirais 10 000 à 15 000, mais ce chiffre ne se base que sur mon intuition.
Bien à vous

Rouget 05/10/2017 11:44

Petite coquille : « totalement réduite, ce qui libérera d'importants contingents vers aller porter le fer "là où ça se passe" ». « Pour » à la place de « vers ».

Observatus geopoliticus 05/10/2017 11:47

Merci, cher Rouget, c'est corrigé.

Ouas 05/10/2017 00:57

Sur....l'autre front
http://french.almanar.com.lb/597925

Chris 05/10/2017 13:00

Une assurance-vie et un encouragement à marcher droit... Pas fou les Russes.

jef 04/10/2017 16:39

A suivre (autant que je puis car il est tout azimut) l'immense bras de fer entre les USA ( où Tillerson et Mattis semblent s'affranchir de la tutelle présidentielle) et la FDR, ainsi que la multiplication des provocations des premiers vis-à-vis de la seconde , je me demande, cher OG, si la Russie en appuyant logistiquement et militairement le franchissement de l’Euphrate par l'armée syrienne n' a pas violé aux yeux des ricains un accord préalable (évidemment secret).

jef 03/10/2017 20:59

Si je comprends bien, cher OG, les Grandes Puissances finissent de marquer chacune les positions occupées et, ou retiennent leur souffle en attendant le premier faux-pas d'en face ou se préparent à négocier l'après Daech selon le rapport de force actuel, Daech semblant être le seul acteur de terrain dans l'illusion d'un retournement possible mais épuisant ses dernières forces vaillantes en Syrak. Sans doute faudrait-il entendre de la même façon le Referendum Kurde irakien.
Bref, tout en suivant t les derniers soubresauts daéchiques, tout le monde doit être plus ou moins prêt à se mettre à table ou à passer à la table ( de nombreuses dents s'allongent à l'idée de participer à la reconstruction de la Syrie et à la remise en route de ses installations énergétiques).
Mais comme vous l'écrivez: mystère, mystère....

pragma 04/10/2017 15:17

Avancées, reculs, de toute façon, la guerre n'est pas terminée. Elle subsistera larvée longtemps après, attentats, assassinat. On en a bien chez nous. Même en nettoyant tous les nuisibles, d'autres s'infiltreront. Je me méfie aussi des soi-disant repentis, des réconciliés, que les Russes se forcent à croire fiables, pour garder le moral, et qui ne font probablement, pour certains, qu'attendre période plus favorable pour retourner leur veste. On en a bien chez nous. Promis, m'sieur l'juge, je me suis calmé.