Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques du Grand jeu

La guerre des mots

9 Novembre 2015 , Rédigé par Observatus geopoliticus Publié dans #Etats-Unis, #Russie, #Moyen-Orient, #Chine

La guerre des mots

Au contraire de son homonyme et légendaire ouvreur des All Blacks, le secrétaire d'Etat US à la défense Carter ne brille pas par sa finesse. Ce néo-con affirmé s'est lancé samedi dernier dans une violente, et candide, diatribe à l'égard de la Russie et de la Chine, coupables - je vous le donne dans le mille - de "menacer l'ordre mondial sous leadership américain".

Sans blague, Ashton... Quelle naïveté de lier ouvertement les deux axiomes et d'avouer ainsi que, dans la vision de nos Folamours du Potomac, l'un se confond avec l'autre. Par contre, il faudra dire à notre dinosaure du Pentagone que l'ordre mondial n'est plus vraiment sous contrôle US depuis un bout de temps.

Voyons dans le détail les reproches.

Avec une invraisemblable mauvaise foi, Carter pousse des cris d'orfraie devant les "bruits de bottes" russes dans le domaine de l'armement nucléaire, se posant "des questions sur la détermination des dirigeants russes à conserver la stabilité stratégique et leur respect des normes prévues pour la non utilisation des armes nucléaires". Petit Ash oublie simplement de nous expliquer pourquoi les Etats-Unis ont quitté le traité ABM en 2002, pourquoi, toujours sous l'administration Bush, ils se sont lancés dans le douteux bouclier anti-missile et enfin pourquoi ils installent maintenant des ogives nucléaires en Allemagne. Cela ne pose-t-il pas plutôt des questions sur les intentions des dirigeants américains ? Ah mais oui, suis-je bête, c'est l'ordre mondial, et l'ordre mondial fait ce qu'il veut puisqu'il est justement l'ordre mondial. Tautologique...

Surtout qu'en face, c'est l'ogre russe qui s'apprête à dévorer les ménagères européennes et syriennes de moins de 50 ans. Pensez donc : "la Russie a violé la souveraineté de l'Ukraine et de la Géorgie [le coup d'Etat de la CIA contre un président élu, ça compte pas...] et essaie d'intimider les pays baltes [les manoeuvres de l'OTAN dans ces mêmes pays baltes ne constituent évidemment qu'un bucolique cache-cache]. En Syrie, la Russie met de l'huile sur le feu en prolongeant la guerre civile qui créé l'extrémisme que la Russie dit vouloir stopper [alors celle-là, elle est énorme ! La fourniture américaine d'armes à Al Qaeda va bien sûr contribuer à l'apaisement général...]

Petit Ash a un autre problème : la Chine. Là, les critiques sont plus troubles, évasives. Au final, son principal défaut est... de devenir puissante ! Et oui, encore l'ordre mondial, que voulez-vous.

Si Moscou a simplement bâillé devant ces geignardises puériles, Pékin a salué les déclarations de l'occupant du Pentagone par un nouveau tir de missile extra-atmosphérique. Les satellites américains survolant la Chine n'auront qu'à bien se tenir... Cerise sur le gâteau, l'Iran a mis son grain de sel, sommant Carter de "surveiller son langage". Et le ministre iranien de la défense de continuer : "Les Américains ne peuvent plus cacher leur horrible et agressif visage derrière leurs slogans mensongers. Leur vraie nature est sortie il y a quelques années et aucun pays ne considère les Etats-Unis en tant que partenaire".

Aïe, petit Ash ne l'avait pas vu venir celle-là et se fait taper sur les doigts. Pour un coup d'essai, c'est un coup de... centimètre.

Partager cet article

Commenter cet article

Simonb 10/11/2015 08:28

Tout est dans le titre...et dans votre conclusion (j'adore!)
Cela étant et comme le disait Voltaire: "Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose"; et il faut bien reconnaître qu'en la matière, les US sont passés (kilo) maîtres ;)
Qu'on se rappelle l'époque post 11/9 où les journaux du soir occidentaux nous ont religieusement servi le sermon quotidien de doubleyou, empêchant ainsi toute forme de questionnement des masses quand à la légitimité d'une guerre en Irak alors que, selon toute probabilité, les pilotes concernés étaient majoritairement des saoudiens entraînés sur des bases militaires américaines.

marc 11/11/2015 16:04

Mmm... je sens un peu d'ironie dans votre réponse cher ami

Observatus geopoliticus 11/11/2015 05:10

C'est sans doute les méchants-naméricains-gouvernementaux-en-service-commandé-et-discrètement-éliminés-par-la-suite-par-l'alliance-des-martiens qui ont fait le coup... Mais ça, ça n'est évidemment pas bisounours, n'est-ce ?

Ceci étant dit, et la Commission d'enquête du Congrès l'a montré, les 19 zozos n'étaient pas seuls. Bob Graham : "Un ou plusieurs Etats étrangers ont participé directement et activement aux attaques". C'était donc un acte de guerre, et non de terrorisme, ce qu'a caché de manière inique l'administration Bush.

marc 10/11/2015 23:53

Même si je comprends bien que le but de votre excellent site n'est pas de faire de la polémique mais d'informer, je pense qu'il faut quand même arrêter de faire semblant de croire aux bisounours et que les 3 (trois) tours du 11/9 sont tombées toutes seules à cause de quelques méchants musulmans armés de cutters...

Observatus geopoliticus 10/11/2015 13:37

Eh oui. Je crois qu'avec le temps, l'administration Bush Jr restera comme le gouvernement le plus inique de l'histoire des Etats-Unis. Cajoler ceux qui vous ont fait tomber les deux tours et taper sur leurs ennemis... Pardonnez mon langage mais il faut être sacrément gonflé !

Matteo 10/11/2015 00:33

C'est que les américains se parlent surtout à eux-mêmes. D'où ce côté grandiloquent et ridicule.

Et comme Obama souffre du classique syndrome du canard boiteux (en plus d'être plutôt médiocre sur ces sujets), ils vont s'en donner à cœur joie jusqu'à novembre 2016.

Observatus geopoliticus 10/11/2015 13:35

Vous avez évidemment en partie raison et ces déclarations sont à auto-usage. Mais pas que... L'évolution des élites états-uniennes ces vingt-cinq dernières années n'est pas rassurante.
Bien à vous

Pierre Bourdon 09/11/2015 22:58

J'ai rarement vu un taré comme lui, mise à part W. Bush. Il a fait des déclarations complètement irresponsables et provoquantes, déjà lu sur RT. Et j'espère qu'Obama, lui fera fermer sa grande gueule de va-en-guerre. Mais qu'Est-ce qui lui prends ? Veut 'il se garantir un job dans le prochain gouvernement néo-con Démocrate ou Républicain ?

Observatus geopoliticus 10/11/2015 13:38

Vous avez tout à fait raison d'aborder ce point, cher ami. Je compte d'ailleurs bientôt faire un article là-dessus.
Cordialement

Pierre Bourdon 10/11/2015 08:21

Vous avez raison, je ferai plus attention.

La maison brûle au Pentagone, le haut commandement est en panique depuis la démonstration des systèmes de brouillage radar, de l'efficacité et rapidité de déploiement de leur moyen militaire. Les USA , en plus d'être profondément humilié sur le plan militaire, vont perdre des clients potentiels au profit de la Russie.

Observatus geopoliticus 09/11/2015 23:57

Cher ami,
merci pour votre fidélité mais restons courtois ^^
Cordialement