Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques du Grand jeu

Rien n'y fait, le Brexit toujours plus proche

18 Juin 2016 , Rédigé par Observatus geopoliticus Publié dans #Europe

Rien n'y fait, le Brexit toujours plus proche

Sans aller jusqu'à dire que le meurtre de la députée britannique Jo Cox était cousu de fil blanc, il arrangeait bien le système qui s'est lancé dans d'émouvantes tirades sur le danger du "nationalisme", du "populisme", du "repli sur soi" et autres sornettes habituelles. La récupération politicienne du drame par le camp du "in" - même Merkel s'y est mise - avait quelque chose de bien peu ragoûtant. Et c'est peut-être ce qui a enragé les Britanniques...

Le premier sondage post-mortem indique que le camp favorable au maintien dans l'UE s'effondre et passe de 42% à 30% ! Les partisans du Brexit, eux, sont à 52%. Le nombre d'indécis, qui auparavant souhaitaient voter pour le maintien, augmente.

Tout cela reste bien sûr à confirmer, mais la tendance semble de plus en plus favorable au Brexit. Le système impérial US mis en danger par son plus fidèle vassal, qui l'eût cru ?

Partager cet article

Commenter cet article

Ady85 19/06/2016 12:12

Le sondage sorti aujourd'hui indique une miraculeuse progression du IN qui passe même devant maintenant.....

Jean 19/06/2016 22:08

En 2003, en Suède, après l'assassinat d'une politicienne pro-euro, le sondage donnait le camps pro euro gagnant. C'est le contraire qui s'est produit. Espérons la même chose pour le Brexit

le brebis Galleux 18/06/2016 18:17

Merci ! En lien...

theuric 18/06/2016 14:23

Très étonnante cette affaire et, en effet, se met en écho avec quelques précédences.
Depuis le début de ce référendum britannique, je suis stupéfait par la mauvaise approche que les thuriféraires de l'Union-Européenne ont de ce peuple ô combien démocrate, qu'ils soient européens ou étasuniens.
C'est pourquoi j'émets l'idée que l'acculturation des populations qu'en France il est loisir d'observer jour après jour, touche bien plus les élites eurolâtres et américanolâtres que le citoyen lambda.
C'est ainsi que que l'on déplorer peut rassurer, et réciproquement.

Olga 18/06/2016 12:34

Alleluia ! Que Dieu vous entende et que les anglais fassent le bon choix. La Suisse en tous les cas a suivi la voix de la sagesse et va retirer incessemment sous peu de manière officielle sa demande d'adhésion à l'Union Européenne.

Je pense que beaucoup d'Européens n'ont pas lu par exemple le Traité des droits de l'homme de la Constitution Européenne et ils le devraient ! C'est fait froid dans le dos !

https://www.youtube.com/watch?v=VHvFW27i1_Q

http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2007:303:0017:0035:fr:PDF

Même la vieille noblesse européenne commence à hausser le ton....

http://www.medias-presse.info/les-14-points-du-baron-van-handel-de-lordre-de-saint-georges-qui-vous-donne-ce-droit-mme-merkel/56451?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Mailing+quotidien

Dubitatif 18/06/2016 11:21

Bonjour

Je ne serais pas mécontent du tout si nos Grands Bretons prenaient vraiment le chemin de la sortie de l'UE.

Je ne sais les incidences/conséquences sur la GB de ce départ. Ce que je perçois par contre c'est la sortie de tous les piliers, genre éléments infiltrés au service de notre cher allié les USA, (du commissaire au planton) qui font que toutes les décisions prisent en douce par ce machin sont toujours au profit des intérêts US au détriment des nôtres.

Bien évidemment, ils ne sont pas les seuls à œuvrer dans ce sens mais c'est un bon début.

Chris 18/06/2016 11:07

En sept. 2003 à 4 jours du vote référendaire, l'assassinat de la ministre suédoise pro-euro, Anna Lindh, provoqua une réaction semblable, peut-être un peu moins marquée : résultat l'euro, monnaie unique, fut rejeté au grand dam de la religion européiste.
Les populations du Nord sont nettement moins émotives et sensibles à l'ingénierie sociale : si pas d'intérêts flagrants -pour le peuple-, il ne bouge pas.
En tout cas, ma belle-famille est frontalement contre un remain (20-93 ans) : commercer avec l'Europe, oui. Se soumettre, en aucun cas ! Ils ont compris bien des choses avec Thatcher & Consorts...

bob210 18/06/2016 09:16

Pas d'amalgames!

So 18/06/2016 01:25

A propos du suffixe isme et selon la définition de Wikipedia : "Un isme est un concept, le plus souvent idéologique, dont le nom se termine par le suffixe -isme. [Le terme permet de regrouper et donc d'analyser ensemble des notions qui seraient normalement incomparables du fait de dispositions morales ou de préjugés sociaux, par exemple le marxisme et l'olympisme] : Les ismes relèvent de champs aussi variés que la science, l'art, l'économie ou la philosophie." ...

Le nationalisme et le patriotisme sont des concepts bien distincts mais qui sont allègrement confondus de nos jours.