Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques du Grand jeu

Billard à trois bandes

3 Juillet 2015 , Rédigé par Observatus geopoliticus Publié dans #Russie, #Etats-Unis, #Moyen-Orient, #Histoire

Billard à trois bandes

Mesdames et Messieurs, trois grands matchs de boxe au programme ce soir, prenez place...

Etats-Unis (et son porteur d'oranges européen) vs Russie
Un grand classique de ce sport, faisant toujours le plein depuis 1947. Après un léger flottement durant les années 90 quand le combattant russe semblait dans les cordes, le combat a repris de plus belle. Le dernier round en date a lieu à Kiev devant un étonnant parterre de séparatistes, d'oligarques et de néo-nazis, qui ont commencé à se battre entre eux dans les tribunes, chacun supportant par la voix et les poings son champion.

Russie vs islamisme
Aucune compromission entre ces deux-là, ils se sont toujours envoyés uppercut sur uppercut : Afghanistan, Tchétchénie... Durant la Guerre froide, Moscou a soutenu le camp socialiste laïc du monde arabe face au camp religieux supporté par le public américain de Las Vegas. Dès que le monde sunnite baisse sa garde, Moscou place un jab : Iran chiite. Le dernier combat a eu lieu en Syrie et s'est arrêté par jet d'éponge chimique, sans que l'on sache d'ailleurs très bien d'où est parti le projectile. Un nouveau match est annoncé : le jeune puncheur Etat Islamique a promis de détrôner le tsar Vladimir lors du prochain championnat du monde à Moscou.

Etats-Unis (et son porteur d'oranges européen) vs islamisme ?
Situation trouble, nous sommes en plein guerre d'impressarios et de droits télé. Faisant partie de la même écurie pendant des décennies, l'un des deux boxeurs, sans doute jaloux, a envoyé un coup bas à son compagnon d'entraînement le 11 septembre 2001. La réaction de la victime fut mitigée : s'il s'en est pris au porteur d'éponge taliban, il a continué à taper amicalement sur l'épaule du manager saoudien. Toutefois, ce dernier sort chaque année de nouveaux puncheurs très motivés (E.I, al-Nosra) et le vieux poids-lourd américain semble un peu pris de court. On me dit même dans l'oreillette qu'une bagarre aurait éclaté à l'entraînement dans une salle décatie de la frontière irako-syrienne...

Partager cet article

Commenter cet article