Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques du Grand jeu

Derniers développements syriens

3 Juin 2016 , Rédigé par Observatus geopoliticus Publié dans #Moyen-Orient

Derniers développements syriens

Sale temps pour les djihadistes, qu'ils soient daéchiques ou "modérés"...

La course à Raqqah semble lancée. Nous avons parlé de l'avancée des YPG cornaquées par les conseillers américains et soutenues politiquement par les Russes, même si l'on a vu que les Kurdes syriens n'en font un peu qu'à leur tête et préfèrent effectuer la jonction avec leurs frères d'Afrin que de libérer la capitale califale. Au tour de l'armée syrienne de se mettre en branle en direction du bastion de l'Etat Islamique. Le fait que certains régiments d'élite, notamment les "Faucons du désert", y participent semble indiquer que c'est du sérieux. Aux dernières nouvelles, les forces loyalistes ne sont plus qu'à 47 km de l'aéroport stratégique de Tabaqa,

D'ailleurs, aviations US et russe survolent le califat autoproclamé, chacune soutenant l'avancée de ses protégés. Washington et Moscou se sont-ils enfin mis d'accord ? En tout cas, la communication entre les deux états-major paraît plus fluide qu'il y a quelques mois, quand les Américains boudaient de leur côté et refusaient de partager les informations sur les cibles.

Daech est mal en point, qui voit son territoire menacé de toute part (et je ne parle même pas de l'Irak où Fallujah est totalement encerclée), ses ressources détruites et même ses bourreaux capturés (gageons que si ce personnage médiatique avait été intercepté par le "camp du Bien", c'est un déluge d'articles élogieux qui aurait paru dans la MSN occidentale).

Aussi, l'EI donne-t-il tout dans la bataille pour prendre aux autres groupes rebelles le contrôle du nord d'Alep. Les Turcs, qui rappelons-le ont changé leur fusil d'épaule et préfèrent désormais Al Qaeda, ont réagi en bombardant les positions de Daech. Au sud d'Alep, les loyalistes continuent leur encerclement de la ville mais ne sont pas à l'abri de mauvaises surprises, comme la contre-attaque fulgurante des djihadistes ce matin.

Dans la province voisine d'Idlib, qui est la dernière encore aux mains de la rébellion (Daech mis à part), l'aviation russe cartonne les "djihadistes modérés" d'Al Qaeda et d'Ahrar al-Cham et détruit camp sur camp. Les groupes sus-mentionnés ont même dû ordonner à leurs combattants de quitter leurs bases et check-points et de se disperser.

Il semble d'ailleurs que la réserve de patience des Russes atteigne son point critique. Lavrov a prévenu que la date limite pour les groupes rebelles souhaitant déposer les armes expirait cette semaine et que l'aviation russe reprendrait son activité à plein après cette date. Chose intéressante, il semble que là aussi, Russes et Américains se soient mis d'accord, les seconds demandant aux premiers de reporter de quelques jours la reprise des bombardements (afin de convaincre les derniers réticents ?)

Partager cet article

Commenter cet article

arlette 07/06/2016 13:23

moi je considère que ce qui se passe en Syrie un complot politique ça n'a rien à voir avec la révolution

Observatus geopoliticus 07/06/2016 23:46

La guerre de Syrie ressemble beaucoup aux Guerres dites de religion qui ont ensanglanté la France entre 1562 et 1598. Un faisceau de facteurs était à l'oeuvre : conflits religieux mais aussi politique, claniques, géopolitiques, sociaux etc.