Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques du Grand jeu

Adorable propagande

13 Octobre 2015 , Rédigé par Observatus geopoliticus Publié dans #Europe, #Ukraine

Adorable propagande

Je ne peux m'empêcher de vous faire part, chers lecteurs, d'un cas typique de désinformation, tellement flagrant qu'il est devient risible. Le Figaro (ou Fig à rot ?) s'est retrouvé dans de beaux draps aujourd'hui, qui a dû modifier ou réécrire deux fois un article face à la levée de boucliers de ses lecteurs.

Cela concerne le rapport de la commission d'enquête néerlandaise sur le crash du vol MH17 de la Malaysian Airlines au dessus du Donbass en juillet 2014. On se rappelle à l'époque l'hystérie collective qui avait pris responsables et médias occidentaux alors que l'affaire est tout sauf claire.

Ainsi donc, la commission a rendu son rapport et qu'y apprend-on ? Rien... Un missile Buk de fabrication russe a abattu l'avion. Etant donné que l'armée ukrainienne est totalement équipée d'armement russe, et les séparatistes aussi, ça ne nous avance guère. Autre "info" du rapport : le missile a été tiré depuis l'est de l'Ukraine. L'armée ukrainienne et les séparatistes étaient et sont toujours présents dans l'est de l'Ukraine, donc rien de nouveau.

Cette non-information n'a pas empêché le Fig à rot de faire ses gros titres là-dessus. Cela a commencé par un magnifique titre "Le missile a bien été tiré par les séparatistes". S'en étant pris plein la poire par les lecteurs excédés de ce mensonge flagrant, le journal a rétropédalé et changé son titre, ajoutant le ridicule au grotesque : "Le missile a été tiré depuis l'est de l'Ukraine". Sans blague, je croyais qu'il avait été tiré du Pôle sud... La salle de rédaction a dû se rendre compte que cela frisait le pathétique, mais comment faire pour continuer à incriminer les méchants Russes et respecter les consignes venues d'en haut ? Hop, tout de passe-passe, on réécrit l'article avec un merveilleux... devinez... oui, vous y êtes... "Le Boeing a bien été abattu par un missile de fabrication russe" ! Enorme. Ces trolls des médias ne savent décidément plus quoi faire pour respecter le cahier des charges établi par leurs supérieurs sans tomber dans le ridicule le plus piteux. Pour la deuxième partie, c'est raté...

Partager cet article

Commenter cet article

Pat 21/10/2015 17:19

Le Figaro !!!! Qu'attendre de plus d'une presse subventionnée ?

Observatus geopoliticus 21/10/2015 20:13

Vous posez le doigt où ça fait mal.
- presse subventionnée, donc forcément plus ou moins au service de la politique étrangère d'un Etat.
- presse appartenant à de grands groupes industriels ou financiers ayant des intérêts à Wall Street ou nécessitant l'accord d'institutions européennes ou américaines.
- presse noyautée par la CIA (cf. scandale Udo Ulfkotte en Allemagne)
- presse se défaussant sur les agences de presse par manque de moyens et ne vérifiant même plus l'information.
Voici quelques raisons (il y en a d'autres) du climat insupportable de désinformation des médias occidentaux...

dupontg 14/10/2015 15:49

on trouve meme dans certains articles une description et caracteristiques du buk-M2 (OTAN SA17) de 1998 qui lui est bien russe mais n'a rien à voir avec le buk-1(OTAN SA 11) de 1980 qui trainent en Ukraine.

Observatus geopoliticus 14/10/2015 21:44

Merci pour cette précision, cher ami.

dupontg 14/10/2015 12:52

si je peux me permettre une reflexion...
RUSSIE et URSS s'ecrivent quasiment avec les memes lettres ce qui crée un amalgame.
pourtant dans "union des republiques socialistes sovietiques" il n'est pas fait mention de pres ou de loin à Russie.
n'oubliez surtout pas que les pires dirigeants sovietiques n'etaient pas russe.
staline etait georgien...breijnev etait ukrainien.

tout ça pour dire que les missiles buk-1 etaient sovietiques..et que le pays le mieux equipé etait celui en premiere ligne face à l'occident....l'ukraine
l'ukraine qui avait une armée plus puissante que celle de la russie en 1991..
Ce n'est plus le cas..les oligarques ukrainiens n'ont pas eu un Poutine pour les mettre au pas et ils ont tout bradé pour s'enrichir.

Observatus geopoliticus 14/10/2015 15:32

Bonjour,
vous avez tout à fait raison sur le fond, c'est par commodité que j'ai utilisé le terme d'"armement russe". Lorsque les journalistes insistent avec leurs gros sabots boueux sur le "missile de fabrication russe", ils veulent en réalité dire "missile de fabrication soviétique", dont était équipée l'Ukraine.