Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques du Grand jeu

Une intervention russe en Syrie ?

8 Septembre 2015 , Rédigé par Observatus geopoliticus Publié dans #Moyen-Orient, #Russie, #Etats-Unis

Une intervention russe en Syrie ?

Ca s'agite autour du dossier syrien... ce qui n'étonnera guère les observateurs de la scène moyen-orientale. La grande affaire de ces derniers jours est l'accroissement (supposé) de la présence militaire russe en Syrie voire le début de la participation de Moscou aux combats.

Démentis, contre-démentis, info ou intox... comme toujours, il est bien difficile de faire la part des choses mais il n'y a sans doute pas de fumée sans feu. On ne peut cependant tout à fait exclure une intoxication de la part de certains (suivez mon regard) inquiets du rapprochement russo-saoudien. Pour Lavrov, le soutien russe à Damas, c'est business as usual, tandis que Poutine lui-même déclare qu'il est trop tôt pour parler d'une intervention russe en Syrie contre l'EI.

Mais enfin... Le fait que Moscou envisage l'hypothèse en dit déjà long, très long. Surtout, le choix des mots de Vladimirovitch laisse songeur : "il est prématuré de dire que nous sommes prêts à y aller là, tout de suite". Si l'on passe cette phrase dans la machine à décrypter, ça donne : dans les heures qui suivent, peut-être pas, mais bientôt...

Kerry en est tout retourné, avec une incroyable dose de cynisme quand même : quand les Etats-Unis mettent leurs grosses pattes, c'est très bien ; quand les Russes veulent faire de même, cela pourrait "provoquer une escalade du conflit". Sans déc... Mais Washington est très certainement inquiet de voir que le maître du Kremlin a le vent en poupe sur le dossier syrien : idée d'une coalition internationale contre l'Etat Islamique en Syrie qui fait son chemin, discussions de plus en plus poussées avec l'Arabie Saoudite, la Turquie et évidemment l'Iran (ah cette visite de Soleimani, l'Arsène Lupin du Moyen-Orient, à Moscou, dont nous parlions), inclusion d'Assad dans le combat contre l'EI...

Et sur le terrain, certains signes montrent que loin de quitter le navire syrien comme le proclamait une certaine propagande saoudienne il y a quelques mois, les Russes intensifient fortement leur présence : soldats présents, officiellement chargés de former les troupes du régime, mais peut-être aussi combattant déjà aux côtés des troupes syriennes selon le Times (on sait aussi qu'il faut prendre la presse occidentale du système avec des pincettes), drones et avions participant sans doute aux combats... On parle même de l'agrandissement de l'aéroport de Lattaquié afin de permettre aux avions russes de se poser.

Si l'intervention russe se matérialise, et ça en prend le chemin, se poserait alors la question de la répartition des tâches avec la coalition états-unienne qui, après avoir créé l'EI, le bombarde maintenant en Irak tout en lui foutant la paix ou à peu près en Syrie.

Les Russes vont-ils repousser Daech de Syrie en Irak où ils seront cueillis par les Iraniens, les Kurdes et l'aviation américaine, tous ces gens-là ne s'entendant d'ailleurs pas du tout entre eux ? Quid de l'opposition non-Daech en Syrie ? Les Russes vont-ils égaement s'attaquer à Al Qaeda qui, sous le doux nom d'Al Nosra, est indirectement soutenue par les Occidentaux et les grassouillets cheikhs du Golfe ? Beaucoup de questions, peu de réponses encore : les délices de la géopolitique...

Partager cet article

Commenter cet article