Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques du Grand jeu

Chroniques du Grand jeu

La géopolitique autrement, pour mieux la comprendre...

Octopoutine

On savait, grâce à notre presse ô combien libre (défense de rire), que l'horrible Vladimirovitch avait instrumentalisé au choix : les réfugiés, le gaz, la Syrie, les élections américaines ou allemandes, Photoshop, sa propre popularité, la conquête spatiale etc. On n'a pas encore pu prouver la responsabilité du Kremlin dans la disparition des dinosaures mais ça ne saurait tarder...

Le dernier délire en date est délicieusement débile. Interrogé par un tabloïd anglais, un certain docteur Padalka nous apprend maintenant que Poutine est en train de militariser une pieuvre géante découverte dans la région arctique afin d'en faire une arme "dévastatrice".

Rappelons que la semaine dernière, le Parlement européen a voté une grisante résolution sur la "propagande" des médias... russes, oui, oui, russes ! Système complètement perdu, ivre, halluciné, en phase terminale. Et plus divisé que jamais, car une partie de la filiale européenne de l'empire semble vouloir récupérer ses billes.

Dans la foulée des livraisons record de gaz russe à l'Europe, Bruxelles a mis de l'eau, beaucoup d'eau dans sa bière. Ainsi, à la surprise générale - et au grand dam de l'empire et de ses hommes de paille sur le Vieux continent - l'UE a fait des concessions à Gazprom il y a quelques semaines en offrant au géant russe 50% de l'utilisation du pipeline OPAL, qui court du point d'arrivée du Nord Stream jusqu'à la frontière tchèque.

L'exemption d'OPAL des règles du Troisième paquet énergétique ouvre la voie à la construction du Nord Stream II, déjà dans les tuyaux comme nous l'avions montré. Cette affaire montre surtout que le soutien européen à l'Ukraine est en train de battre sérieusement de l'aile, ce qu'admet d'ailleurs une publication néo-impériale comme Natural Gas Europe.

Les voyous de Kiev risquent fort de ne plus recevoir un kopeck de frais de transit à partir de 2020 tandis que, grâce à OPAL, les Russes pourront continuer à fournir en gaz des pays bienveillants, ceux-là mêmes qui militent pour la levée des sanctions : République tchèque, Autriche, Slovaquie, Hongrie, Serbie.

Sans oublier la route sud, celle du Turk Stream, plus d'actualité que jamais malgré les bisbilles en Syrie (le Parlement turc devrait incessamment approuver le projet), et qui devrait ensuite continuer vers l'ouest et remonter vers le nord : Grèce, Bulgarie (?), Macédoine, Serbie.

Plan énergético-stratégique grandiose dans lequel les tentacules d'Octopoutine prendront complètement à revers et court-circuiteront les thuriféraires excités de l'empire - Ukraine, Pologne, Roumanie et pays Baltes.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

simplet 06/12/2016 14:14

https://fr.sputniknews.com/economie/201612031028998828-turquie-russie-livres-turquies-dollars/

Je crois que l'on peut dire que l'OTAN a perdu sa base principale moyenne- orientale et Eurasia a un nouveau membre, certes dangereusement agité, en la personne de Herr Dogan.
Je crois que l'on peut dire que nos mauvais amis démo-cons et connes menés par le crépu baraké ont un nouveau brevet de cocu magnifique à ne plus pouvoir passer sous la Sublime Porte et qu'il leur faudra un très long et très onéreux travail pour retrouver une place sur la moquette du déjeuner avec un turc.. On ose espérer que Mémé la tremblote et les très sexy Victoria, Madeleine et consorts ont fait réserve de poids chiches à la fleur d'oranger pour composerr le chapelet façon geisha made in Washington qui leur sont tellement nécessaires, faute d'amateurs courageux. C'est pour le moins un solide revers pour cette troupe de danseuses recyclées grandes et géniales politiques qui savent tout sur tout. J'en ai le sternum érodé de rire.

simplet 06/12/2016 00:42

Le reich en quête de captation de pouvoir de plus en plus fort en passant par l'énergie...
https://francais.rt.com/international/30208-gaz-russe-coeur-debat-sur-dependance-energetique-union-europeenne

Cette position d'usurpation tyrannique donnerait ceci pour complaire à Vladimirovitch et l'assurer sur ses bases au moyen-orient:
https://francais.rt.com/international/30210-ue-se-resignerait-finalement-maintien-bachar-el-assad-syrie-aide-financiere-gouvernement-et-rebelles

Qui fera de la résistance à l'UE: Monaco et sa divison de 7 blindés? ou la force aérienne d'Andorre? les troupes spéciales du Vatican?

Jusqu'où les européens se prosterneront devant fraü Milka?

Eric83 05/12/2016 11:43

Le fil des commentaires s'est focalisé sur l'Allemagne. Elle qui préside, jusqu'à présent, aux destinées de l'UE...grâce notamment à l'UE et à l'Euro.
Un article - non relayé sur les médias MSM français - relate les propos d'hier de SCHAUBLE "défiant" à nouveau la Grèce : https://www.theguardian.com/world/2016/dec/04/greece-must-reform-or-leave-eurozone-says-german-minister
Les jours de l'UE et de l'Euro sont, à mon sens, comptés d'autant que le sablier s'est accéléré depuis la démission de Renzi...et l'Allemagne a tout à y perdre.

Yom 05/12/2016 10:20

Si on cherche encore le dindon de la farce en Syrie (la Turquie semblant bien partie pour coiffer les kurdes au poteau pour obtenir le titre), on sait en revanche à qui profite le crime en Ukraine.

Les ukrainiens se sont fait rouler dans la farine par les allemands, tout simplement.

Hamilcar Barca 05/12/2016 12:02

@Yom
"Les ukrainiens se sont fait rouler dans la farine par les allemands, tout simplement."

Certes, mais est-ce la première fois?
Apparemment, ils aiment
:-)
Bien cordialement

theuric 04/12/2016 20:15

Allez, hop, un petit pour la route sur l'état de l'empire.
Imaginez donc qu'un mec, sur un autre site, m'a communiqué le pourcentage d'américain n'ayant pas l'âge de travailler, soit 34%, plutôt que mon estimation de 20%.
J'en retire 2%, puisque beaucoup de papis-mamies n'ont plus de retraite, leurs fonds de retraite, privées, ayant plongé en 2008 et suivant, et dès lors sont retournés au chagrin.
Ça nous fait donc 32%, soit 68% de gens qui devraient bosser "B" enfin, qui en ont l'âge.
Toujours sur un petit peu plus de 324 000 000 d'habitant "H" et avec 102 000 000 chômeurs "C".
Le calcul, tout le monde le connait, la règle de trois, pas celle du cheval de Troie d’Ulysse, bien sûr, ni même Troyes, le chef-lieu de l'Aube pour les lèves tôt, ça ne s'écrit pas pareil.
Donc ça nous fait: (H / 100 x 68) = B = 220 320 000;;; puis C / B x 100 = (là je fais le calcul, attendez, je reviens) 102 000 000 / 220 320 000 x 100 = 46, 296 296 296 296 3, le 3, ça doit être la machine qui en avait marre de calculer.
Bon, allez hop, on arrondit le tout à 46, 3% de chômeurs aux U.S.A., pas mal hein?
Plus proche de la moitié des habitants que des 2/5ème, résultats de mes calculs précédents, non?
Quand aux 5% officiels, 17% de monsieur Attali et aux 23% officieux, franchement, soit je me suis complètement gouré dans ces calculs, soit nous nageons dans le grand n'importe quoi.
J'ai l'impression que le père Trump va s'attaquer à un satané tonneau des Danaïdes et qu'il faudrait plus d'un pape pour sortir ce pays de sa mouise.

Hamilcar Barca 04/12/2016 18:52

Hum....
Vu le thème du billet, on pourrait aussi parler d"Octanopoutine".
:-)

Madudu 04/12/2016 20:29

Oui, et d'ailleurs la France est bien isolée du gaz russe. On va se retrouver en bout de ligne quel que soit le scénario, ce qui ne manquera pas d'opposer nos intérêts à ceux de l'Allemagne.

J'ai peur qu'à terme la France soit écrasée et asphyxiée par l'économie Allemande et celle de son nouvel espace vital ...

Glaartal33 04/12/2016 01:27

En plus buvable - si les espaces daignent s'inscrire :

Bonsoir à tou/te/s,

Simplet : "je dirais que le mitteleuropa version IVème reich se met doucettement en place"

Doux euphémisme ou rude litote, le IVe Reich paraît bel et bien à l’œuvre - en écho au IIe combien davantage qu'au IIIe natürlich ;) :

. trop connus pour l'être : PIB, positionnement géographique, population, €-Mark copié-collé du… Mark, 3e exportateur mondial (peu à la traîne des USA) etc. dont deux indices qui méritent l'accent : excédent commercial à 250 MM€ en 2015 qui a toutes les chances d'encore s'accroître en 2016 (explosant les compteurs – et l’emmerdomètre - en pts de PIB), démographie favorable puisque le solde migratoire très positif compense abondamment le solde naturel qui creuse son trou, au reliquat du reste croissant en accélération ces dernières années, privant potentiellement la France de redevenir "la Chine de l'Europe" (hors Russie :D) ;

. si à jour, sauf erreur et sans risque d'exhaustivité : des Allemands psdt de la BEI, DG du MES, SG du Conseil, psdt du PE, dir'cab de Jean-Claude "Junker", 9 (pleins comme des) chefs et adjoints de cabinet des 28 Kommissare (Nummer 1 natürlich) ;

. excédent budgétaire depuis 2012, en hausse (0,7% en 2014 et 2015), dette en nette décrue depuis lors, à 71% du PIB l'an dernier, très en-deçà des proportions des grands pays "émergés" (à l'exception de Pays-Bas, Pologne, Chine, Corée... et de la chère Russie, autre atout de manche qu’elle entasse façon Pat Poker :)) ;

. taux d'emploi à 74% en 2014, le plus imposant des grands Etats et l'un des plus hauts mondiaux, presque 10 pts gagnés en 10 ans (contre quelques pouièmes pour la France qui plafonne à moins de 65%) ;

. taux de chômage à 4% en juin dernier (proche du supposé plein-emploi), 3e plus bas européen ;

. 16e pays en PIB/hab PPA (selon le FMI), 4e grand au monde après USA, Pays-Bas et Australie, un chouia derrière ces deux derniers ;

. 5e ou 6e pays européen pour le salaire horaire brut médian en 2010, 1er des grands ;

. parmi les nations les moins inégalitaires, bien moins que tant (coefficient de Gini autour de 0,29) ;

. son industrie (du dur en dur au "dur désir de durer"), qui emploie près d'un tiers de sa population active (contre à une vache près 20% en France) ;

. 2e producteur agricole européen - derrière devinez-qui - et serait 1er exportateur agroalimentaire européen et 2e mondial ;

. "Franc-fourre" est siège de l'Europäische Zentralbank, serait tout aussi europäisch 4e place financière et 3e centre d'affaires ;

. 2 aéroports dans le top 10 européen, 7 dans le top 50, dont le 3e ex-æquo qui talonne Charles-de-Gaulle (qui aime pas ça des masses…) ;

. 5 gares autour ou au-dessus de 100 M voyageurs / an, 3 en France, 2 en Italie, 1 au RU, 1 en Espagne ;

. 28 entreprises allemandes dans le Fortune Global 500 (par CA) en 2015, à 1 unité de finir ex-æquo avec le n°1 européen et n°4 mondial... la France, dont les 7e et 16e mondiales (contre 24e pour Total) ou 2e et 5e européennes ;

. de beaucoup 1ère grande puissance mondiale pour le nombre de brevets demandés / hab, au global autant que le Japon, 3x la France et presqu’à hauteur des EU en 2012 ;

. près de 3% de son PIB investis en R&D, % le plus volumineux des grands pays avec le Japon, les USA et la Corée ;

. environ 3 M d'étudiants, dont 15% en sciences (de la nature), mathématiques et informatique (3e plus haut % européen) et près de 20% en ingénierie et industrie de transformation et production (7e taux européen) ;

. passablement bien classée au PISA (nettement mieux que l'Hexagone et ses satellites) ;

. 1ère langue maternelle européenne, étrangère la plus apprise sur le continent - quelques années-lumière après l'anglais - au coude-à-coude avec... le français (décidément) ;

. en croissance élue membre au Conseil de sécurité ;

. 3e contributeur au budget ordinaire de l'ONU, 2e (de loin) au financement direct de l'OTAN, 1er au budget de l'UE en brut et net ;

. 4e exportateur mondial d'armement dans un mouchoir de poche avec France et UK ;

. budget de la défense en valeur à peu près équivalent à celui de la France, soit grosso "merdo" 5e aux mêmes eaux que France, UK, Inde et Japon ;

. de bien loin 1er producteur primaire européen d'énergies renouvelables (quasi-3x entre 2003 et 2013), l'un des tout premiers au monde, avec une montée en puissance défrisante qui ne demande qu'à appuyer sur le champignon, pendant que les Français s'encalminent dans le nucléaire ;

. "Obama bitch" à Athènes et Berlin en tournée d'adieu(x, on hésite sur le pluriel)

. und so weiter und so fort

. et tout l'orchestre germa-nique

+ de manière patentissime en passe de devenir le méga-hub gazier du soi-disant vieux continent, le gaz pesant pour quasi un quart de la consommation brute d'énergie de l'UE (Transgaz, Jamal, Nord Stream, OPAL blabla demain NS II - ne pas se prendre les pieds dans le tapis avec un doublement ancien psdt - et SS - absolument désolé, j'y suis pour rien B) - ?) => on ne saura jamais assez vous remercier Observatus Geopoliticus

IVe Reich tout sauf botté joliment orbité. "Ancula" - non inemboîtable avec "la große Bertha" - peut voir venir. "Objectif : ne plus se raconter d’histoires, seule "définition" du matérialisme à quoi j'aie jamais tenu" (Althusser, L’Avenir dure longtemps… paraît-il xD)

Chapeau bas et toutes révérences dues à Observatus Geopoliticus au premier chef, et au bas mot de bonne justice à l'ensemble des redoutables commentateurs-glossateurs-annotateurs-discutants

Bonnes suite et fin de week-end à tou/te/s !

Un camé de votre formidable œuvre perlée ;)

simplet 04/12/2016 18:10

@ Cher Glaartal33,

Euphémisme et litote (dire moins pour laisser entendre davantage) sont opposés. Je préfère donc litote. Vous pouvez aussi le joindre à la puissance façon arithmétique à la valeur que vous désirez.
Je ne vous suis pas quant à la comparaison IIème et IIIème. Cela viendra plus tard avec le résultat de la "générosité" de Fraü Milka. Le bas salaire garanti pour caresser le rentier " le deutschspar" aura des résultats sanglants. Rapidement.

theuric 04/12/2016 17:00

Vous savez quoi?
Enfin non, vous ne le savez pas encore mais dans peu de temps vous saurez bien que tant je continue d'écrire cette phrase vous ne pouvez pas savoir sauf quand je lui aurais mis son point final.
Voilà qui est fait.
Donc, les problèmes de l'Allemagne sont multiples dont un plutôt amusant.
Les allemands nous vendent des marchandises dans le reste de l'Union-Européenne, dont dans l'euroland, en ayant fortement affaibli économiquement les pays importateurs, à tel point qu'elle en est quasiment devenue exportatrice nette.
Comme l'euro n'est pas en soit une monnaie mais la réunion de toutes les monnaies sous un seul nom, à chaque fois que la Germanie exporte une marchandise dans l'U.E.€. elle est certes payée en euro, mais suivant les pays en euro-franc, euro-escudo, euro-dragme etc...
Vous allez voir, c'est là que ça devient poilant, comme ces pays ont tout plein de dettes, ben, ils payent notre cher voisin outre Forêt-Noir avec des dettes, donc avec du vent.
Les coffres de la banque centrale de la R.F.A. est remplie des dettes de ses voisins.
Et c'est là que ça devient franchement rigolo, la seule réelle façon qu'aurait tout ces pays pour rembourser ces dettes qui se retrouvent chez teutonne Merkel, ce serait de quitter l'Union-européenne et de faire baisser la valeur de la monnaie nationale, une dévaluation monétaire, comme c'est appelé, ce qui rendrait les exportations germaniques bien moins attrayantes en haussant leurs prix.
Me suivez-vous?
Mais attendez, là ce n'est que l'entrée , nous passons au plats de consistance.
Parce que, dans ce cas là, l'industrie allemande plongerait irrémédiablement.
Vraiment marrante cette historiette, n'est-ce pas?
Soit l'Allemagne continue à tailler des croupières à tous les pays européens et l'euro-mark ne vaudra bientôt plus rien, elle sera donc monétairement ruinée.
Soit l'Union-Européenne explose, l'euro capote et chaque pays reprend sa monnaie, la dévalue, nécessairement, le deutschemark monte à des hauteurs astronomique et l'Allemagne se retrouve industriellement en faillite.
Pile ou face elle perd tout.
Et moi je m'en paye une tranche, ouarf.

P.S.: n'avez-vous pas remarqué que nos économistes en chef des médiats si bien tant et tellement bien vu des oligarques, mais pas du publique, trouvent toujours le moyen de nous verser, comme exemple, des pays qui, peu de temps après, se retrouve ruinés.
Les exemples son nombreux depuis des décennies:
U.S.A., Japon, Chine, Grande-Bretagne, Irlande, Espagne, Belgique, Canada, Brésil, etc..., etc..., etc...
Çà encore ça me fait me taper sur les cuisses, me fendre la poire, m'éclater les zygomatiques: si vous voulez connaître le prochain pays qui se retrouvera en banqueroute, ce sera celui qui nous sera servi comme exemple par ces commentateurs de la vie économique que nous entendons aussi souvent qu'ils ont pu faire erreur.

Grognard 03/12/2016 18:59

Observatus geopoliticus
Bonsoir,

Dans votre énumération en début d'article vous avez oublié le pire de tous:
Le poisson rouge.
Vous savez ce précurseur de la webcam.

Il ne reste plus qu'à poser face à cette énumération à la Prévert la question suivante; le raton laveur est-il russophile?

Alaric 03/12/2016 17:36

Le Monde en pleine forme : http://www.lemonde.fr/syrie/article/2016/12/03/dans-l-est-d-alep-on-ne-demande-rien-d-impossible-seulement-d-arreter-le-massacre_5042905_1618247.html

Suzanne 03/12/2016 11:58

Legende de la carte - Comment l'Europe se fournit en gaz russe.
Traits bleus : Gazoducs existants, en traits discontinus, les gazoducs en projet. ( gazoducs de Gazprom )
les chiffres : capacité de transport en milliards de m3 ( et en parenthèse pour ceux en projet ).

Un de mes anciens collègues habite pas loin du gazoduc Drujba ( amitié ), entre Koursk et la frontière ukrainienne ...

NiFuNiFa 03/12/2016 10:55

Ah on allait voir ce qu'on allait voir, "Mossoul libérée !"
C'est pas que ça prendrait son temps, mais en fait si presque ...

"Au moins 2 000 membres des forces armées irakiennes ont été tués en novembre, un lourd bilan qui reflète la férocité des combats menés depuis six semaines à Mossoul contre le groupe Etat islamique (EI). [...] Ces pertes s'expliquent évidemment par la résistance acharnée des jihadistes à Mossoul, leur dernier fief, en fait, en Irak. Attaques suicide, camions piégés, tireurs embusqués, dissimulation d'explosifs dans les maisons et immeubles ralentissent la progressions des forces irakiennes et font des ravages puisqu'il faut se battre pour chaque quartier, chaque rue et chaque maison ou immeuble."

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20161202-irak-mossoul-pertes-severes-rangs-irakiens-kurdes

Olga 03/12/2016 08:26

Ah ! Ah ! Ah ! Octopoutine, fallait le trouver ! Il ne manque pas d'humour notre Observatus ! Une bonne rigolade dès le matin, cela ne fait jamais de mal ! J'ai d'ailleurs aussi beaucoup aimé le dessin d'Erdogolum avec son précieux ! Culte !

En ce qui concerne notre Fantomas russe, alias Vladimirovitch, il a en face de lui tellement d'abrutis que la partie est presque trop facile pour ne pas la remporter. Ceci étant dit, cela n'enlève rien de la suprématie stratégique de l'homme fort du Kremlin. La volée qu'il est en train de donner à l'Empire est le plus beau cadeau de Noel qu'il puisse nous faire car 2016 a été l'une des plus pourries.
Enfin, je vais pouvoir aborder 2017 avec un peu plus d'espérance. Rien que pour cela, un grand merci à Octopoutine !
"Au royaume de l'espoir, il n'y a pas d'hiver"

jef 03/12/2016 06:40

Cher Observatus, ceux qui vous suivent depuis quelques mois ou années ne seront pas surpris. Longanimité de la Russie.Notre grand La Fontaine en avait fait une fable.
PS Connaissez-vous le La Fontaine politique de Pierre Boutang? Je le recommande à votre attention.

Jean 03/12/2016 00:00

"L’Allemagne et la France s’inquiètent d’une tentative de déstabilisation par la Russie des scrutins prévus en 2017."
http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/12/01/les-elections-en-europe-dans-la-cyberguerre_5041350_3214.html
Et si l'Allemagne et la France s'inquiétaient tout simplement du vote des peuples ?

Grognard 03/12/2016 19:05

Bonsoir Jean,

"Et si l'Allemagne et la France s'inquiétaient tout simplement du vote des peuples ?"

Sous l'ancien régime lorsque vous n'étiez pas noble; vous n'étiez tout simplement pas né.
Nos actuels dirigeants en sont revenus à ce stade.
Du moins c'est l'impression qu'ils donnent.

et si ? 02/12/2016 22:17

Bonjour,
La Russie bénéficie déjà de 50% du transit sur le gazoduc Opale. La Commission Européenne vient de l'autoriser à en utiliser 80 % : http://www.romandie.com/news/La-Pologne-et-lUkraine-reprochent-a-Bruxelles-de-favoriser-Gazprom-et-la-Russie/757998.rom

Observatus geopoliticus 02/12/2016 22:49

@ et si ?
Pas tout à fait, Romandie fait une légère erreur. L'accord permet l'utilisation exclusive de 50% de la capacité du tube par Gazprom (qui ne l'avait donc pas jusqu'ici) + la possibilité d'acheter les droits pour 40% supplémentaires.

Zuglub 02/12/2016 22:13

Question cher Observatus, pourquoi la Biélorussie qui est plutôt pro-russe me semble-il, ne laisse-elle pas tout simplement passer les gazoducs russes sur son territoire ? Ça éviterait un grand détour.

Observatus geopoliticus 02/12/2016 22:53

@ Zuglub
Parce que, mon cher, après la Biélorussie, c'est la Pologne qui, elle, n'est pas particulièrement pro-russe... Moscou ne souhaite donc pas trop dépendre de ce fervent soutien de l'empire US.
NB : un gazoduc passe déjà par le duo Biélorussie-Pologne.

theuric 02/12/2016 21:43

L'empire a ses vapeurs, il tousse et crache du sang, d'ailleurs on a été chercher monsieur l'abbé pour l'extrême onction.
Vous ne l'entendez pas?
Il arrive en courant.

Observatus geopoliticus 02/12/2016 23:17

Je m'explique mieux maintenant la visite de Sa Sainteté le pape François... ^^

Charles Michael 02/12/2016 20:57

Mais, bon sang ! c'est bien sur

le docteur Octopus de terrible Marvel mémoire, son prochain crime encore plus odieux empoisonner la fabrique de loukoums du grand Sultan, soyez sur vos gardes Cher Erdogan, ces loukoumi colleront tellement aux dents qu'ils risquent de vous clouer le bec.

quoique....

Observatus geopoliticus 02/12/2016 23:14

@ Charles Michael
Dr No au Kremlin, à moins que ce soit Bloefeld. Soyons sûrs que les médias nous trouveront une photo de Poutine caressant un chat blanc...

simplet 02/12/2016 19:48

Cher O.G.

Très, très intéressant comme info!

Constat à chaud, sans réflexion réelle: 2ème réseau sur territoire allemand, cela étant une décision d'après vous de l'Europe..
Moi je dirais que le mitteleuropa version IVème reich se met doucettement en place.

Quelle est l'éventualité de spéculation du Maître du Kremelin?

Amadouer fraü Milka pour l'Ukraine?
Vu que les US prennent le large, la seule opposante désignée et restante par quartet de blues du Baraké et mémé la secousse ( sans copyright ;-), notre fromage national étant périmé.
Vivement un réseau via les pays du club med. Ce serait un peu nous rassurer

MBM 03/12/2016 00:19

L'aspiration du club med dans le giron de l'eurozone fut forcée par nos samaritains bruxellois conjecturant de plantureux dividendes, à l'époque, avec le projet Desertec d'une valeur de 40 milliards et les contrats d'armements (confirmés léonins) aux G.O. méditerranéens débouchant sur des intérêts bancaires et financiers usuriers à faire rougir Harpagon pour lesquels Berlin et Paris se réjouissent du nein de Schaüble d'envisager un abaissement de la dette grecque.
Maintenant nos chers G.M. réservent leur séjour en yuan via Fosun par l'entremise du fiston du président couronné aux diamants de Bokassa. Pas belle la vie?

Observatus geopoliticus 02/12/2016 23:10

Tout à fait, mon cher Simplet, et je sais que ce n'est pas pour vous plaire. Poutine parie sur l'égoïsme allemand et fait une proposition que la grosse Bertha, toute américanophile qu'elle est, ne peut pas refuser : http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2015/11/l-ours-la-memere-et-les-nains-geignards.html
Le club Med s'est mis tout seul dans la panade en entrant dans l'UE...

fb67 02/12/2016 19:46

Merci pour ces précieuses informations, qu'on ne voit pas ailleurs sinon peut être en anglais ou en russe.
Un petit HS si vous permettez sur la francophonie: le sommet avait lieu cette année à Madagascar,(pays cher à mon cœur) pas d'écho dans notre bonne presse ni chez nos politiques, quelle différence avec le monde anglophone! D'ailleurs après le brexit l'UE continuera à parler une langue qu'aucun de ses peuples ne parle...

Excellent la pieuvre, décidément on voit de drôles de gens ! pour info, Vostok est un remarquable exploit technique: un trou à travers 4000m de glace vers un lac sous-glaciaire, en antarctique, et justement on a hésité longtemps à percer le plafond, pas par peur des petites ou grosses bêtes mais justement pour éviter de contaminer cette eau à l’abri depuis des millions d'années.

Merci encore pour vos billets, j'avais découvert votre article dans la revue "Conflits", je l'ai lu au moins 3 fois, et depuis que j'ai trouvé ce blog, je suis complètement "addict" comme on dit maintenant

Et pardon d'avoir été si bavard...

Observatus geopoliticus 02/12/2016 23:07

@ fb67
Merci, cher ami. Eh oui, la géopolitique est captivante, bien plus que n'importe quelle niaiserie du petit écran. Bienvenue dans le club des accros ! Vous y côtoierez du beau monde, dont ce cher Pepe Escobar qui, lui, l'est depuis longtemps : http://www.atimes.com/atimes/Central_Asia/KC26Ag01.html
Bien à vous

Pendule de Newton 02/12/2016 18:57

Comme d'habitude un billet direct du droit-gauche tout en sirotant un cocktail...
La qualité de la presse de l'ouest (pas comme celle propagandiste russe) est toujours aussi sérieuse-professionnelle (mourir de rire mais à visiter pour se rendre compte du gouffre)
http://fr.euronews.com/2016/12/02/le-clown-d-alep-mort-sous-les-bombes
C'est une période de désaoulement pour les groupies us (tout sera timidement fait à moitié mais au fond la gorge est dans la tenaille russe. La spirale ne sera qu'infernal

Barteleby 04/12/2016 20:16

A propos d'Alep, voilà ce qui reste de la peau de chagrin modérée.
https://twitter.com/C_Military1

Kevin 03/12/2016 03:15

Oui, c'est assez incroyable le nombre d’hôpitaux à Alep. Les russes en ont bombardé un par jour pendant 6 mois. Qui eut cru que le système de santé syrien était si développé? C'est pas un trou de la sécu qu'ils doivent avoir là bas, c'est un cratère (humour noir, désolé^^)

Observatus geopoliticus 02/12/2016 23:02

Après le "dernier hôpital", le dernier clown... On attend avec impatience le dernier article.